MW / Accueil / Chroniques / SWEET & LYNCH: Unified

SWEET & LYNCH: UNIFIED (2017)


ALBUM - FRONTIERS - HARD ROCK - DARIALYS - 21.11.2017
"Le supergroupe américain délivre avec son nouvel album un disque de hard fidèle aux formations emblématiques des années 80 autour de titres accrocheurs et efficaces."

4/5
GROUPES PROCHES :
DOKKEN, STRYPER

TRACKS :

01. Promised Land, 02. Walk, 03. Afterlife, 04. Make Your Mark, 05. Tried & True, 06. Unified, 07. Find Your Way, 08. Heart Of Fire, 09. Bridge Of Broken Lies, 10. Better Man, 11. Live To Die

FORMATION :
Brian Tichy (Batterie), George Lynch (Guitares), James Lomenzo (Basse), Michael Sweet (Chant)

TAGs :
Accessible / FM, Chant aigu, Chant éraillée
Après un premier album acclamé par la critique en 2015, le supergroupe de Boston Sweet & Lynch est de retour avec un nouvel album, "Unified". Si le nom de la formation américaine ne vous est pas familier, vous connaîtrez probablement le nom des musiciens au CV bien fourni qui la composent. Avec un line-up identique à celui du premier album, le quatuor est emmené par les leaders Michael Sweet au chant et à la guitare (Stryper, ex-Boston) et le guitariste George Lynch (Lynch Mob, ex-Dokken), et accompagné du bassiste James LoMenzo (ex-Megadeth, ex-White Lion, ex-Black Label Society) et du batteur Brian Tichy (ex-Whitesnake).

Sur le papier, la formation a donc tout d’une véritable dream team à l’instar de nombreux supergroupes, de quoi donner de grands espoirs aux fans de hard rock nostalgiques des années 80 et 90. Alors, que penser de Sweet & Lynch ? S’agit-il d’une opération marketing ou les vieux loups de mer ont-il encore quelque chose à nous faire partager ?

Nous ne ferons pas durer le suspense plus longtemps. "Unified" présente les atouts d’un bon disque de hard rock parfaitement maîtrisé. Le son est incisif et les compositions bien que peu novatrices demeurent très efficaces et entraînantes. La richesse de l’album réside en la multitude d’influences proposées par les Américains. Ainsi, on retrouve du glam à la Mötley Crüe sur ‘Promised Land’, du hard rock groovy sur ‘Find Your Way’, ou encore du grunge à la Alice In Chains sur ‘Afterlife’. Mention spéciale à l’excellent ‘Better Man’ et à son refrain accrocheur rappelant celui de ‘Man In The Box’ des mêmes Alice In Chains. La ressemblance est si frappante au départ que l’on s’attend presque à ce que Layne Staley, chanteur défunt et emblématique de la formation de grunge, y appose sa voix si caractéristique en guise de featuring.

Vocalement, le travail de Michael Sweet est lui aussi détonant et parfaitement calibré pour ce type de musique. Malgré ses 54 ans, sa voix incroyable de puissance n’a pas vieilli pour un sou et sera magnifiée par les chœurs impeccables des autres musiciens sur des titres comme l’irrésistible ‘Tried & True’ et son refrain entêtant ou encore ‘Bridge Of Broken Lies’. Seul bémol, le recours excessif aux "yeah yeaaah" à la James Hetfield venant trop régulièrement agrémenter les transitions et conclure les refrains. Si le gimmick populaire à la signature rock a le mérite de doter les compositions d’un côté viril et marquant, de surcroît lorsqu’il est poussé d’une voix aiguë et éraillée, il provoquera une certaine lassitude à la longue.

"Unifié", c’est donc bien le mot qui caractérise ce nouvel album de Sweet & Lynch qui réussit le tour de force de mêler différents styles avec succès autour d’un solide noyau de hard rock des années 80, toujours avec bonheur et efficacité. Un disque à découvrir pour tous les amateurs du genre.


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/sweetlynch/
LYNOTT - 21.11.2017
Beaucoup moins mélodique que l'opus premier, ce Sweet & Lynch m'a rapidement déçu voire énervé par son côté trop "agressif téléguidé" (donc pas forcément "naturel").

Les deux compères ont souhaité changer d'optique et convaincre les die hard des sons plus rugueux, libre à eux, mais ils risquent fort de perdre en chemin les auditeurs interpellés par leur premier essai fortement radio friendly.
En tous cas moi je suis resté sur le bord de la route.

EN RELATION AVEC SWEET & LYNCH
DERNIERE ACTUALITE
SWEET & LYNCH : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant SWEET & LYNCH
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Unified (2017)
Le supergroupe américain délivre avec son nouvel album un disque de hard fidèle aux formations emblématiques des années 80 autour de titres accrocheurs et efficaces.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SWEET & LYNCH
ALBUMS CONSEILLES
  • DOKKEN_From-Conception-Live-1981 DOKKEN
    From Conception : Live 1981 (2007)
    FRONTIERS - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • STRYPER_Fallen STRYPER
    Fallen (2015)
    FRONTIERS - METAL MELODIQUE

    4
  • DOKKEN_Under-Lock-And-Key DOKKEN
    Under Lock And Key (1985)
    ELEKTRA ENTERTAINMENT - A.O.R.

    4
  • DOKKEN_Back-For-The-Attack DOKKEN
    Back For The Attack (1987)
    ELEKTRA ENTERTAINMENT - HARD ROCK

    4
  • STRYPER_The-Yellow-And-Black-Attack STRYPER
    The Yellow And Black Attack (1984)
    ENIGMA - HARD ROCK

    3
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3/5 (3 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SWEET & LYNCH
 
SWEET--LYNCH_Unified Unified (2017)
FRONTIERS - HARD ROCK

4
SWEET--LYNCH_Only-to-Rise Only To Rise (2015)
FRONTIERS - HARD ROCK

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017