MW / Accueil / Chroniques / STONE BROKEN: Ain't Always Easy

STONE BROKEN: AIN'T ALWAYS EASY (2018)


ALBUM - SPINEFARM RECORDS - HARD ROCK MELODIQUE - LOLOCELTIC - 28.02.2018
"Le plaisir de l’écoute doit composer avec la frustration du manque total de personnalité de cet opus œuvrant dans l’ombre prégnante de Nickelback."

3/5
GROUPES PROCHES :
ALTER BRIDGE, NICKELBACK, 10 YEARS, SHIVERBURN, SEETHER

TRACKS :

01. Worth Fighting For - 3:20, 02. Let Me See It All - 3:33, 03. Heartbeat Away - 3:41, 04. Home - 3:39, 05. Follow Me - 4:24, 06. I Believe - 3:47, 07. Doesn't Matter - 3:52, 08. Anyone - 3:19, 09. Just A Memory - 3:39, 10. Otherside - 3:36, 11. The Only Thing - 3:49

FORMATION :
Chris Davis (Chant / Guitares), Kieron Conroy (Basse), Rich Moss (Chant / Guitares), Robyn Haycock (Batterie)

TAGs :
Accessible / FM, Indépendant, Chant éraillée
Formé en 2013 à Walsall (Grande- Bretagne), Stone Broken a sorti un premier album autoproduit en 2016 ("All In Time"). Grace à un succès intéressant, les Britanniques, menés par le chanteur-guitariste Rich Moss, ont été repérés par Spinefarm, label sur lequel sort un nouvel opus intitulé "Ain’t Always Easy" à la pochette désertique digne des grands espaces américains. Ce packaging, s’il n’a pas de rapport avec les origines de ses géniteurs, n’en est pas moins représentatif du contenu musical. En effet, le quatuor piétine des chemins déjà largement empruntés par de nombreuses formations offrant un gros rock US aux riffs en béton et aux voix biberonnées aux alcools frelatés.

Si nous reviendrons sur les qualités indéniables de cet album, il est impossible de ne pas ouvrir sa présentation par un point incontournable qui représente son principal handicap : le manque d’originalité. En effet, si le fait que les fûts soient bastonnés par un membre de la gent féminine (Robyn Haycock) est un point qui reste encore original dans le milieu, la voix de Rich Moss offre une ressemblance frappante avec celle de Chad Kroeger (Nickelback). Le grain étant un peu moins rocailleux que celui du vocaliste canadien, cette similitude pourrait n’être qu’anecdotique si l’ensemble des compositions de ce "Ain’t Always Easy" ne faisaient systématiquement penser à… Nickelback. Du single ‘Worth Fighting For’ avec son gros riff restant mélodique et son refrain accrocheur, à ‘The Only Thing’ aux accents plus folk-rock, en passant par les ballades de service (‘Home’, ‘Anyone’), tous les titres se déroulent dans l’ombre prégnante de l’institution des frères Kroeger.

Et pourtant, pour peu que l’on soit amateur du genre, il est impossible de ne pas se laisser attraper par un ensemble à l’énergie accrocheuse, aux refrains imparables et à l’interprétation sans faille, faute d’originalité. Le combo des Midlands fait preuve d’une intégrité évidente et les paroles de Rich Moss sont de véritables tranches de vie traduisant les épreuves traversées et proposant des perspectives optimistes. Propulsé par la rythmique de plomb de la paire Haycock / Conroy, chaque titre réussit à emporter l’auditeur friand de ce genre musical, d’autant que quelques soli rutilants sont offerts aux détours de plusieurs titres (‘Home’, ‘Follow Me’, ‘I Believe’ ou ‘The Only Thing’). Impossible de ne pas fondre devant la douceur de ‘Home’ ou de ‘Anyone’, de ne pas headbanger sur le riff pachydermique de ‘Just A Memory’, ou de ne pas dégainer son air-guitar sur les plus rapides ‘Follow Me’ ou ‘Otherside’.

Au final, le plaisir de l’écoute doit composer avec la frustration du manque total de personnalité de cet opus. Ceci est d’autant plus rageant qu’il est facile d’imaginer à quel point tout le talent de cette formation pourrait s’épanouir dans un environnement débarrassé de l’ombre envahissante du monument canadien auquel il renvoie actuellement systématiquement. Etant donné la qualité présentée, un simple avertissement suffira, mais il est clair qu’en ne creusant pas une voie plus personnelle dans l’avenir, Stone Broken sera irrémédiablement condamné à prendre sa place aux côtés d’autres formations réduites au simple et honteux rang de clones.


Plus d'informations sur https://www.stonebroken.com/home
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC STONE BROKEN
DERNIERE ACTUALITE
STONE BROKEN: Les détails sur "Ain't Always Easy"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant STONE BROKEN
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Ain't Always Easy (2018)
Le plaisir de l’écoute doit composer avec la frustration du manque total de personnalité de cet opus œuvrant dans l’ombre prégnante de Nickelback.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant STONE BROKEN
ALBUMS CONSEILLES
  • SEETHER_Poison-The-Parish SEETHER
    Poison The Parish (2017)
    AUTRE LABEL - ROCK ALTERNATIF

    4
  • ALTER-BRIDGE_AB-III ALTER BRIDGE
    AB III (2010)
    ROADRUNNER - GRUNGE

    4
  • ALTER-BRIDGE_Live-From-Amsterdam ALTER BRIDGE
    Live From Amsterdam (2011)
    UNIVERSAL - GRUNGE

    4
  • NICKELBACK_Silver-Side-Up NICKELBACK
    Silver Side Up (2001)
    ROADRUNNER - GRUNGE

    4
  • SHIVERBURN_Road-To-Somewhere SHIVERBURN
    Road To Somewhere (2016)
    GRAVITON - ROCK

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT STONE BROKEN
 
STONE-BROKEN_Ain-t-Always-Easy Ain't Always Easy (2018)
SPINEFARM RECORDS - HARD ROCK MELODIQUE

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018