MW / Accueil / Chroniques / MILLENIUM (POL): 44 Minutes

MILLENIUM (POL): 44 MINUTES (2017)


ALBUM - LYNX - ROCK PROGRESSIF - CALGEPO - 10.10.2017
"Millenium continue de distiller un rock progressif rempli de soli gilmouriens et de belles interventions de saxophone, auquel il manque toujours cette petite étincelle et ce grain de folie pour franchir un palier qui tarde à venir."

3/5
GROUPES PROCHES :
KNIGHT AREA, SATELLITE, MOONRISE, COLLAGE, TWILIGHT, MICHEL

TRACKS :

01. The Colours Of My Life, 02. Liferunner, 03. Are We Lost, 04. Calling, 05. My Father Always Said, 06. Lost Teffy Bear Part. 1 & 2, 07. 44 Minutes, 08. Ending Tiles (bonus)

FORMATION :
Dariusz Rybka (Saxophone), Grzegorz Bauer (Batterie), Karolina Leszko (invitée) (Chant / Choeurs), Krzysztof Wyrwa (Guitares / Basse), Lukasz Gall (Chant), Piotr Plonka (Guitares), Ryszard Kramarski (Guitares / Claviers)

TAGs :
Mélancolique, Neo, Old School, Concept-album, Choeurs
Millenium est un cruel dilemme. Au cours de sa discographie, le groupe a souvent soufflé le chaud ('Ego', 'Puzzle') et le froid ('7 Years', 'Reincarnations') dans une école progressive polonaise remplie de talents (des plus récents Believe, Riverside.. aux plus anciens Satellite, Collage....). Difficile de se démarquer parmi cette pléthore de combos. Ainsi, le groupe a fait le choix de s'inscrire essentiellement dans la mouvance floydienne post "Dark Side Of The Moon". Millenium a le plus souvent suivi ce sillon sans trop sortir de sa zone de confort avec plus ou moins de réussite. Quel sera le constat pour cette nouvelle offrande qui marque l'histoire du groupe puisqu'il s'agit ici du dernier enregistrement avec son chanteur Lukasz Gall ?

Le concept proposé a la lourde tâche de répondre à la question : si nos parents meurent, cessons-nous d'être des enfants ? Ainsi, l'album collant au sujet revêt une douce mélancolie afin d'exprimer des thèmes forts  comme la perte d'un proche, la lutte contre la maladie, la dépression, la nostalgie, les peurs et les divisions. L'exemple le plus saisissant est 'My Father Always Said' qui offre une belle ligne musicale assez émotionnelle, presque enfantine, qui monte lentement en puissance, tout en retenue, pour atteindre son paroxysme avec le tant attendu solo de guitare au toucher remarquable de Piotr Plonka.

Bâti autour de trois titres relativement longs d'environ huit minutes et d'autres plus ramassés, l'auditeur retrouve tout ce qui fait à la fois le charme des Polonais, à savoir des mélodies bien senties, des soli de guitare au jeu gilmourien, des chœurs féminins chers à l'Anglais, tenus d'une jolie voix par Karolina  ('Are We Lost ?', 'Liferunner') mais aussi ce qui fait le défaut du groupe, c'est à dire des constructions bien trop souvent classiques, surtout exemptes de surprise : couplet-refrain- couplet-refrain- beau solo - reprise du refrain qui sonne la fin du morceau.

L'un des principaux attraits de ce disque reste les interventions du saxophone qui parsèment chaque titre en y jouant parfois presque le rôle principal ('The Colors Of My Life') à tel point qu'il peut rappeler Chris White dans Dire Straits comme un écho à  'Your Latest Trick' ou 'Roméo And Juliet', sous un angle plus progressif, moins mainstream. Indéniablement l'ajout de ces touches apporte une note, non pas originale, mais qui densifie un propos restant tout de même trop propre et gentillet.

Millenium demeure un groupe rageant et pourrait illustrer l'exemple même du terme "frustration". Malgré des musiciens de grand talent, il manque ce petit grain de folie, cette petite étincelle pour mettre le feu afin de gagner en densité et au final en émotions. Celles-ci restent trop souvent contenues, la faute à l'architecture des titres manquant de piquant. C'est beau, toujours bien interprété mais l'ensemble est bien trop lisse, empêchant le groupe de franchir un palier qui tarde à venir. Dommage, car le thème pouvait être porteur de compositions fortes, plus torturées, surtout pour le dernier album de Lukasz avec le groupe. Même 'Ending Title', en titre bonus et servant d'au revoir au chanteur, ne réussit pas à sauver les meubles, poursuivant ainsi les lénitives 44 premières minutes.


