MW / Accueil / Chroniques / ELTON JOHN: The Captain & The Kid
GROUPE/AUTEUR:

ELTON JOHN

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE CAPTAIN & THE KID
ANNEE PARUTION:
2006
LABEL:
MERCURY
GENRE:
ROCK
"“The Captain & The Kid” s’inscrit pour le meilleur dans la filiation de "Goodbye Yellow Brick Road" et "Captain Fantastic"."
CORTO1809 - 02.11.2017 -
Le titre du vingt-neuvième album studio d’Elton John, "The Captain & The Kid", résonne comme un étrange écho, renvoyant à un certain "Captain Fantastic & The Young Dirt Cowboy" vieux de trente et un ans. La coïncidence n’est pas fortuite : si le disque de 1975 était un récit autobiographique des débuts difficiles du couple John-Taupin, celui de 2006 relate la suite de leurs aventures sur une période s’étalant de la fin des années 70 au début des années 2000.

Il est évidemment difficile de résumer trente années en dix chansons et l’auditeur passe rapidement de l’arrivée aux USA (‘Postcards from Richard Nixon’) et des débuts prometteurs (‘Just Like Noah's Ark’) à la brouille entre les deux compères (‘Tinderbox’) puis la déchéance dans l’alcool et la drogue (‘And the House Fell Down’), évoquant la fragilité du métier d’artiste (‘The Bridge’) avant de revenir au présent, repensant apaisés et avec nostalgie au "bon vieux temps" (‘Old '67’), ‘The Captain and the Kid’ concluant l’album sur une note optimiste en faisant un clin d’œil à quelques titres-phares du début de carrière ("Tumbleweed Connection", ‘Goodbye Yellow Brick Road’, ‘Rocket Man’, et bien sûr ‘Captain Fantastic’).

Se mettant au diapason des textes, la musique d’Elton John retrouve la saveur des mélodies qu’il composait au milieu des années 70. S’éloignant de la pop FM parfois un brin tape-à-l’œil qui a assuré son succès durant les années 90, Elton John renoue avec des rocks plus ou moins rythmés mais dépourvus de tout superflu ou de la moindre mièvrerie.

‘Postcards from Richard Nixon’ qui semble tout droit sorti de "Goodbye Yellow Brick Road" constitue une ouverture dynamique qui donne envie de danser. Les titres s’enchainent ensuite sans ennui, alternant morceaux rythmés (‘Just Like Noah's Ark’, ‘And the House Fell Down’, ‘The Captain and the Kid’) ou plus doux (‘Wouldn't Have You Any Other Way (NYC)’, ‘Blues Never Fade Away’, ‘The Bridge’) dans une mécanique parfaitement huilée. Comme au bon vieux temps, Elton John varie les ambiances entre rock’n’roll trépidant (‘Just Like Noah's Ark’), ballade langoureuse (‘Wouldn't Have You Any Other Way (NYC)’), chanson bluesy (‘Blues Never Fade Away’, ‘Old '67’) et musique country (‘I Must Have Lost It on the Wind’, pas loin du “Harvest” de Neil Young).

Artisan de ce revival réussi, le groupe qui entoure le chanteur est une formation resserrée dans laquelle on retrouve les fidèles Davey Johnstone et Nigel Olsson, dépourvue des trop nombreux choristes ou sections de cuivres et cordes qui ont parfois encombré certains albums. Si la voix d’Elton John est plus grasse que dans sa jeunesse et qu’elle ne se risque plus jamais dans les aigus amusants des débuts, elle reste un puissant vecteur d’émotions, chaude, expressive, toujours en mouvement par ses changements d’intonation et gorgée de feeling.

Ce retour dans le passé semble avoir permis à Elton John de retrouver les sensations de l’époque, “The Captain & The Kid” s’inscrivant dans la filiation de "Goodbye Yellow Brick Road" et "Captain Fantastic". Le chanteur prend le risque de déstabiliser ses fans récents, habitués à des mélodies plus FM, sans être sûr de toucher son public des premières années dont la majeure partie a jeté l’éponge au début des années 80. Si vous faîtes partie de ceux qui, après avoir aimé les premiers disques, ont déserté les rangs depuis "A Single Man", jetez une oreille sur cet album : vous pourriez bien avoir une bonne surprise.

