MW / Accueil / Chroniques / TREMONTI: A Dying Machine
Le 15.06.2018 par NEWF
GROUPE/AUTEUR:

TREMONTI

(ETATS UNIS)

TITRE:
A DYING MACHINE
ANNEE PARUTION:
2018
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
METAL ALTERNATIF
"Avec ses riffs ciselés, ses compositions inspirées et ses mélodies accrocheuses, "The Dying Machine" est un excellent album, le meilleur et le plus ambitieux de Tremonti."
L’histoire d’amour entre la musique et la science-fiction est aussi longue et passionnelle que l’histoire du rock. Au fil des décennies, elle a donné naissance à une progéniture plus ou moins légitime d’albums concept nourris aux seins de thématiques complexes contant les relations troubles des humains et des machines. Autant dire que se lancer dans ce genre d’aventure discographique aujourd’hui a tout du projet risqué sans une bonne dose de talent et de sincérité.

Talent et sincérité, voilà bien deux qualificatifs qui caractérisent Mark Tremonti. Auxquels il faut ajouter boulimie de travail et inspiration. Avec quatre albums en quatre ans, "The Last Hero" avec Alter Bridge, "Cauterize", "Dust" et ce nouveau "The Dying Machine" en solo, le guitariste ne s’arrête jamais et son inspiration semble inépuisable - d'autant plus que le bonhomme n’a pas que la corde de la musique à son arc d’artiste, il est également peintre et écrivain.

"The Dying Machine" est d’ailleurs d’abord un roman d’anticipation qui sortira après le concept album qui est destiné à mettre l’histoire en musique. Mark Tremonti l’a écrit en collaboration avec l’auteur cyber punk John Shirley, lui-même fort d’un passé glorieux avec le hard rock puisqu’il est entre autres responsable de la quasi-totalité des textes des albums "Heaven Forbid" et "The Curse Of The Hidden Mirror" de Blue Oyster Cult.

La lecture du roman sera sans doute nécessaire pour comprendre cette histoire un peu confuse de machines aux cerveaux synthétiques capables de ressentir des émotions humaines. Mais le langage musical, lui, est universel et ne ment pas. "The Dying Machine" est un excellent album, le meilleur et le plus ambitieux de Tremonti. Tous les ingrédients de la musique de l’Américain sont réunis pour faire de cet opus un incontournable du metal alternatif moderne : un talent de composition irréprochable, un sens du riff étourdissant, une approche mélodique constante même dans les titres les plus heavy et des solos de guitare toujours ciselés et efficaces.

Mark Tremonti l’a souvent dit : son projet solo est le pendant metal du heavy rock d’Alter Bridge. Et de fait "The Dying Machine" recèle son lot de titres burnés aux riffs tranchants et aux refrains accrocheurs (‘Bringer Of War’, ‘From The Sky’, ‘The Day When Legions Burned’). Avec une précision redoutable, le guitariste enchaîne les morceaux de bravoure et affirme ses influences, en premier lieu le thrash de Metallica (‘A Lot Like Sin’) et Slayer (‘Throw Them To The Lions’). Mais Tremonti sait aussi varier les ambiances avec de superbes power ballades sur lesquelles sa voix chaude et émotionnelle fait merveille (‘The First The Last’, ‘As The Silence Becomes Me’) et créer la surprise en incorporant à sa musique des sons indus (‘Trust’, ‘Found’) ou en flirtant avec le nu metal (‘Trust’) et le punk (‘Take You With Me’).

Mais, concept album oblige, l’aspect le plus surprenant de "The Dying Machine" est sa dimension progressive. D’abord parce que l’album est conçu comme la bande-son d’un film de science-fiction et surtout parce que plusieurs titres sont basés sur des structures de riffs très proches du metal prog. C’est le cas des excellents ‘A Dying Machine’ et ‘Desolation’ et surtout de l’orientalisant ‘Make It Hurt’ dont le refrain évoque Myrath et dont le magnifique solo est joué à l’unisson de la mélodie dans le plus pur esprit progressif.

Doté d’une production exemplaire et d’une section rythmique énorme, "The Dying Machine" est un album d’une grande richesse et confirme s’il en était besoin tout le talent de Mark Tremonti, artiste franc et sincère, chanteur sous-estimé, guitariste doué et compositeur talentueux. Malgré tout, l’opus aurait sans doute mérité d’être un peu plus court, même si sa durée s’explique par la dimension du projet et son ambition d’illustrer un texte littéraire. En tout cas, il est en passe d’être une des plus belles réussites de l’année dans le concert nourri des sorties metal alternatif.

Plus d'information sur http://marktremonti.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
METALLICA, PEARL JAM , ALTER BRIDGE, ALICE IN CHAINS

LISTE DES PISTES:
01. Bringer Of War
02. From The Sky
03. A Dying Machine
04. Trust
05. Throw Them To The Lions
06. Make It Hurt
07. Traipse
08. The First The Last
09. A Lot Like Sin
10. The Day When Legions Burned
11. As The Silence Becomes Me
12. Take You With Me
13. Desolation
14. Found


FORMATION:
Eric Friedman: Guitares / Basse
Garrett Whitlock: Batterie
Mark Tremonti : Chant / Guitares


TAGS:
Groovy, Technique, Concept-album
 productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id
 

NUNO777 le 15/06/2018 21:32:07
Avec Alter Bridge ou en solo Tremonti impressionne par sa capacité à composer des pépites de metal alternatif aux grandes qualités mélodiques. Il n'y a que des bons morceaux dans cet ambitieux "Dying Machine" addictif et seuls un ou deux titres moins mordants m'empêchent d'en faire un incontournable. L'Américain atteint déjà les sommets du genre mais il semble inépuisable dans sa créativité et sa capacité d'évolution, pour preuve sa progression dans la maitrise du chant. A écouter en boucle.
1405 22389
 
EN RELATION AVEC TREMONTI
DERNIERE ACTUALITE
TREMONTI: Nouvel extrait de "A Dying Machine"
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant TREMONTI
 
DERNIER ARTICLE
Profitant d'une pause avec Alter Bridge, Mark Tremonti s'est investi à fond dans son projet solo! Il en parle à Music Waves...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant TREMONTI
 
DERNIERE CHRONIQUE
A Dying Machine (2018)
Avec ses riffs ciselés, ses compositions inspirées et ses mélodies accrocheuses, "The Dying Machine" est un excellent album, le meilleur et le plus ambitieux de Tremonti.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant TREMONTI
 
NOTES
 
4/5 (2 avis)
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT TREMONTI
 
TREMONTI_A-Dying-Machine A Dying Machine (2018)
NAPALM RECORDS - METAL ALTERNATIF

TREMONTI_Dust Dust (2016)
AUTRE LABEL - HARD ROCK

TREMONTI_Cauterize Cauterize (2015)
AUTRE LABEL - ROCK

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion

© Music Waves | 2003 - 2019