MW / Accueil / Chroniques / JOHN GARCIA: The Coyote Who Spoke In Tongues

JOHN GARCIA: THE COYOTE WHO SPOKE IN TONGUES (2017)


ALBUM - NAPALM RECORDS - STONER - NEWF - 03.03.2017
"John Garcia nous délivre un album acoustique à la beauté sourde, naturelle et sans fard, dominé par son chant envoûtant."

4/5
GROUPES PROCHES :
QUEENS OF THE STONE AGE, NEIL YOUNG

TRACKS :

01. Kylie, 02. Green Machine, 03. Give Me 250 ML, 04. The Hollingsworth Session, 05. Space Cadet, 06. Gardenia, 07. El Rodeo, 08. Argleben II, 09. Court Order, 10. The BLVD (Live), 11. Give Me 250 ML (Live)

FORMATION :
Ehren Groban (Guitares), Greg Saenz (Percussions), John Garcia (Chant), Mike Pygmie (Basse)

TAGs :
Acoustique, Folk, Intimiste, Sombre
Une légende indienne dit que le coyote déroba le feu aux étoiles pour le donner aux hommes. Au début des années quatre-vingt-dix, John Garcia et son compère Josh Homme dérobèrent le feu du désert pour l’insuffler au rock. En quatre albums majeurs dont un chef-d’œuvre incontournable, "Welcome To Sky Valley", leur groupe Kyuss devint culte, personnifiant à lui seul le mouvement desert rock, plus tard baptisé stoner rock. Avec ses guitares sourdes, ses rythmes hypnotiques et sa basse lourde comme du plomb, la musique de Kyuss collait aux oreilles comme le sable aux santiags. Et au milieu des riffs rugissants et brûlés au soleil californien, émergeait une voix. La voix de John Garcia. Reconnaissable entre mille. Aussi blues que lumineuse, aussi chaleureuse qu’oppressante. La voix déchirante d’un renard du désert, tendue comme un arc, présageant de mauvais augures qui ne tardèrent pas à arriver. Josh Homme s’en alla fonder Queens Of The Stone Age, sonnant le glas de Kyuss et de son succès grandissant, et coupant l’herbe sous les bottes de Garcia. Celui-ci multiplia alors les projets qu’il marqua tous de sa divine empreinte vocale, Slo Burn, Unida, Hermano puis Vista Chino, reformation de Kyuss, sans Josh Homme qui s’opposa à l’utilisation du nom légendaire.

Puis en 2014, John Garcia sortit son premier album solo dans un style électrique stoner rock plus proche d’Hernano que de Kyuss, et marqué par un titre acoustique, ‘Her Bullets’ Energy’, en duo avec le mythique Robby Krieger, guitariste des Doors. Il se produisit les deux années suivantes en duo acoustique avec le guitariste Ehren Groban, revisitant certains morceaux de Kyuss et proposant de nouvelles compositions. Le nouvel opus solo de John Garcia, "The Coyote Who Spoke In Tongues", est le fruit de cette collaboration et propose d’ailleurs deux titres bonus live issus de cette tournée, ‘The BLVD’ et ‘Give Me 250 ML’.

Les neuf morceaux acoustiques, cinq compositions originales et quatre titres de Kyuss réarrangés, ont été enregistrés en studio dans un format guitare-voix, agrémenté parfois de quelques percussions ou d’un clavier et d’une basse discrets. Le véritable tour de force de l’album est de conserver l’esprit chamanique et la couleur musicale typique du stoner rock, pourtant initialement fondé sur des riffs de guitare rugueux. "The Coyote Who Spoke In Tongues" est ainsi un opus de stoner acoustique qui déstabilisera sans doute les fans de la première heure, mais qui recèle son lot d’émotion et de génie.

Concernant les titres de Kyuss revisités, si le sombre ‘El Rodeo’, bien qu’acoustique, reste assez fidèle à l’original, le torturé ‘Gardenia’ devient ici une ballade country folk méconnaissable, le très heavy ‘Green Machine’ se voit transformé en ballade folk épurée, alors que ‘Space Cadet’ gagne en densité ce qu’il perd en noirceur. Quant aux nouvelles compositions, elles confèrent à l’album toute sa diversité et son originalité et recèlent deux pépites envoûtantes : l’oppressant ‘Kylie’ et le sombre ‘The Hollingsworth Session’. Le travail de guitare percussif de Ehren Groban met parfaitement en valeur la voix de John Garcia. A l’aise dans tous les registres, le coyote ensorcelle et hypnotise l’auditeur. A la fois sauvage (‘El Rodeo’, ‘The Hollingsworth Session’) et doux (‘Gardenia’, ‘Green Machine’), le chanteur est un équilibriste de l’émotion, toujours sur la corde raide, prêt à vaciller sans jamais tomber dans l’excès ou la démonstration. Un concentré de feeling à l’état pur ('Argleben II').

"The Coyote Who Spoke In Tongues" est un opus à la beauté sourde, naturelle et sans fard, qui s’apprivoise au fil des écoutes et qui marque par la sincérité et l’honnêteté de son auteur. Ceux qui se laisseront ensorceler par la musique de John Garcia auront sans nul doute une envie irrépressible de se replonger dans la discographie de Kyuss. Ce n’est pas la moindre qualité de cet album.


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/johngarciaofficial
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC JOHN GARCIA
DERNIERE ACTUALITE
JOHN GARCIA (Vista Chino, Kyuss) en concert à Paris
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant JOHN GARCIA
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
The Coyote Who Spoke In Tongues (2017)
John Garcia nous délivre un album acoustique à la beauté sourde, naturelle et sans fard, dominé par son chant envoûtant.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant JOHN GARCIA
ALBUMS CONSEILLES
  • QUEENS-OF-THE-STONE-AGE_Lullabies-To-Paralyze QUEENS OF THE STONE AGE
    Lullabies To Paralyze (2005)
    AUTRE LABEL - STONER

    4
  • NEIL-YOUNG_The-monsanto-years NEIL YOUNG
    The Monsanto Years (2015)
    REPRISE - ROCK

    3
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT JOHN GARCIA
 
JOHN-GARCIA_The-Coyote-Who-Spoke-In-Tongues The Coyote Who Spoke In Tongues (2017)
NAPALM RECORDS - STONER

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017