MW / Accueil / Chroniques / STAMP: Posthuman

STAMP: POSTHUMAN (2018)


ALBUM - AUTOPRODUCTION - AUTRES - CALGEPO - 29.08.2018
"Conceptuel, "Posthuman" est un album d'anticipation qui place l'humain au centre du projet de Stamp. Un chef-d’œuvre instrumental."

5/5
GROUPES PROCHES :
STEVEN WILSON, NINE INCH NAILS, MASSIVE ATTACK

TRACKS :

01. Posthuman, 02. Vibration, 03. Corridor, 04. Biotech, 05. Amour Fou, 06. As Above So Below, 07. Man Of The Void, 08. New Flesh, 09. Postumat

FORMATION :
Alexandre Conrath (Basse), Paul Percheron (Batterie), Priam Bosano (Saz), Quentin Dubarry (Saxophone), Vladimir Faggianelli-zurfluh (Guitares / Claviers)

TAGs :
Electro, Expérimental, Fusion, Concept-album
Dans un monde à qui l'on reproche d'être déshumanisé, la musique est parfois l'un des refuges pour retrouver des émotions primaires que l'on a tendance à dissimuler dans notre collectivité qui donne plus d'importance à l'image qu'au fond. Cette musique est souvent aussi à l'image de la société, multiculturelle. C'est sur ce principe de départ que le projet Stamp est né. Un ensemble d'individualités venant d'horizons différents : jazz, électro, indus, metal, rock qui se mettent au service d'un seul objectif : offrir une expérience sonore originale, peu commune et essentiellement instrumentale

Après avoir étudié  et recherché la manière de modeler leur musique protéiforme dans un premier album disponible sur leur Bandcamp, le groupe s'est retrouvé en studio pour composer "Posthuman" afin de pousser encore plus loin leur conception de la musique. A l'image des livres d'anticipation (Huxley, George Orwell, Philip K Dick...), le concept du nouvel album illustre le thème du transhumanisme, c'est-à-dire l'amélioration physique et mentale de l'homme grâce à la technologie et la science (les nanoparticules). Un thème passionnant à mettre en musique, au fort potentiel cinématographique, dont l'immersion est ici accentuée par les nombreux samples en versions originales d'extraits de films ("Bienvenue à Gattaca", "La Mouche", "L'échelle de Jacob", "Ghost In The Shell") qui jalonnent l'album.

Le choix de s'orienter vers la musique instrumentale est loin d'être fédérateur. Pourtant si certaines parties ne sont pas immédiatement assimilables ('As Above So Below'), le groupe parsème chaque morceau de moments mélodiques qui facilitent la compréhension du concept dense et très riche. L'auditeur est pris en main dès 'Posthuman' aux accents world music avec son ambiance orientale répétée sous plusieurs formes (traditionnelle, électro, rock) à laquelle s'intègre d'une ligne de saxophone de toute beauté. Cette référence internationale se retrouve dans plusieurs morceaux dont le titre final 'Postumat' porté par les arpèges du saz (luth turc) qui apporte à la musique de Stamp une grande humanité.

Les compositions s'orientent parfois vers le progressif avec des titres plus longs comme 'Amour Fou' qui offre une construction plus complexe avec des changements de rythme incessants. Après une introduction planante et toujours sur une base orientale à laquelle succèdent des breaks électro indus’, le titre s'oriente vers du free jazz de folie digne des travaux de Theo Travis pour finir sur un thème atmosphérique. Rendre limpide ce qui ne l'est pas, tel est le credo de Stamp pour peu que que l'auditeur oublie tout ce qu'il connaît et écoute habituellement. Le progressif n'est pas loin non plus dans l'oppressant 'Biotech' proche de Nine Inch Nails avec des parties dark wave bruitistes (à la Steven Wilson de "Insurgentes") ou dans 'As Above So Below' ou s'entremêlent saz et sax dans un final dantesque.

Conceptuel, "Posthuman" est un album d'anticipation qui place l'humain au centre du projet de Stamp dont le seul reproche serait d'être peut-être trop précis, intellectuel et manquant quelque peu de spontanéité. Qu'importe la précision chirurgicale dont il fait preuve, le groupe livre ici un album audacieux qui apporte du sang frais dans une production musicale hexagonale souvent trop aseptisée et peu aventureuse. "Posthuman" constitue l'alpha et l'omega de la musique : l'intelligence et l'émotion.


Plus d'informations sur https://www.stamp-posthuman.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC STAMP
DERNIER ARTICLE
Music Waves ne pouvait pas manquer la release party de l'album de Stamp "Posthuman" au Glazart de Paris. La naissance d'un grand groupe.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant STAMP
 
DERNIERE CHRONIQUE
5
Posthuman (2018)
Conceptuel, "Posthuman" est un album d'anticipation qui place l'humain au centre du projet de Stamp. Un chef-d’œuvre instrumental.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant STAMP
ALBUMS CONSEILLES
  • STEVEN-WILSON_To-The-Bone STEVEN WILSON
    To The Bone (2017)
    AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

    5
  • STEVEN-WILSON_4-12 STEVEN WILSON
    4 1/2 (2016)
    AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

    5
  • STEVEN-WILSON_Hand-Cannot-Erase STEVEN WILSON
    Hand. Cannot. Erase (2015)
    KSCOPE - ROCK PROGRESSIF

    5
  • NINE-INCH-NAILS_Broken NINE INCH NAILS
    Broken (1992)
    AUTRE LABEL - METAL INDUSTRIEL

    3
  • NINE-INCH-NAILS_Hesitation-Marks NINE INCH NAILS
    Hesitation Marks (2013)
    AUTRE LABEL - ROCK ALTERNATIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4.5/5 (2 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT STAMP
 
STAMP_POSTHUMAN Posthuman (2018)
AUTOPRODUCTION - AUTRES

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018