MW / Accueil / Chroniques / BLACK LABEL SOCIETY: Grimmest Hits

BLACK LABEL SOCIETY: GRIMMEST HITS (2018)


ALBUM - EONE MUSIC - STONER - CHILDERIC THOR - 26.01.2018
"S'il n'a plus rien à prouver, Zakk Wylde témoigne qu'il a encore des choses à dire avec un Black Label Society dont cet opus est un des plus jouissifs enfantés depuis (très) longtemps."

4/5
GROUPES PROCHES :
PANTERA, LAMB OF GOD, SEVEN7

TRACKS :

01. Trampled Down Below, 02. Seasons Of Falter, 03. The Betrayal, 04. All That Once Shined, 05. The Only Words, 06. Room Of Nightmares, 07. A Love Unreal, 08. Disbelief, 09. The Day That Heaven Had Gone Away, 10. Illusions Of Peace, 11. Bury Your Sorrow, 12. Nothing Left To Say

FORMATION :
Dario Lorina (Guitares), Jeff Fabb (Batterie), John DeServio (Basse), Zakk Wylde (Chant / Guitares)

TAGs :
Bluesy, Lourde, Sudiste, Guitar-Hero
Contrairement à ce que son titre pourrait laisser croire, "Grimmest Hits" n'est pas une compilation mais bel est bien la nouvelle enclume du père Wylde sous l'égide d'un Black Label Society qu'il trouve quand même le temps de besogner, à intervalles de plus en plus irréguliers il est vrai, entre la carrière qu'il mène aussi sous propre nom et des concerts avec son éternel père spirituel Ozzy Osbourne ou le cover band Zakk Sabbath (ça ne s'invente pas !).

Quatre années se sont donc écoulées depuis un "Catacombs Of The Black Vatican", en demi-teinte, qui confirmait bien malgré lui que le jeu du bonhomme n'est jamais aussi excitant que lorsqu'il est (bien) accompagné par le chanteur du Sab'. Guitariste brillant mais parfois outrancier, Zakk a besoin d'être tenu en laisse, condition pour qu'il donne toute la mesure d'un talent aussi généreux que bourru.

Or, contre toute attente, ce dixième album studio dévoile un musicien plus posé, moins impétueux. S'il n'en fait toujours pas moins preuve de cette sauvage logorrhée guitaristique dont il a le secret, il semble s'être (enfin) assagi. La qualité de cette nouvelle poignée de chansons s'en ressent. Variées et nerveuses, celles-ci brillent de mille feux, certes riches en gras mais sans rien à jeter dedans. Secondé par le bassiste John DeServio, le batteur Jeff Fabb et Dario Lorina à la guitare rythmique, l'Américain surprend surtout par les nuances dont se pare sa performance et ce, à tous les postes qu'il occupe.

Armé de sa fameuse Gibson Bullseye, il offre une palette allant du gros heavy qui tache ('Room Of Nightmares', 'Illusions Of Peace') au rock sudiste gorgé d'émotions ('Nothing Left To Say'), du blues imbibé de Jack Daniels  ('The Only Words') au hard rock le plus flamboyant ('Disbelief'). Puissantes et vivifiantes, ses saillies sont un régal pour les cages à miel et devraient donner le gourdin aux astiqueurs de manche. Plus étonnant encore est son chant. Si l'ombre de son mentor recouvre souvent ses lignes vocales ('Trampled Down'), sa voix se fait plus profonde, plus veloutée lorsqu'elle se fond dans le décor tranquille de ballades et mid-tempos pleins de feeling, à l'image de 'The Day That Heaven Had Gone Away' qui le voit roucouler comme un bluesman.

Par rapport à ses récents aînés, "Grimmest Hits" tire sa force à la fois dans sa façon d'assumer l'héritage sabbathien ('All That Once Shine') tout en soulignant les émotions et les atmosphères de compositions qui ont du corps. Ce faisant, cet opus possède ce qui faisait défaut à "Catacombs Of The Black Vatican" notamment, c'est-à-dire ce qu'on appelle une âme. S'il n'a plus rien à prouver, Zakk Wylde témoigne qu'il a encore des choses à dire avec un Black Label Society dont cet opus est un des plus jouissifs enfantés depuis (très) longtemps.


Plus d'informations sur http://www.blacklabelsociety.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC BLACK LABEL SOCIETY
DERNIERE ACTUALITE
BLACK LABEL SOCIETY : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BLACK LABEL SOCIETY
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Grimmest Hits (2018)
S'il n'a plus rien à prouver, Zakk Wylde témoigne qu'il a encore des choses à dire avec un Black Label Society dont cet opus est un des plus jouissifs enfantés depuis (très) longtemps.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant BLACK LABEL SOCIETY
ALBUMS CONSEILLES
  • PANTERA_Reinventing-The-Steel PANTERA
    Reinventing The Steel (2000)
    EASTWEST - HEAVY METAL

    4
  • LAMB-OF-GOD_Resolution LAMB OF GOD
    Resolution (2012)
    ROADRUNNER - METALCORE

    4
  • LAMB-OF-GOD_Walk-With-Me-In-Hell LAMB OF GOD
    Walk With Me In Hell (2008)
    ROADRUNNER - METALCORE

    4
  • PANTERA_Projects-In-The-Jungle PANTERA
    Projects In The Jungle (1984)
    AUTOPRODUCTION - HARD ROCK

    4
  • LAMB-OF-GOD_The-Duke LAMB OF GOD
    The Duke (2016)
    NUCLEAR BLAST - THRASH

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT BLACK LABEL SOCIETY
 
BLACK-LABEL-SOCIETY_Grimmest-Hits Grimmest Hits (2018)
EONE MUSIC - STONER

4
BLACK-LABEL-SOCIETY_Catacombs-Of-The-Black-Vatican Catacombs Of The Black Vatican (2014)
MASCOT LABEL GROUP - STONER

3
BLACK-LABEL-SOCIETY_Order-Of-The-Black Order Of The Black (2010)
ROADRUNNER - HEAVY METAL

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018