Plus d'informations sur http://www.millenium.art.pl/
TONYB - 13.10.2017
J'ai beau être fan de Millenium depuis leurs débuts, mais cet album ne passe pas (tout comme en son temps "Interdead"). C'est poussif, paresseux, et l'ajout surabondant de choeurs féminins ajoute un côté artificiel désagréable.
Vraiment pas la meilleure manière de dire au revoir pour le chanteur emblématique du groupe.

CORTO1809 - 12.10.2017
Pas grand-chose à ajouter à la chronique de mon estimé confrère. "44 Minutes" est d'une écoute facile, agréable, avec de jolis passages de sax et des mélodies qui glissent toutes seules. Le chant masculin est un peu plat, mais c'est surtout l'impression d'avoir déjà entendu mille fois ce type de morceaux qui prédomine. 44 minutes qui passent agréablement mais qui s'oublient bien vite.

EN RELATION AVEC MILLENIUM (POL)
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
44 Minutes (2017)
Millenium continue de distiller un rock progressif rempli de soli gilmouriens et de belles interventions de saxophone, auquel il manque toujours cette petite étincelle et ce grain de folie pour franchir un palier qui tarde à venir.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant MILLENIUM (POL)
ALBUMS CONSEILLES
  • SATELLITE_A-Street-Between-Sunrise-And-Sunset SATELLITE
    A Street Between Sunrise And Sunset (2002)
    METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

    5
  • KNIGHT-AREA_The-Sun-Also-Rises KNIGHT AREA
    The Sun Also Rises (2004)
    LASER'S EDGE - ROCK PROGRESSIF

    3
  • SATELLITE_Evening-Dreams SATELLITE
    Evening Dreams (2006)
    METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

    4
  • KNIGHT-AREA_Heaven-and-Beyond KNIGHT AREA
    Heaven And Beyond (2017)
    AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

    3
  • KNIGHT-AREA_Realm-Of-Shadows KNIGHT AREA
    Realm Of Shadows (2009)
    LASER'S EDGE - ROCK PROGRESSIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3/5 (5 avis)
LECTEURS : 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MILLENIUM (POL)
 
MILLENIUM-POL_44-minutes 44 Minutes (2017)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

3
MILLENIUM-POL_In-Search-Of-The-Perfect-Melody In Search Of The Perfect Melody (2014)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

4
MILLENIUM-POL_In-The-World-Of-Fantasy-And-Other-Rarities In The World Of Fantasy ? ...and Other Rarities (2014)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

2
MILLENIUM-POL_Ego Ego (2013)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

4
MILLENIUM-POL_Vocanda-13--Live-In-Studio Vocanda 2013 - Live In Studio (2013)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

3
MILLENIUM-POL_White-Crow White Crow (2011)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

2
MILLENIUM-POL_Puzzle Puzzle (2011)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

4
MILLENIUM-POL_Back-After-Years-Live-In-Krakow Back After Years (Live In Krakow 2009) (2010)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

4
MILLENIUM-POL_Reincarnations-New-Edition-10 Reincarnations (New Edition 2010) (2010)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

3
MILLENIUM-POL_Three-Brother-s-Epilogue Three Brother's Epilogue (2008)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

4
MILLENIUM-POL_Exist Exist (2008)
MONUMENTUM - ROCK PROGRESSIF

3
MILLENIUM-POL_7-Years 7 Years (2007)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

2
MILLENIUM-POL_Numbers-And-The-Big-Dream-Of-Mr Numbers And The Big Dream Of Mr Sunders (2006)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

4
MILLENIUM-POL_Interdead Interdead (2005)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

2
MILLENIUM-POL_Deja-Vu Deja Vu (2004)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

3
MILLENIUM-POL_Reincarnations Reincarnations (2002)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

2
MILLENIUM-POL_Vocanda Vocanda (2000)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

3
MILLENIUM-POL_Millenium Millenium (1999)
LYNX - ROCK PROGRESSIF

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017