MW / Accueil / Chroniques / STRYPER: Soldiers Under Command

STRYPER: SOLDIERS UNDER COMMAND (1985)


ALBUM - ENIGMA - HARD ROCK - LOLOCELTIC - 12.12.2017
"Stryper s'impose à la fois comme le leader d'un style dont il est à l'origine, mais également comme une formation à la forte identité et au talent indéniable au sein du paysage hard rock et heavy metal."

4/5
GROUPES PROCHES :
W.A.S.P., VAN HALEN, QUIET RIOT, WARRANT, RATT, SEVENDUST

TRACKS :

01. Soldiers Under Command - 5:04, 02. Makes Me Wanna Sing - 2:52, 03. Together Forever - 4:03, 04. First Love - 5:47, 05. The Rock That Makes Me Roll - 4:58, 06. Reach Out - 5:22, 07. (waiting For) A Love That's Real - 4:35, 08. Together As One - 5:04, 09. Surrender - 4:28, 10. Battle Hymn Of The Republic - 2:38

FORMATION :
Michael Sweet (Chant / Guitares), Oz Fox (Guitares), Robert Sweet (Batterie), Tim Gaines (Basse / Claviers), Christopher Currell (Guitares / Claviers / Invité), John Van Tongeren (Basse / Claviers / Invité)

TAGs :
80's, Chant aigu
Entre la voix haut perchée de Michael Sweet, les tenues zébrées jaunes et noires, les paroles prosélytistes et les distributions de bibles pendant ses concerts, il y avait peu de chances pour que Stryper passe inaperçu, d'autant que la qualité artistique est également au rendez-vous de l'identité marquée du quatuor créateur du Christian Metal. Voici donc les Californiens de retour avec un premier véritable album produit par Michael Wagener (Dokken, Accept, Great White, Mötley Crüe...) et intitulé "Soldiers Under Command". Et si les tenues arborées par les membres du groupe sur la pochette peuvent prêter à sourire, il en va tout autrement de la musique délivrée tout au long de 10 titres qui ne souffrent que d'une production parfois encore trop rêche.

Pour ceux qui ont découvert le groupe avec "The Yellow And Black Attack" en 1984, il n'y a pas de véritable surprise, mais bien une confirmation du talent du gang des frères Sweet, ces derniers ayant composé l'intégralité des titres, en dehors du conclusif 'Battle Hymn Of The Republic', relecture du chant patriotique et ecclésiastique écrit en 1861 et devenu l'hymne des Nordistes pendant la guerre de Sécession. Sur les neuf autres pièces de cet opus, sept ont été écrites par le seul Michael Sweet qui impose ainsi sa griffe à un ensemble qui va enfoncer le clou déjà positionné par l'EP de 1984. Bien que particulier avec ses intonations souvent féminines, le chant de Michael Sweet est impeccable et même impressionnant de puissance, tandis que la paire guitaristique qu'il forme avec Oz Fox multiplie les démonstrations. Les riffs sont hyper efficaces et les soli se croisent ('Soldiers Under Command'), se répondent dans des duels enflammés ('Makes Me Wanna Sing') ou se marient en de belles harmonies ('Reach Out').

Difficile de se lancer dans un état détaillé des qualités de chaque titre sans devenir rébarbatif, d'autant qu'en dehors d'un 'Together Forever' très rock'n'roll dans l'âme et à la batterie groovy, mais dont les chœurs font preuve de trop de naïveté, les fautes de goûts semblent avoir déserté cet album. Même les ballades évitent le sirupeux, 'First Love' offrant une belle montée en intensité, alors que 'Together As One' est une démonstration toute en maîtrise de l'art de la douceur avec un solo gorgé de feeling et un refrain envoûtant. Nous citerons également le titre éponyme, puissant, accrocheur et presque épique, l'énergie entraînante de 'Makes Me Wanna Sing', et les accents heavy et guerriers de 'The Rock That's Make Me Roll' et 'Surrender', ce dernier se révélant carrément hymnique.

Comme pour son prédécesseur, cet album nécessitera pour certains de faire abstraction du thème religieux récurrent. Pour les autres, et pour ceux qui auront accepté cette démarche, cet opus sonnera comme une belle claque alliant la puissance du heavy et les mélodies du hard-rock californien. Les espoirs nés l'année précédente sont donc aisément confirmés et Stryper s'impose à la fois comme le leader d'un style dont il est à l'origine, mais également comme une formation à la forte identité et au talent indéniable au sein du paysage hard rock et heavy metal.


Plus d'informations sur http://www.stryper.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC STRYPER
DERNIERE ACTUALITE
STRYPER : Nouveau morceau
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant STRYPER
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Fallen (2015)
Une belle célébration métallique à même de convertir de nouveaux amateurs jusqu'ici réticents.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant STRYPER
ALBUMS CONSEILLES
  • W-A-S-P-_KFD W.A.S.P.
    KFD (1997)
    CASTLE - HEAVY METAL

    4
  • QUIET-RIOT_Condition-Critical QUIET RIOT
    Condition Critical (1984)
    CBS - HEAVY METAL

    3
  • VAN-HALEN_1984 VAN HALEN
    1984 (1984)
    WARNER - HARD ROCK

    5
  • VAN-HALEN_Van-Halen-II VAN HALEN
    Van Halen II (1979)
    WARNER - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • W-A-S-P-_The-Headless-Children W.A.S.P.
    The Headless Children (1989)
    CAPITOL - HEAVY METAL

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT STRYPER
 
STRYPER_Fallen Fallen (2015)
FRONTIERS - METAL MELODIQUE

4
STRYPER_No-More-Hell-To-Pay No More Hell To Pay (2013)
FRONTIERS - METAL MELODIQUE

2
STRYPER_Soldiers-Under-Command Soldiers Under Command (1985)
ENIGMA - HARD ROCK

4
STRYPER_The-Yellow-And-Black-Attack The Yellow And Black Attack (1984)
ENIGMA - HARD ROCK

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018