MW / Accueil / Chroniques / ELTON JOHN: Leather Jackets

ELTON JOHN: LEATHER JACKETS (1986)


ALBUM - GEFFEN - POP - LOLOCELTIC - 17.07.2017
"La plupart des titres dévoilent un chanteur et compositeur en auto-pilotage et en fin de cycle."

2/5
GROUPES PROCHES :
QUEEN, THE BEATLES, THE WHO, TEARS FOR FEARS, PAUL YOUNG, PHIL COLLINS, ROD STEWART, PAUL MCCARTNEY, ERIC CLAPTON

TRACKS :

01. Leather Jackets - 4:14, 02. Hoop Of Fire - 4:16, 03. Don't Trust That Woman - 5:00, 04. Go It Alone - 4:30, 05. Gypsy Heart - 4:46, 06. Slow Rivers (duet With Cliff Richards) - 3:08, 07. Heartache All Over The World - 4:17, 08. Angeline - 3:55, 09. Memory Of Love - 4:09, 10. Paris - 4:00, 11. I Fall Apart - 4:02

FORMATION :
Charlie Morgan (Batterie), Dave Mattacks (Batterie), Davey Johnstone (Guitares), David Paton (Basse), Elton John (Chant / Claviers), Fred Mandel (Claviers), Cliff Richards (Chant / Invité), Frank Ricotti (Batterie / Invité), Jody Linscott (Batterie / Invité), John Deacon (Basse / Invité), Paul Westwood (Basse / Invité)

TAGs :
80's, Accessible / FM
Après son album le plus injustement sous-estimé ("Ice On Fire" - 1985), voici probablement le plus honni de la discographie d'Elton John. Au point que lui-même le présente comme son plus mauvais opus. Cependant, avant de tirer à boulets rouges sur ce "Leather Jackets" qui le mérite quand même un peu, il paraît indispensable de le replacer dans son contexte. En effet, à cette époque, l'artiste s'est marié avec une femme ingénieur du son nommée Renate Blauel, ce qui ne correspond pas vraiment aux penchants qu'il finira par assumer quelques années plus tard. De plus, Elton John baigne dans la drogue au point que Gus Dudgeon, qui produit à nouveau cet opus, dira plus tard que "la cocaïne lui sortait du nez et de la bouche". Tout ceci permet de mieux comprendre à quel point le génie est à la dérive, au point de s'afficher, en compagnie de ses musiciens, avec un look de biker à l'arrière de la pochette de ce disque, ce qui, là aussi, ne correspond pas vraiment à son profil.

Alors bien sûr, de nombreux artistes auraient été heureux de sortir un album du niveau de ce "Leather Jackets" qui ne contient pas vraiment de mauvais titre à proprement parler, certains étant d'ailleurs tirés des séances d'enregistrement de "Ice On Fire". L'éponyme qui ouvre les festivités est même bien rythmé et entraînant, profitant d'un bon refrain. Les ballades sont en nombre et certaines restent réussies, comme 'Gypsy Heart', soul-blues au joli solo de guitare, ou 'Slow Rivers' interprétée en duo avec Cliff Richards pour un résultat chaud et envoûtant. Enfin, composé sur des paroles de Cher, ce qui sera l'occasion d'une belle lutte d'ego avec la chanteuse, 'Don't Trust That Woman' offre une pop-funky légère et rafraîchissante avec un refrain accrocheur. Cependant, à quelques rares exceptions, rien ne se révèle non plus indispensable.

C'est d'ailleurs la raison qui rend cet opus décevant car rien ici ne semble taillé pour traverser le temps et se maintenir dans les setlists du maître des lieux qui donne parfois l'impression d'être en mode automatique, capable de maintenir un niveau respectable ('Hoop Of Fire', 'Go It Alone') mais loin de ce qu'il est capable de produire lorsqu'il s'en donne la peine. Symptomatique de cet état de fait, aucun single ne parviendra à intégrer les différents tops 50 à travers le monde, ce qui n'était pas arrivé depuis "Tumbleweed Connection", ce qui était logique pour ce dernier, étant donné qu'il n'avait proposé aucun titre à cet exercice. 'Heartache All Over The World', pop-funk légère aux sonorités cheap échouera à la 55ème place du Bilboard, 'Slow River' obtiendra un succès d'estime en Grande-Bretagne, et plus surprenant, 'Paris' tournera en boucle sur certaines radios jazz alors qu'il n'a de jazz que quelques harmonies.