Plus d'information sur http://www.eltonjohn.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
QUEEN, THE BEATLES, THE WHO, TEARS FOR FEARS, PAUL YOUNG, PHIL COLLINS, ROD STEWART, PAUL MCCARTNEY, ERIC CLAPTON

LISTE DES PISTES:
01. Postcards from Richard Nixon (05:15)
02. Just Like Noah's Ark (05:33)
03. Wouldn't Have You Any Other Way (NYC) (04:38)
04. Tinderbox (04:25)
05. And the House Fell Down (04:48)
06. Blues Never Fade Away (04:45)
07. The Bridge (03:38)
08. I Must Have Lost It on the Wind (03:53)
09. Old '67 (04:01)
10. The Captain and the Kid (05:03)


FORMATION:
Bob Birch: Basse / Choeurs
Davey Johnstone: Guitares / Banjo / Mandolin / Harmonica / Choeurs
Elton John: Chant / Piano
Guy Babylon: Claviers / Arrangements
John Mahon: Percussions / Choeurs
Matt Still: Choeurs
Nigel Olsson: Batterie / Choeurs


TAGS:
70's, Mélancolique, Old School, Ballades
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC ELTON JOHN
DERNIERE ACTUALITE
ELTON JOHN: Tournée d'adieu
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ELTON JOHN
 
NOTES
 
5/5 (2 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ELTON JOHN
 
ELTON-JOHN_wonderful-crazy-night Wonderful Crazy Night (2016)
MERCURY / ROCK
ELTON-JOHN_the-diving-board The Diving Board (2013)
MERCURY / ROCK
ELTON-JOHN_the-union The Union (2010)
MERCURY / ROCK
ELTON-JOHN_the-captain--the-kid The Captain & The Kid (2006)
MERCURY / ROCK
ELTON-JOHN_Peachtree-Road Peachtree Road (2004)
UNIVERSAL / POP
ELTON-JOHN_Songs-From-The-West-Coast Songs From The West Coast (2001)
MERCURY / POP
ELTON-JOHN_the-big-picture The Big Picture (1997)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_made-in-england Made In England (1995)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_duets Duets (1993)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_The-One The One (1992)
MCA / POP
ELTON-JOHN_Sleeping-With-The-Past Sleeping With The Past (1989)
MCA / POP
ELTON-JOHN_Reg-Strikes-Back Reg Strikes Back (1988)
MCA / POP
ELTON-JOHN_Live-In-Australia Live In Australia (1987)
MCA / ROCK
ELTON-JOHN_Leather-Jackets Leather Jackets (1986)
GEFFEN / POP
ELTON-JOHN_Ice-On-Fire Ice On Fire (1985)
GEFFEN / POP
ELTON-JOHN_breaking-hearts Breaking Hearts (1984)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_too-low-for-zero Too Low For Zero (1983)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_Jump-Up- Jump Up ! (1982)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_the-fox The Fox (1981)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_21-at-33 21 At 33 (1980)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_victim-of-love Victim Of Love (1979)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_a-single-man A Single Man (1978)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_blue-moves Blue Moves (1976)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_rock-of-the-westies Rock Of The Westies (1975)
AUTRE LABEL / POP
ELTON-JOHN_captain-fantastic-and-the-brown-dirt-cowboy Captain Fantastic And The Brown Dirt Cowboy (1975)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_caribou Caribou (1974)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_goodbye-yellow-brick-road Goodbye Yellow Brick Road (1973)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_don-t-shoot-me-I-m-only-the-piano-player Don't Shoot Me I'm Only The Piano Player (1973)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_honky-chateau Honky Chateau (1972)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_Madman-across-the-water Madman Across The Water (1971)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_Tumbleweed-Connection Tumbleweed Connection (1970)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_Elton-John Elton John (1970)
AUTRE LABEL / ROCK
ELTON-JOHN_empty-sky Empty Sky (1969)
AUTRE LABEL / ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019