MW / Accueil / Chroniques / THE SEA WITHIN: The Sea Within

THE SEA WITHIN: THE SEA WITHIN (2018)


ALBUM - INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF - DARIALYS - 08.06.2018
"Fort d'un line-up 5 étoiles, le tant attendu "The Sea Within" se donne les moyens de ses ambitions avec un double disque aux multiples influences et au résultat garanti."

4/5
GROUPES PROCHES :
PAIN OF SALVATION, THE FLOWER KINGS, TRANSATLANTIC, TEARS FOR FEARS, FLYING COLORS

TRACKS :

01. Ashes of Dawn, 02. They Know My Name, 03. The Void, 04. An Eye for an Eye for an Eye, 05. Goodbye, 06. Sea Without, 07. Broken Cord, 08. The Hiding of the Truth, 09. The Roaring Silence, 10. Where Are You Going?, 11. Time, 12. Denise

FORMATION :
Daniel Gildenlöw (Chant / Guitares), Jonas Reingold (Basse), Marco Minnemann (Chant / Guitares / Batterie), Roine Stolt (Chant / Guitares / Claviers), Tom Brislin (Chant / Claviers), Casey McPherson (Chant / Invité), Jon Anderson (Chant / Invité), Jordan Rudess (Invité / Piano), Rob Townsend (Invité / Saxophone, Flûte)

TAGs :
Fusion, Jazzy, Mélancolique
Depuis le mois de décembre 2017, la sphère progressive retient son souffle. Et pour cause, ce mois-ci, cinq des plus grands musiciens de rock progressif annonçaient la formation d’un nouveau supergroupe au line-up salivant : The Sea Within. Avec la sortie du prochain album de Tool, l’arrivée de cet opus inédit est certainement l’événement musical le plus attendu de l’année dans le milieu prog. Avec des musiciens aussi talentueux et inspirés ayant joué dans des formations aussi réputées, le niveau d’attente ne pouvait être que très haut… Bonne nouvelle pour nous, auditeurs, puisque le défi a été relevé par Daniel Gildenlöw et ses compères !

A travers plus d’1h40 de musique répartie sur deux disques, le quintet produit une musique hybride, naviguant tantôt dans des territoires enjoués et colorés, tantôt dans des contrées sombres et mystérieuses. Au menu, on retrouvera du rock progressif, bien sûr, mais aussi du jazz, de l’art-rock, ou encore de la pop. Surtout, les univers et les influences des cinq musiciens se mélangent et se transcendent pour créer une symbiose musicale si unique qu’il est difficile de tous les rassembler sous un seul et même qualificatif.

Le premier disque commence fort sous ses airs graves avec un ‘Ashes Of Dawn’ tonitruant. Les titres s’enchaînent avec limpidité sans le moindre accroc. Tour à tour, ils se complètent et s’enrichissent de leur différence. ‘They Know My Name’ apporte de la mélancolie avec son piano sombre et morose quand ‘An Eye For An Eye For An Eye’ laisse exploser son enthousiasme qui atteindra son apogée avec un passage de pur jazz grandiose en milieu de titre. Les amateurs de longs titres ne seront pas en reste avec ‘Broken Cord’, du haut de ses 14 minutes où l’on traverse un début pop cher aux Beatles avant de sombrer dans une seconde partie plus aérienne et dramatique. Le deuxième volet de l’album, plus qu’un simple CD bonus, vaut également le détour. Là encore, l’éclectisme est de rigueur comme en témoigne le mélodique ‘The Roaring Silence’ et son côté déluré qui rappelle par moments Beardfish alors que ‘Denise’ évoque Katatonia et son ambiance morne et atmosphérique.

Le sans-faute n’est pas passé loin pour le néo-supergroupe. Quelques titres viennent cependant nuancer le portrait dressé précédemment, notamment sur le premier disque. ‘Sea Without’, long de deux courtes minutes dispensables, semble chercher sa place dans un disque qui n’était pas taillé pour lui. ‘Goodbye’, bien que sympathique, n’égale pas le niveau de ses compagnons de set-list. Quant à ‘The Hiding Of The Truth’, si sa présence sur le premier disque est très discutable, sa place en tant que dernière piste de l’album l’est d’autant plus, le titre ne clôturant pas l’opus comme celui-ci l’aurait mérité.

Une centaine de minutes plus tard, c’est un goût de revenez-y qui reste en bouche. Ce qui n’aurait pu être qu’un simple coup médiatique s’est avéré être une véritable réussite à la hauteur du contenu que l’on pouvait attendre d’une telle dream team. Dommage que les musiciens eux-mêmes aient annoncé qu’il s’agirait probablement du seul et unique album du supergroupe… à moins que la tournée de cet été ne leur fasse changer d’avis ?


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/theseawithin1/
TONYB - 08.06.2018
Supergroupe ... un de plus.
Super-musique ? Pas vraiment. Du bon et du moins bon, et surtout une part de chant qui ne colle pas avec la musique (pourquoi ce besoin de gueuler ???).
Bref, pour singer certaines publicités ... il y a mieux et moins cher.

CORTO1809 - 08.06.2018
Que voilà un excellent disque de "vrai" prog, diversifié, accessible, empli de contrastes, de variations de thèmes, d'atmosphères, de rythmes et de nuances. Un album qui rappelle souvent le meilleur des Flower Kings sans les longueurs qui venaient parfois diminuer l'intérêt de leur production. Ajoutez à cela la voix inimitable de l'excellent Gildenlöw et vous saurez que vous tenez entre les mains l'un des meilleurs albums de l'année dans sa catégorie.

EN RELATION AVEC THE SEA WITHIN
DERNIERE ACTUALITE
THE SEA WITHIN: Nouvel extrait de l'album
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant THE SEA WITHIN
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
The Sea Within (2018)
Fort d'un line-up 5 étoiles, le tant attendu "The Sea Within" se donne les moyens de ses ambitions avec un double disque aux multiples influences et au résultat garanti.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THE SEA WITHIN
ALBUMS CONSEILLES
  • THE-FLOWER-KINGS_Unfold-The-Future THE FLOWER KINGS
    Unfold The Future (2002)
    INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

    4
  • THE-FLOWER-KINGS_Paradox-Hotel THE FLOWER KINGS
    Paradox Hotel (2006)
    INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

    3
  • THE-FLOWER-KINGS_Meet-The-Flower-Kings THE FLOWER KINGS
    Meet The Flower Kings (2003)
    INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

    3
  • THE-FLOWER-KINGS_Adam--Eve THE FLOWER KINGS
    Adam & Eve (2004)
    INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

    3
  • PAIN-OF-SALVATION_Ending-Themes--On-The-Two-D PAIN OF SALVATION
    Ending Themes - On The Two Deaths Of Pain Of Salvation (2009)
    INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3.8/5 (5 avis)
LECTEURS : 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT THE SEA WITHIN
 
THE-SEA-WITHIN_The-Sea-Within The Sea Within (2018)
INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018