MW / Accueil / Chroniques / KATE BUSH: 50 Words For Snow

KATE BUSH: 50 WORDS FOR SNOW (2011)


ALBUM - EMI - ROCK ATMOSPHERIQUE - CORTO1809 - 03.01.2017
"Kate Bush démontre une nouvelle fois toute son originalité. Au risque de perdre en route d’anciens fidèles…"

3/5
GROUPES PROCHES :
PETER HAMMILL, PETER GABRIEL, DAVID BOWIE

TRACKS :

01. Snowflake (09:48), 02. Lake Tahoe (11:08), 03. Misty (13:32), 04. Wildman (07:16), 05. Snowed In At Wheeler Street (08:05), 06. 50 Words For Snow (08:31), 07. Among Angels (06:49)

FORMATION :
Kate Bush (Chant / Claviers / Choeurs / Basse (1)), Albert Mcintosh (Invité / Chant (1)), Andy Fairweather-Low (Invité / Chant (4)), Dan Mcintosh (Guitares / Invité), Danny Thompson (Invité / Basse (3)), Del Palmer (Invité / Basse (1) / Cloches (4)), Elton John (Invité / Chant (5)), John Giblin (Invité / Basse (4,5,6)), Jonathan Tunick (Invité / Orchestrations & Direction D'orchestre), Michael Wood (Invité / Chant (2)), Stefan Roberts (Invité / Chant (2)), Stephen Fry (Invité / Voix (6)), Steve Gadd (Batterie / Invité)

TAGs :
Intimiste, Mélancolique, Chant féminin
Après 33 ans de carrière, on ne peut pas dire que Kate Bush ait derrière elle une discographie pléthorique. Huit albums studios jalonnent son parcours de "The Kick Inside" en 1978 au double "Aerial" en 2005. "Seulement !", serait-on tenté de dire. Aussi est-ce une surprise quand, en cette année 2011, la diva anglaise nous gratifie de deux productions. Certes, "Director’s Cut" n’est que la reprise de titres de "The Sensual World" et "The Red Shoes", mais le travail accompli en profondeur est important. Quant à "50 Words for Snow" à qui cette chronique est consacrée, c’est un authentique nouvel album.

S’il est bien difficile de trouver des défauts aux cinq premiers opus, les suivants offrent plus de prise à la critique, l’inspiration et la fantaisie des débuts faisant parfois cruellement défaut sur des albums devenant par ce fait inégaux. Pourtant, certains traits caractéristiques à Kate Bush se retrouvent sur tous ses disques, quelle que soit la qualité intrinsèque de ceux-ci. La voix, d’abord, cette voix cristalline, puissante, qui monte avec une aisance stupéfiante dans les aigus les plus improbables, cette voix de femme-enfant, mutine, coquine, passionnée et passionnante. Le soin qu’elle apporte à ses productions ensuite, fourmillant de détails et d’instruments exotiques, soin qui la conduit quand le résultat initial ne la satisfait pas à aller jusqu’à réenregistrer les morceaux. L’honnêteté de sa démarche artistique enfin, marque de son grand respect pour son public, toujours portée aux innovations et ne cédant pas au ronron confortable de la routine, quitte à parfois déboussoler ses fans.

Et c’est bien ce qui était arrivé avec un "Aerial" un peu trop apaisé, s’apparentant trop souvent à une musique new age impalpable et plutôt ennuyeuse. "50 Words for Snow" poursuit malheureusement dans la même veine. N’espérez pas un retour de la fantasque interprète des années 70-80 qui a séduit son public à grands coups de mélodies originales et de saillies vocales excentriques. "50 Words for Snow" explore une voie plus atmosphérique et confidentielle.

