MW / Accueil / Chroniques / BULLRUN: Dark Amber

BULLRUN: DARK AMBER (2017)


ALBUM - AUTOPRODUCTION - METAL MELODIQUE - CALGEPO - 11.10.2017
""Dark Amber" a la couleur du metal américain, le goût du metal américain, son nom sonne comme un nom américain.... mais ce n'est pas américain. C'est français, ça s'appelle Bullrun et c'est recommandé."

4/5
GROUPES PROCHES :
IRON MAIDEN, MOTORHEAD, METALLICA, THE OFFSPRING

TRACKS :

01. The Devil In Me, 02. She's Coming, 03. Faster Than Light, 04. Highway Glory, 05. Burn, 06. Dark Amber

FORMATION :
Gaël Berton (Guitares), Mark Dezafit (Batterie), Remy Gohard (Chant / Basse)

TAGs :
90's, Technique
A la vue de la pochette de "Dark Amber" des Français Bullrun, il est assez aisé de deviner vers quelle destination leur musique va mener : les USA. D'ailleurs, le  nom du groupe trouve son origine dans celui d'une rivière où se situait le lieu de la première bataille de la guerre de Sécession qui vit la défaite des Nordistes le 21 juillet 1861. Passé le cours d'histoire à la Stéphane Bern, décollage pour l'Amérique qui est donc au cœur du projet musical du trio.

Brouillant les pistes, c'est au son d'une guitare banjo que l'EP accueille l'auditeur qui pourrait alors se dire que Bullrun a composé la bande originale du film "Délivrance". Il n'en est rien car très vite 'Devil In Me' démontre que les Français sont possédés par le démon Metallica ('Metallica In Me' pourrait d'ailleurs être le sous-titre du morceau). Tous les gimmicks et le style des membres des Fourhorsemen sont réunis : une batterie martiale, une guitare aux riffs puissants avec naturellement le solo de fin de titre, un chant calqué sur celui James Hetfield (jusque dans les accentuations de fin de refrain). Au-delà de cette influence, c'est la qualité de la composition qui saute aux oreilles, et il vient à l'esprit la question de savoir pourquoi Metallica ne compose plus des titres ainsi ? 'Devil In Me' est concis, direct, exempt de cette longueur stérile dont souffrent les derniers albums des Américains sur certains titres.

Mais réduire l'EP à une copie de la bande à Hetfield, si belle soit-elle, est réducteur car le groupe propose un voyage dans ce que le metal, pas qu'américain, a de meilleur. Les collaborations avec Symheris (ex T.A.N.K.) et Jelly Cardarelli (Adagio), chez qui l'album a été enregistré et mixé, se font ainsi sentir dans cet éclectisme.  Bullrun tire pleinement les bénéfices de cette expérience et puise dans ce que les illustres aînés ont fait de mieux. L'esprit de Motörhead dans le versant le plus  speed transpire de 'She's Coming', l'influence presque punk californien transparaît des couplets de 'Highway Glory'. Chaque titre constitue des hymnes taillés pour le live dont 'Burn' aux élans heavy à la Iron Maiden dans le riff principal qui cartonnera en concert. Ainsi, "Dark Amber" constitue un milk-shake d'influences formidablement assimilées auquel il manque juste la ballade du genre histoire d'aérer le tout.

SI l'EP manque encore de personnalité, il constitue un hommage aux groupes qui ont certainement émaillé la jeunesse du trio à la technique incroyable. Jouissant d'une belle production non saturée, il permet à l'auditeur de se rendre compte que la France n'a pas à rougir de ce qui se fait outre-Atlantique, et qu'elle est aussi un vivier de groupes rock, qui ne demandent qu'un peu de lumière pour montrer que ce genre a encore de beaux restes et qu'il a encore de beaux jours devant lui. Bullrun, promis à un bel avenir, en est le parfait exemple.


Plus d'informations sur https://www.bullrunofficial.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC BULLRUN
DERNIERE ACTUALITE
BULLRUN DEFONCE TOUT SUR SON PASSAGE VERS MUSIC WAVES!
INTERVIEW

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BULLRUN
 
DERNIER ARTICLE
Arrivés de nulle part avec un EP "Dark Amber", nous avons rencontré les petits Français de BullRun qui devraient faire parler d'eux prochainement..

Lire l'article
Voir tous les articles concernant BULLRUN
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Dark Amber (2017)
"Dark Amber" a la couleur du metal américain, le goût du metal américain, son nom sonne comme un nom américain.... mais ce n'est pas américain. C'est français, ça s'appelle Bullrun et c'est recommandé.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant BULLRUN
ALBUMS CONSEILLES
  • MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours-–-Vol-2-Anyplace- MOTORHEAD
    The Wörld Is Ours – Vol. 2 (Anyplace Crazy As Anywhere Else) (2012)
    REPLICA - HARD ROCK

    3
  • IRON-MAIDEN_Virtual-XI IRON MAIDEN
    Virtual XI (1998)
    EMI - HEAVY METAL

    3
  • IRON-MAIDEN_Maiden-England-88 IRON MAIDEN
    Maiden England' 88 (2013)
    EMI - HEAVY METAL

    4
  • IRON-MAIDEN_Fear-Of-The-Dark IRON MAIDEN
    Fear Of The Dark (1992)
    EMI - HEAVY METAL

    3
  • METALLICA_Kill-Em-All METALLICA
    Kill 'Em All (1983)
    MEGAFORCE - THRASH

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT BULLRUN
 
BULLRUN_DARK-AMBER Dark Amber (2017)
AUTOPRODUCTION - METAL MELODIQUE

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017