MW / Accueil / Chroniques / BETWEEN THE BURIED AND ME: Automata I

BETWEEN THE BURIED AND ME: AUTOMATA I (2018)


ALBUM - AUTRE LABEL - METAL PROGRESSIF - NUNO777 - 23.02.2018
"Premier volet d’un diptyque centré autour du concept du rêve en tant que marchandise, "Automata I" est une claque d’énergie brute infligée par un BTBAM instinctif."

3/5
GROUPES PROCHES :
DREAM THEATER, OPETH, HAKEN, THE MARS VOLTA, MASTODON, KALISIA, THE DILLINGER ESCAPE PLAN, MESHUGGAH, MR BUNGLE, RISE TO REMAIN

TRACKS :

01. Condemned To The Gallows, 02. House Organ, 03. Yellow Eyes, 04. Millions, 05. Gold Distance, 06. Blot

FORMATION :
Blake Richardson (Batterie), Dan Briggs (Basse), Dustie Waring (Guitares), Paul Waggoner (Guitares), Tommy Rogers (Chant / Claviers)

TAGs :
Technique, Concept-album, Chant grunt/growl
Après quinze ans d’existence et sept albums au compteur, les Américains de Between The Buried And Me se sont laissé tenter par le double album découpé en deux parties courtes éditées à quelques mois d’intervalle. Et si les rêves devenaient une marchandise comme les autres ? Que se passerait-il si autrui pouvait consommer les songes d’un autre et s’en divertir ? Telle est l’idée originale du conceptuel "Automata" qui voit sa première partie sortir en mars et la seconde en été.

BTBAM n’a jamais fait dans la simplicité et une fois de plus le degré de complexité est particulièrement élevé. "Automata I" développe un metal hybride pouvant à la fois déverser une violence abrasive dans une économie mélodique, comme dans les premiers travaux mathcore du groupe (‘Condemned to the Gallows’ ou le sombre ‘House Organ’), que cultiver sa propension aux contrastes marqués avec des passages dans lesquels les growls colériques côtoient les chants clairs les plus éthérés (‘House Organ’, ‘Yellow Eyes’ qui a des parentés avec Dream Theater dans la façon de débuter le morceau) et des séquences planantes et calmes pour contrebalancer les saillantes variations rythmiques et thématiques (‘Millions’).

De la même manière "Automata I" montre une forme de structuration avec l’irrésistible et léger 'Millions', mais verse aussi dans la grande confusion avec le très débridé 'Yellow Eyes' dans lequel les bonnes idées peinent à émerger du tourbillon de changements directionnels. Le final ‘Blot’ (sorte de mix entre l'orientalisme du ‘Home’ de Dream Theater et certaines inspirations atmosphériques de Haken) et ses dix minutes parviennent partiellement à offrir le meilleur dont est capable BTBAM en termes de finesse et de musicalité à cause d’assemblages un peu grossiers alors que les mélodies de refrains sont bien travaillées et que la partie atmosphérique centrale est plus généreuse émotionnellement.

"Automata I" affiche un BTBAM instinctif qui abonde dans l’énergie au détriment d’une partie de ses atouts et notamment dans les riffs manquant de créativité, les jonctions à gros traits ou les apports harmoniques plutôt modestes. Comme d’accoutumée il aura fallu plusieurs écoutes pour se familiariser avec le contenu très dense du disque mais à l’inverse de "The Great Misdirect" ou de "Coma Ecliptic", pour lesquels cette discipline s’avérait éclairante sur de nombreuses trouvailles passées inaperçues dans les premiers temps, "Automata I" se livre plus facilement que pour les autres méfaits du groupe et ne révèle aucune véritable surprise ou coup de maître au fil des découvertes, même si certains refrains se font plus entêtants. "Automata I" séduira les amateurs de la composante la plus virtuose et spontanée de BTBAM. Pour les esthètes il faudra peut-être attendre "Automata II".


Plus d'informations sur http://www.betweentheburiedandme.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC BETWEEN THE BURIED AND ME
DERNIERE ACTUALITE
BETWEEN THE BURIED AND ME: Sortie de "Automata II" en juillet
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BETWEEN THE BURIED AND ME
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Automata Ii (2018)
Excellente seconde partie du conceptuel "Automata" et pari réussi pour Between The Buried And Me de rendre son metal progressif plus abordable tout en restant fondamentalement lui-même.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant BETWEEN THE BURIED AND ME
ALBUMS CONSEILLES
  • THE-DILLINGER-ESCAPE-PLAN_Option-Paralysis THE DILLINGER ESCAPE PLAN
    Option Paralysis (2010)
    SEASON OF MIST - HARDCORE

    4
  • DREAM-THEATER_Black-Clouds--Silver-Linings DREAM THEATER
    Black Clouds & Silver Linings (2009)
    ROADRUNNER - METAL PROGRESSIF

    4
  • DREAM-THEATER_Octavarium DREAM THEATER
    Octavarium (2005)
    ATLANTIC - METAL PROGRESSIF

    3
  • THE-MARS-VOLTA_De-loused-In-The-Comatorium THE MARS VOLTA
    De-loused In The Comatorium (2003)
    UNIVERSAL - ROCK PROGRESSIF

    4
  • DREAM-THEATER_Scenes-From-A-Memory DREAM THEATER
    Scenes From A Memory (1999)
    WARNER - METAL PROGRESSIF

    5
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3.7/5 (3 avis)
LECTEURS : 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT BETWEEN THE BURIED AND ME
 
BETWEEN-THE-BURIED-AND-ME_Automata-I Automata I (2018)
AUTRE LABEL - METAL PROGRESSIF

3
BETWEEN-THE-BURIED-AND-ME_Automata-Ii Automata Ii (2018)
AUTRE LABEL - METAL PROGRESSIF

4
BETWEEN-THE-BURIED-AND-ME_Coma-Ecliptic Coma Ecliptic (2015)
METAL BLADE RECORDS - METAL PROGRESSIF

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018