MW / Accueil / Chroniques / GALAAD: Frat3r
GROUPE/AUTEUR:

GALAAD

(SUISSE)

TITRE:
FRAT3R
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
""Frat3r" marque le retour fracassant de Galaad sur le devant de la scène musicale progressive et constitue un incontournable de 2019. Espérons qu’il ne faille pas attendre autant d’années pour nous délecter d’un quatrième album."
CALGEPO - 14.06.2019 -
Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. La Suisse en ce temps-là possédait un groupe de neo prog qui a réussi l’exploit de magnifier un style qui cherchait à se renouveler. Deux albums, dont un qui est à juste titre qualifié par une grande majorité de chroniqueurs et auditeurs de chef-d’œuvre ("Vae Victis"), et puis s’en va, usé par la fatigue et la vague émotionnelle qui ont suivi cet album. Le vertige de la suite à donner à cet album associé à la volonté de chacun de construire sa propre vie ont eu raison (provisoirement) du groupe. Il aura fallu attendre près de 23 ans pour voir le retour au premier plan de Galaad ! 276 mois d’absence frustrante pour les aficionados, entre silence pesant, folles rumeurs de retour et de tentatives avortées de renaissance.

Pour autant, certains des membres du groupe ne sont pas restés inactifs durant cette période notamment Pierre-Yves Theurillat qui, par l’intermédiaire de l’Escouade ("Confidences de Mouche") et en solitaire ("Carnet d’un Visage de Pluie" et "Mon Grand Amer"), a réalisé de magnifiques albums intimes et personnels. Ces occasions ont pu être aussi vécues comme un appel du pied à ses anciens compagnons de route pour faire revivre le groupe d’autant que pour ses albums solo, Sébastien Froidevaux, guitariste de feu Galaad, l’a épaulé de toute sa qualité mélodique indéniable. A force de conviction et de cœur, tels deux silex qui s’entrechoquent, l’étincelle provoquée par ces projets a fini par rallumer la flamme pas complètement éteinte du combo helvétique afin de forger ce nouvel album tant attendu par les fans et amateurs de neo prog qu’est "Frat3r".

Passée cette introduction qui remet en perspective l'arrivée de cette production, nous voilà au bord du précipice pour aborder et décrire ce nouveau disque. Évoquer cet album en le comparant avec le précédent ne saurait guider ces lignes même si le point commun entre les deux est celui de la fraternité et l’humanisme qui se dégage de ces deux albums, le côté guerrier en moins pour "Frat3r". La rage et la fougue de la jeunesse qui était présente précédemment a fait place à une vision plus philosophique et posée de ces valeurs.

La  musique épouse le thème avec des phases introspectives illustrées par des longues nappes de claviers magnifiquement mises en valeur tout le long de cet album grâce à une très belle production. ‘Stone’, le morceau d’anthologie de l’album, en est le plus beau témoignage avec ce pont instrumental qui rappelle les plus éclatants mouvements génésiens comme un écho au talent de Tony Banks au meilleur de sa forme. La reprise finale agrémentée du fantastique toucher de guitare de Sébastien et du chant habité de Pierre-Yves insuffle un côté épique et dramatique à donner le frisson.  

Si le groupe a laissé de côté l'aspect spontané de ses premières années de travail, c’est pour mieux aujourd’hui structurer ses titres, démontrant ainsi que malgré cette longue absence, Galaad apparaît encore plus mélodique et soudé que jamais. 'La Machine' qui ouvre l’album happe l’auditeur avec un sample d’extrait d’un journal radiophonique qui installe la thématique inquiétante (un appel du pied à 'Welcome To The Machine' de Pink Floyd). Le titre monte en puissance jusqu'à la ferveur instrumentale finale jouissive où les soli mélodiques à la Rothery de Sébastien se taillent la part du lion. Tout au long de ce parcours musical, l’auditeur passe par le refus de l’abandon fraternel (‘Kim’) sous la forme d'une ballade profonde, l’hymne déclaration d'amour au Jura  (‘Justice’) ou la reconnaissance la plus sincère (‘Merci puR’) dans lequel Galaad ose des thèmes indiens qui prouvent son ouverture au monde.

Dans tous les titres, chaque instrument dispose d’un espace d’expression équilibré qui inclut le chant plus éraillé et vieilli de Pierre-Yves qui, s’il n’a plus la même vista qu’auparavant, gagne en expressivité, mettant en relief et en valeur des paroles qui n’ont rien perdu de leur superbe et de leur poésie, rappelant ainsi la finesse de  Malicorne (Gabriel Yacoub). Il est également impossible de résister au plaisir d'entendre la basse ronronnante de Gérard notamment dans 'Encore !' ou cette rythmique précise et variée ('Justice').

Galaad revient sur le devant de la scène qu’il n’aurait jamais dû quitter. S'il est encore trop tôt pour mesurer l’impact de cet album sur la discographie du groupe, "Frat3r" est indéniablement un album touchant et d’une immense qualité qui illustre la devise : « tous pour un et un pour tous ! » tant le poids des ans n’a pas entamé l'esprit de corps du combo jurassien. Espérons qu’il soit la nouvelle première pierre d'un édifice plus grand encore à venir et qu’il ne faille pas attendre autant d’années pour nous délecter d’un quatrième album. 

