MW / Accueil / Chroniques / EVANESCENCE: Synthesis

EVANESCENCE: SYNTHESIS (2017)


ALBUM - SONY MUSIC - NEO/NU METAL - CHILDERIC THOR - 06.12.2017
"Relecture électro-symphonique sans grande originalité d’hymnes de son répertoire,"Synthesis" a surtout pour but de relancer une carrière endormie depuis quelques années tout en préparant le terrain avant un véritable nouvel opus."

3/5
GROUPES PROCHES :
WITHIN TEMPTATION

TRACKS :

01. Overture, 02. Never Go Back, 03. Hi-Lo, 04. My Heart Is Broken, 05. Lacrymosa, 06. The End of the Dream, 07. Bring Me to Life, 08. Unraveling (Interlude), 09. Imaginary, 10. Secret Door, 11. Lithium, 12. Lost in Paradise, 13. Your Star, 14. My Immortal, 15. The In-Between (Piano Solo), 16. Imperfection

FORMATION :
Amy Lee (Chant / Claviers / Harpe), Jen Majura (Guitares), Tim Mccord (), Troy Mclawhorn (Guitares), Will Hunt (Batterie)

TAGs :
Electro, Mélancolique, Sombre, Symphonique, Compilation, Chant féminin
Vendu comme le nouvel album des Américains, le premier depuis 2011, son titre ainsi que le survol rapide de son contenu tuent rapidement l'espoir d'avoir enfin des pistes inédites à se mettre entre les cages à miel. En lieu et place du successeur attendu de "Evanescence", le groupe se fend en réalité d'une simple relecture électro et / ou symphonique d'hymnes piochés dans son répertoire. Quelle originalité ! Après six ans de diète, cette démarche laisse un goût de trop peu dans la bouche.

Si Amy Lee et sa bande ont toutefois pris soin de glisser au sein d'un menu généreux deux nouvelles compositions (nous y reviendrons), "Synthesis" se veut donc en définitive ni plus ni moins qu'un best of déguisé dont la caution orchestrale est censée l'enrichir d'une valeur ajoutée supplémentaire. Une fois énoncée cette réserve, reconnaissons que le plaisir de réécouter ces compositions demeure intact, témoignant en cela que le combo de l'Arkansas mérite mieux que l'image peu flatteuse véhiculée par ses détracteurs qui se bornent à ne voir en lui qu'un groupe surfait (autrefois) à la mode pour ados ricains, machine à fric sans âme ni talent.

"Fallen" et surtout "The Open Door" restent de grands disques auxquels cette relecture rend hommage. Sans sortir métamorphosés ni même transcendés par ce travail de réarrangement, force est d'admettre que les 'Bring Me To Life', 'My Immortal', 'Lacrymosa' ou 'Lithium' ont encore gagné en ampleur et se parent d'une emphase quasi cinématique.

Etonnamment, cet essai fait la part belle au mal-aimé disque éponyme dont on (re)découvre pas moins de cinq extraits, qui sont d'ailleurs ceux pour lesquels ce saupoudrage de cordes et de touches synthétiques se révèle le plus probant. Pétri par de sombres arrangements, 'Never Go Back' prend une toute autre dimension, s'imposant même comme un des joyaux de cet ensemble, tandis que 'End Of Dream' vibre d'un pouls hypnotique grâce à ses ajouts électro. Si le choix des titres retenus peut décevoir, un certain nombre de tubes étant restés sur le carreau alors qu'ils auraient tout autant mérité de bénéficier de cette mue symphonique, la noirceur qui les cimente tous emporte "Synthesis" dans une marée de désespoir.

Chargés d'annoncer le futur quatrième album, les deux (véritables) nouveaux morceaux aiguisent notre appétit en renouant avec le meilleur du groupe. Introduit par quelques notes de piano, 'Hi-Lo' est un écrin émotionnel pour la voix expressive de la maîtresse de cérémonie, que viennent souligner en fin de parcours des cordes empreintes de gravité. Quant à 'Imperfect', qui ferme ce chapitre, il se veut pulsatif, réceptacle tragique de boucles électroniques conjuguées à des envolées orchestrales que survole encore une fois le chant teinté d'amertume de la belle.

Même si "Synthesis" a surtout pour but de relancer une carrière endormie depuis quelques années tout en préparant le terrain avant un véritable nouvel opus, le concept, certes peu novateur, qui a présidé à sa réalisation en justifie néanmoins l'écoute. Les fans, auxquels il s'adresse en priorité, seront conquis. Quant aux autres, ils peuvent passer leur chemin…


Plus d'informations sur http://www.evanescence.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC EVANESCENCE
DERNIERE ACTUALITE
EVANESCENCE : Nouveau morceau
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant EVANESCENCE
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Synthesis (2017)
Relecture électro-symphonique sans grande originalité d’hymnes de son répertoire,"Synthesis" a surtout pour but de relancer une carrière endormie depuis quelques années tout en préparant le terrain avant un véritable nouvel opus.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant EVANESCENCE
ALBUMS CONSEILLES
  • WITHIN-TEMPTATION_The-Unforgiving WITHIN TEMPTATION
    The Unforgiving (2011)
    SONY BMG - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • WITHIN-TEMPTATION_Enter WITHIN TEMPTATION
    Enter (1997)
    DSFA - METAL GOTHIQUE

    3
  • WITHIN-TEMPTATION_The-Heart-Of-Everything WITHIN TEMPTATION
    The Heart Of Everything (2007)
    SONY BMG - METAL MELODIQUE

    3
  • WITHIN-TEMPTATION_Mother-Earth WITHIN TEMPTATION
    Mother Earth (2001)
    DSFA - METAL MELODIQUE

    4
  • WITHIN-TEMPTATION_The-Silent-Force WITHIN TEMPTATION
    The Silent Force (2004)
    GUN RECORDS - METAL MELODIQUE

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 2.2/5 (4 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT EVANESCENCE
 
EVANESCENCE_Synthesis Synthesis (2017)
SONY MUSIC - NEO/NU METAL

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017