Toutefois, s’il ne faut pas chercher la Kate Bush des origines, ce disque est loin d’être mauvais ou quelconque. Il est juste… différent. Les titres n’hésitent pas à étaler leur langueur sur une dizaine de minutes, suivant parfois des lignes mélodiques indistinctes. L’orchestration est dépouillée, voire squelettique, se résumant souvent à un piano/voix, le piano égrenant parcimonieusement quelques notes de-ci, de-là. Le résultat peut aussi bien envoûter l’auditeur grâce au charme et à la mélancolie qui se dégagent que l’ennuyer profondément, certaines longueurs se faisant sentir. ‘Snowflake’, ‘Lake Tahoe’ et ‘Misty’ pourraient supporter quelques coupes salutaires. Quant au très répétitif ’50 Words for Snow’, il s’agit d’un exercice de style profondément barbant.

‘Wildman’ est certainement le morceau qui se rapproche le plus de ce à quoi nous avait accoutumés Kate Bush, version ethnique d’un ‘The Sensual World’, dégageant un charme exotique et étrange dû en grande partie aux interventions d’Andy Fairwether Low sur les refrains. Autre invité de marque, Elton John offre la réplique à Kate Bush sur ‘Snowed In At Wheeler Street’. Un titre frustrant car les échanges de ces deux voix magnifiques est forcément beau et poignant, mais les vagues de synthés en arrière-plan tout le long du titre s’avèrent crispantes et le final où les deux chanteurs font dans la surenchère de cris de révolte est plus ridicule que déchirant. ‘Among Angels’ termine l’album sur l’ambiance dépouillée des premiers morceaux dans une mélodie incertaine et mélancolique.

Kate Bush n’a rien perdu de ses capacités vocales, ni de son originalité ou de son inspiration. Simplement, elle a changé de style, s’essayant à des choses plus apaisées, plus intimistes, remplaçant le pop/rock acidulé, fantaisiste et entraînant des débuts par des mélodies atmosphériques nimbées de mélancolie. Une révolution qui peut plaire à un nouveau public comme elle peut perdre en route les anciens fidèles.
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC KATE BUSH
DERNIERE ACTUALITE
KATE BUSH: Before The Dawn
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant KATE BUSH
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Before The Dawn (2016)
Témoignage d'une performance rare de Kate Bush, "Before the Dawn" pêche hélas par une production sonore absolument pas à la hauteur de l'événement.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant KATE BUSH
ALBUMS CONSEILLES
  • PETER-GABRIEL_Peter-Gabriel-Ii PETER GABRIEL
    Peter Gabriel Ii (1977)
    REALWORLD - ROCK PROGRESSIF

    3
  • PETER-HAMMILL_Consequences PETER HAMMILL
    Consequences (2012)
    FIE! - ROCK

    3
  • PETER-GABRIEL_So PETER GABRIEL
    So (1985)
    REALWORLD - ROCK PROGRESSIF

    5
  • PETER-HAMMILL_Incoherence PETER HAMMILL
    Incoherence (2004)
    FIE! - ROCK PROGRESSIF

    4
  • PETER-HAMMILL_The-Future-Now PETER HAMMILL
    The Future Now (1978)
    CHARISMA - ROCK PROGRESSIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 2.5/5 (2 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT KATE BUSH
 
KATE-BUSH_Before-The-Dawn Before The Dawn (2016)
WEA - ROCK

3
KATE-BUSH_50-Words-For-Snow 50 Words For Snow (2011)
EMI - ROCK ATMOSPHERIQUE

3
KATE-BUSH_director-s-cut Director's Cut (2011)
AUTRE LABEL - POP/ ROCK

3
KATE-BUSH_Aerial Aerial (2005)
AUTRE LABEL - ROCK

4
KATE-BUSH_the-red-shoes The Red Shoes (1993)
EMI - POP/ ROCK

2
KATE-BUSH_The-Sensual-World The Sensual World (1989)
EMI - POP/ ROCK

2
KATE-BUSH_hounds-of-love Hounds Of Love (1985)
EMI - POP/ ROCK

4
KATE-BUSH_The-Dreaming The Dreaming (1982)
EMI - ROCK PROGRESSIF

5
KATE-BUSH_never-for-ever Never For Ever (1980)
EMI - ROCK

5
KATE-BUSH_LIONHEART Lionheart (1978)
EMI - POP

4
KATE-BUSH_the-kick-inside The Kick Inside (1978)
EMI - POP/ ROCK

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017