Plus d'information sur http://www.galaad-music.ch

VIDEO

GROUPES PROCHES:
MARILLION, ANGE, JELLY FICHE, CAFEÏNE, DARJEELING, L'ESCOUADE, PHAESIS

LISTE DES PISTES:
01. La Machine
02. Moloch
03. Kim
04. Stone
05. Justice
06. Merci puR
07. Encore!
08. Frater


FORMATION:
Gérard Zuber: Basse
Gianni Giardiello: Claviers
Laurent Petermann: Batterie
Pierre-yves Theurillat: Chant
Sebastien Froidevaux: Guitares / Choeurs


TAGS:
90's, Epique, Indépendant, Neo, Romantique, Théatral, Chant éraillé, Choeurs
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

NEWF - 14/06/2019 19:47:28
Contrairement à bon nombre de mes collègues, je suis loin d’être convaincu par cet album.
Il y a 23 ans, « Vae Victis » était brillant, visionnaire et inventif. Et à l’exception de la sonorité de ses claviers, l’album a assez peu vieilli. Si l’aventure ne s’était pas subitement arrêtée, Galaad aurait pu devenir l’égal d’un Pain Of Salvation, grâce à sa folie maîtrisée et sa filiation avec Faith No More.
Il est certes inutile de réécrire l’histoire mais paradoxalement, la reformation du groupe et l’écoute de « Frat3r » nous y poussent. La créativité de « Vae Victis » a cédé le pas à une nostalgie douloureuse avec « Frat3r ». Le consensus a remplacé la prise de risque. « Vae Victis » est encore un album moderne alors que « Frat3r » est déjà old school.
La majorité des groupes digèrent leurs influences avec l’âge. Il est assez surprenant de constater que pour Galaad, c’est l’inverse qui se produit. Musicalement, « Frat3r » est tellement inspiré de Marillion première époque qu’il se révèle presque anecdotique dans le paysage rock progressif moderne. Dommage pour un groupe dont on attendait la reformation avec impatience, peut-être trop.
Reste le titre ‘Merci(puR)’, excellent morceau world pop, qui avait été le premier à être révélé par le groupe et qui laissait présager d’une évolution vraiment originale de sa musique. Ce n’est hélas pas le cas.
2312 23641

TONYB - 14/06/2019 08:34:35
Frat3r n'aura probablement pas le statut iconique de son prédécesseur, question d'époque. Il n'empêche que c'est un sacré bon album, sans aucun temps faible, et qu'il prétendra sans problème au titre d'album de l'année 2019.
Quel retour !
999 23638
 com_user_id

  ELIE KÖPTER   - 15/06/2019 07:48:10
Je n'ai écouté que le clip "Justice" et je dois dire que j'ai été passablement déçu. Au vu de la note proposée, je m'attendais à mieux. peut-être est-ce dû à la voix du chanteur à laquelle je n'adhère pas vraiment. Assez quelconque, elle a du mal à m'emballer. Par ailleurs les textes, même s'ils sont bien mis en valeur dans ce bien joli clip, ne sont pas exceptionnels. (Attention aussi aux fautes d'orthographe "l'âme des homme qui crois....) Sinon musicalement, ça tient bien la route."
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
productionuser_idproduction_comment_id
ELIE KÖPTER - 17/06/2019 07:17:09
Décidément, j'ai du mal avec mon clavier qui envoie trop vite mes réponses ;-(,
Bref je disais que je consulte régulièrement "Music Waves". Amateur de musiques progressives, notamment Marillion époque Fish et IQ, ainsi que les premiers Arena , la chronique avait attiré mon regard et mon écoute. Je me plongerai davantage dans ce dernier opus en espérant y trouver une satisfaction et un engouement plus vifs. Bien cordialement et musicalement...
2246479
 com_answer_user_id

  CALGEPO   - 17/06/2019 07:26:31
Alors si tu es amateur de ces groupes

  CALGEPO   - 17/06/2019 07:28:25
Tu trouveras je penses ton bonheur car les influences sont marquées et assumées. Merci à toi d'avoir partagé ton sentiment, c'est très appréciable. A bientôt.

  CALGEPO   - 17/06/2019 07:29:50
Désolé pour le message en deux fois (et faute), je me suis laissé prendre par le soit disant correcteur automatique du tel.
CALGEPO - 15/06/2019 08:37:55
Bonjour Élie, merci pour ton commentaire qui apporte de la vie à la chronique. Justice est l'un des titres les plus directs avec mercipuR. Les autres sont beaucoup plus denses dont deux avec une belle progressivité. Après reste la voix à laquelle on adhère ou pas. A bientôt. Musicalement.
12120478
 com_answer_user_id

  ELIE KÖPTER   - 17/06/2019 07:11:18
Bonjour et merci pour la sympathique réponse. Je consulte quotidiennement "
 
EN RELATION AVEC GALAAD
DERNIERE ACTUALITE
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE CONCERT DE GALAAD!
CONCOURS

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant GALAAD
 
DERNIER ARTICLE
Plus fort que Tool, Galaad est revenu en mai dernier en proposant "Frat3r" successeur de "Vae Victis" réalisé il y a 23 ans. Music Waves ne pouvait pas louper l'occasion d'une interview fleuve avec l'un des groupes phare du rock progressif francophone.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant GALAAD
 
NOTES
 
4.2/5 (5 avis)
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT GALAAD
 
GALAAD_Frat3r Frat3r (2019)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
GALAAD_Vae-Victis Vae Victis (1996)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
GALAAD_Premier-Fevrier Premier Fevrier (1992)
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019