MW / Accueil / Chroniques / VIANA: Viana

VIANA: VIANA (2017)


ALBUM - AUTRE LABEL - A.O.R. / HARD ROCK MELODIQUE - LOLOCELTIC - 24.04.2017
"Malgré toutes ses qualités, "Viana" pourrait être comparé à une Ferrari roulant avec le frein à main."

3/5
GROUPES PROCHES :
A.O.R., ISSA, ANGELINE, COASTLAND RIDE, LIONVILLE, RICHARD MARX, RADIOACTIVE, SONIC STATION, ON THE RISE

TRACKS :

01. Straight Between Our Hearts - 4:25, 02. Bad Signs - 5:35, 03. Feel Your Love Tonight - 3:56, 04. Night Of Fire - 3:39, 05. Follow The Dawn - 5:25, 06. A New Love - 3:50, 07. Living A Lie - 3:37, 08. Just To Sing - 4:38, 09. Open Road - 4:57, 10. That Place Is You - 5:51

FORMATION :
Alessandro Del Vecchio (Chant), Alessandro Mori (Batterie), Anna Portalupi (Basse), Francesco Marras (Guitares), Pasquale India (Claviers), Stefano Viana (Guitares)

TAGs :
80's, Accessible / FM, Bluesy, Old School, Guitar-Hero, Chant éraillée
L'histoire de Stefano Viana n'est pas banale. Jeune prodige inspiré par Randy Rhoads, le guitariste italien commence à travailler sur son premier album en 2009. Tout s'annonçait bien, d'autant qu'il travaillait avec Alessandro Del Vecchio (Lionville, Hardline, A.O.R., Issa, Edge Of Forever...). Ce dernier devait s'occuper de la production, mais il prit vite en charge le chant ainsi que l'écriture des paroles. Et pour couronner le tout, il fit venir la crème du hard mélodique transalpin pour participer à l'enregistrement de cet opus. Malheureusement, des problèmes familiaux obligèrent Stefano Viana à mettre son projet en suspens jusqu'en avril 2016. Il aura encore fallu un an de plus pour que sorte enfin cet album éponyme pour lequel la précipitation ne pourra pas être considérée comme une excuse en cas d'échec.

Mais si d'échec il ne peut être question ici, il subsiste cependant un goût d'inachevé après quelques écoutes de 10 titres pourtant sans réelle faille. La triplette d'ouverture est d'ailleurs particulièrement alléchante avec un 'Straight Between Our Hearts' énergique et plongeant ses racines à la frontière des années 70 et 80. Egalement doté d'un joli solo, le single 'Bad Signs' bénéficie quant à lui de chœurs efficaces sur son refrain et d'une belle accélération finale, alors que le mid-tempo 'Feel Your Love Tonight', même s'il est relativement classique, possède un refrain hyper accrocheur. En ajoutant les deux jolies ballades que sont 'Follow The Dawn' et 'That Place Is You', et un 'Open Road' spontané et énergique, il y a de quoi faire un bien bel album, d'autant que les soli sont rutilants.

Le problème, c'est que la spontanéité n'est présente qu'à de (trop ?) rares occasions. Est-ce dû au fait que l'artiste soit revenu à de nombreuses reprises sur son travail ? Toujours est-il que l'ensemble se révèle vite linéaire et presque aseptisé. Et pourtant, en dehors d'un 'Night Of Fire' au gimmick de guitare un peu agaçant, aucun titre ne peut être considéré comme faible. Le chant d'Alessandro Del Vecchio n'est pas sans rappeler celui du regretté Steve Lee (Gotthard) et représente l'un des principaux points forts de cet opus, mais certains titres semblent parfois avoir été plaqués sur un métronome dont le tempo n'aurait pas été modifié sur plusieurs morceaux. La seconde partie d'album est d'ailleurs rédhibitoire avec une impossibilité de garder son attention éveillée. Tout s'enchaîne sans étincelle jusqu'à ce que 'Open Road' ne déclenche à nouveau un sursaut d'intérêt que 'That Place Is You' intensifiera avec son format acoustique et son émotion à fleur de peau.

Malgré toutes ses qualités, "Viana" pourrait être comparé à une Ferrari roulant avec le frein à main. Il est évident que le moteur possède la puissance pour nous faire décoller, mais le pilote semble avoir peur de prendre de la vitesse. Peut-être qu'en enchaînant rapidement sur un nouvel opus, Stefano Viana et son équipe feront preuve de plus de spontanéité et lâcheront les chevaux qu'ils ont sous le capot. C'est en tout cas ce qu'il faut leur souhaiter, sous peine de gaspiller un potentiel qui ne demande qu'à s'épanouir en acceptant de prendre quelques risques.


Plus d'informations sur http://www.vianastefofficial.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC VIANA
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Viana (2017)
Malgré toutes ses qualités, "Viana" pourrait être comparé à une Ferrari roulant avec le frein à main.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant VIANA
ALBUMS CONSEILLES
  • A-O-R-_Journey-To-L-A- A.O.R.
    Journey To L.A. (2009)
    ESCAPE MUSIC - A.O.R.

    4
  • SONIC-STATION_Sonic-Station SONIC STATION
    Sonic Station (2012)
    FRONTIERS - A.O.R.

    3
  • RADIOACTIVE_Taken RADIOACTIVE
    Taken (2005)
    MTM - A.O.R.

    4
  • LIONVILLE_Lionville LIONVILLE
    Lionville (2011)
    AVENUE OF ALLIES - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • ANGELINE_Confessions ANGELINE
    Confessions (2010)
    AVENUE OF ALLIES - A.O.R.

    3
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT VIANA
 
VIANA_Viana Viana (2017)
AUTRE LABEL - A.O.R./ HARD ROCK MELODIQUE

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017