MW / Accueil / Chroniques / THE DOOMSDAY KINGDOM: The Doomsday Kingdom

THE DOOMSDAY KINGDOM: THE DOOMSDAY KINGDOM (2017)


ALBUM - NUCLEAR BLAST - HEAVY METAL / DOOM - CHILDERIC THOR - 30.05.2017
"Avec ce bijou d'un heavy doom aussi puissant qu'évolutif, Leif Edling accouche d'un ensemble aussi efficace que coloré d'ambiances moelleuses."

4/5
GROUPES PROCHES :
CANDLEMASS, KRUX, LEIF EDLING, AVATARIUM

TRACKS :

01. Silent Kingdom, 02. Never Machine, 03. A Spoonful Of Darkness, 04. See You Tomorrow, 05. The Sceptre, 06. Hand Of Hell, 07. The Silence, 08. The God Particle

FORMATION :
Andreas Johansson (Batterie), Leif Edling (Basse), Marcus Jidell (Guitares), Niklas Stålvind (Chant)

TAGs :
Lourde, Sombre
On ne présente plus Leif Edling, fondateur et bassiste de Candlemass, intronisé depuis la renaissance du genre tant commerciale que critique, à l'aube des années 2000, comme The master of doom. Ses lignes de basse telluriques sont entrées dans la légende et son écriture, reconnaissable entre mille, source d'orgasmes plombés.

L'inspiration dressée toujours aussi fermement ces dernières années l'ont vu multiplier les albums, rarement sous son propre nom ("Songs Of Torment, Songs Of Joy" en 2008), le plus souvent sous différentes bannières. La dernière d'entre elles se nomme The Doomsday Kingdom, projet solitaire démarré en 2015 et devenu un groupe à part entière en recrutant le fidèle guitariste Marcus Jidell (Avatarium), ainsi que le batteur Andreas Johansson (Royal Hunt) et surtout le chanteur de Wolf, Niklas Stålvind, choix de prime abord curieux sinon improbable mais que la nature très heavy de l'entreprise justifie en réalité pleinement.

Entre le retour de Candlemass, qu'on croyait mis en sommeil discographique, certes le temps d'un EP ("Dark Are The Veils Of Death") et le troisième opus de Avatarium, "Hurricanes And Halos", prévu pour le mois de mai, nous pouvions redouter un album trop vite emballé, crainte soulignée par le nom assez convenu de ce nouveau super groupe. Il n'en est rien bien entendu. Même lors des heures les plus obscures de son principal port d'attache, à l'époque de "Dactylis Glomerata" ou "From The 13th Sun", le Suédois n'a jamais déçu et ce n'est donc pas encore cette fois qu'il sera pris en flagrant délit d'anémie créatrice.

Reprenant deux titres issus de sa carte de visite gravée en 2016, 'The Spectre' et l'éponyme 'Never Machine', "The Doosmday Kingdom" porte l'incontestable griffe du maître de cérémonie. Ces compositions forgées dans le marbre, sont du Leif Edling pur jus, dont on retrouve le goût pour les lignes rythmiques épaisses comme des câbles à haute tension ('The Silence'), les touches discrètement progressives et surtout ce chant haut perché qui sonne cette fois-ci plus NWOBHM que jamais.

Si le "Chapter VI" (1992) de Candlemass témoignait déjà, à sa manière, lyrique et mélodique, que le heavy a toujours coulé dans les veines du bassiste, c'est peut-être la première fois que celui-ci s'aventure autant dans cette direction ('Hand Of Hell'). Ceci étant, cet album s'enracine profondément dans un socle doom, à l'image des sismiques 'A Spoonful Of Darkness' et 'The Spectre'. Grâce au jeu flamboyant de Marcus Jidell, aussi à l'aise dans un registre sabbathien que racé et dont les morsures font très mal, à l'image de 'Never Machine' et de 'Silent Kingdom', Edling accouche d'un ensemble aussi efficace que coloré d'ambiances moelleuses , dont seul peut-être le terminal 'The God Particle, s'étirant inutilement sur près de dix minutes, toutefois riches de saveurs progressives, en freine quelque peu l'impact.

Mais c'est vraiment là la (très) relative faiblesse d'un disque imparable, bijou d'un heavy doom aussi puissant qu'évolutif.


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/the-doomsday-kingdom-1158432850841410/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC THE DOOMSDAY KINGDOM
DERNIERE ACTUALITE
THE DOOMSDAY KINGDOM: Détails sur le 1er album
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant THE DOOMSDAY KINGDOM
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
The Doomsday Kingdom (2017)
Avec ce bijou d'un heavy doom aussi puissant qu'évolutif, Leif Edling accouche d'un ensemble aussi efficace que coloré d'ambiances moelleuses.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THE DOOMSDAY KINGDOM
ALBUMS CONSEILLES
  • AVATARIUM_Hurricanes-And-Halos AVATARIUM
    Hurricanes And Halos (2017)
    NUCLEAR BLAST - DOOM

    4
  • LEIF-EDLING_Songs-Of-Torment-Songs-Of-Joy LEIF EDLING
    Songs Of Torment, Songs Of Joy (2008)
    G M R MUSIC GROUP - DOOM

    4
  • AVATARIUM_Avatarium AVATARIUM
    Avatarium (2013)
    NUCLEAR BLAST - HEAVY METAL

    4
  • AVATARIUM_THE-GIRL-WITH-THE-RAVEN-MASK AVATARIUM
    The Girl With The Raven Mask (2015)
    NUCLEAR BLAST - DOOM

    4
  • CANDLEMASS_Death-Magic-Doom CANDLEMASS
    Death Magic Doom (2009)
    NUCLEAR BLAST - DOOM

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT THE DOOMSDAY KINGDOM
 
THE-DOOMSDAY-KINGDOM_The-Doomsday-Kingdom The Doomsday Kingdom (2017)
NUCLEAR BLAST - HEAVY METAL/ DOOM

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017