Marqué par son final enchaînant trois ballades et se terminant sur un 'I Fall Apart' laissant transparaître la fatigue de l'artiste au travers de sa voix, "Leather Jackets" montre un Elton John en fin de cycle. La plupart des titres dévoilent un chanteur et compositeur en auto-pilotage, offrant un minimum qui aurait pu suffire pour nombre de ses confrères, mais qui se révèle très insuffisant pour un artiste de sa trempe. Loin de mériter l'opprobre qu'il subit depuis de nombreuses années, cet opus, comme son prédécesseur, se doit d'être replacer dans son contexte, même si, en ce qui le concerne, ceci ne suffira pas à en faire un bon album.


Plus d'informations sur http://www.eltonjohn.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC ELTON JOHN
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
The Big Picture (1997)
Après un début réussi, "The Big Picture" sombre dans une relative monotonie, lui valant de se classer dans la moyenne de la discographie de l’artiste.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ELTON JOHN
ALBUMS CONSEILLES
  • QUEEN_The-Works QUEEN
    The Works (1984)
    EMI - ROCK

    4
  • PHIL-COLLINS_--But-Seriously PHIL COLLINS
    ... But Seriously (1989)
    WEA - POP

    5
  • THE-BEATLES_Abbey-Road THE BEATLES
    Abbey Road (1969)
    EMI - POP

    5
  • PHIL-COLLINS_No-Jacket-Required PHIL COLLINS
    No Jacket Required (1985)
    WEA - POP

    4
  • QUEEN_A-Day-At-The-Races QUEEN
    A Day At The Races (1976)
    EMI - ROCK

    5
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 2/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ELTON JOHN
 
ELTON-JOHN_the-big-picture The Big Picture (1997)
AUTRE LABEL - POP/ ROCK

3
ELTON-JOHN_made-in-england Made In England (1995)
AUTRE LABEL - POP/ ROCK

4
ELTON-JOHN_duets Duets (1993)
AUTRE LABEL - POP

2
ELTON-JOHN_The-One The One (1992)
MCA - POP

3
ELTON-JOHN_Sleeping-With-The-Past Sleeping With The Past (1989)
MCA - POP

4
ELTON-JOHN_Reg-Strikes-Back Reg Strikes Back (1988)
MCA - POP

3
ELTON-JOHN_Live-In-Australia Live In Australia (1987)
MCA - ROCK

5
ELTON-JOHN_Leather-Jackets Leather Jackets (1986)
GEFFEN - POP

2
ELTON-JOHN_Ice-On-Fire Ice On Fire (1985)
GEFFEN - POP/ ROCK

3
ELTON-JOHN_breaking-hearts Breaking Hearts (1984)
AUTRE LABEL - POP

2
ELTON-JOHN_too-low-for-zero Too Low For Zero (1983)
AUTRE LABEL - ROCK

3
ELTON-JOHN_Jump-Up- Jump Up ! (1982)
AUTRE LABEL - ROCK

3
ELTON-JOHN_the-fox The Fox (1981)
AUTRE LABEL - ROCK

3
ELTON-JOHN_21-at-33 21 At 33 (1980)
AUTRE LABEL - POP

2
ELTON-JOHN_victim-of-love Victim Of Love (1979)
AUTRE LABEL - POP

1
ELTON-JOHN_a-single-man A Single Man (1978)
AUTRE LABEL - POP/ ROCK

3
ELTON-JOHN_blue-moves Blue Moves (1976)
AUTRE LABEL - POP/ ROCK

4
ELTON-JOHN_captain-fantastic-and-the-brown-dirt-cowboy Captain Fantastic And The Brown Dirt Cowboy (1975)
AUTRE LABEL - ROCK

5
ELTON-JOHN_rock-of-the-westies Rock Of The Westies (1975)
AUTRE LABEL - POP/ ROCK

2
ELTON-JOHN_caribou Caribou (1974)
AUTRE LABEL - ROCK

3
ELTON-JOHN_don-t-shoot-me-I-m-only-the-piano-player Don't Shoot Me I'm Only The Piano Player (1973)
AUTRE LABEL - ROCK

3
ELTON-JOHN_goodbye-yellow-brick-road Goodbye Yellow Brick Road (1973)
AUTRE LABEL - ROCK

5
ELTON-JOHN_honky-chateau Honky Chateau (1972)
AUTRE LABEL - ROCK

5
ELTON-JOHN_Madman-across-the-water Madman Across The Water (1971)
AUTRE LABEL - ROCK

4
ELTON-JOHN_Elton-John Elton John (1970)
AUTRE LABEL - ROCK

5
ELTON-JOHN_Tumbleweed-Connection Tumbleweed Connection (1970)
AUTRE LABEL - ROCK

3
ELTON-JOHN_empty-sky Empty Sky (1969)
AUTRE LABEL - ROCK/ -

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017