MW / Accueil / Chroniques / OUTWARDS: To Become

OUTWARDS: TO BECOME (2018)


ALBUM - AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF / ROCK INDÉ - PROGRACER - 09.11.2018
"Entre prog et pop atmosphérique, rock et metal avec une finesse de composition qui transpire de chaque morceau, "To Become" est certainement l'une des surprises de cette fin d'année, et Outwards une révélation en puissance"

4/5
GROUPES PROCHES :
THE LAST EMBRACE

TRACKS :

01. Once Upon a Day, 02. Personal Rabbit Hole, 03. Artwork & Fears, 04. Fall Foliage, 05. The Tale of a Cog, 06. From Dust..., 07. A Fable of Modernity, 08. ... To Ashes, 09. To Become Alice

FORMATION :
Benjamin Garson (Guitares), Guillaume Leplège (Basse), Jean Loup Pecquais (Chant / Guitares), Maxime Biron (Batterie), Pauline Ducroux (Chant), Théophile Busschaert (Claviers), Inès Mathouthi (Invité / Violon), Jeanne Grivelet (Invité / Alto), Naia Ishii (Invité / Violon)

TAGs :
Chant féminin
Outwards est un tout jeune groupe originaire de la région parisienne créé par le guitariste et compositeur Jean-Loup Pecquais il y a seulement deux ans. Si Outwards officie dans le metal progressif, il serait réducteur de le cantonner à ce style car vous verrez, et entendrez sûrement très bientôt, que les six Franciliens ont plus d'une corde à leur arc.

"To Become", le premier album du groupe, s'ouvre sur l'instrumental 'Once Upon a Day' qui pose quelques jalons de ce que sera l'album avec son riff simple et efficace et son thème rond et énergique. Ce qui frappe d'entrée, c'est cette rythmique complexe, à la frontière du math rock, entre une basse chantante et une batterie diversifiée ponctuée d'une frappe organique limpide. Les phases s'enchaînent avec fluidité et le solo illumine le cœur du morceau. Quelle entrée en matière !

Aperçue au travers de chœurs éthérés, la voix douce de Pauline prend une place importante sur les titres suivants, prenant l'auditeur à contre-pied dans un style plus pop qui rappellera The Last Embrace par les mélodies langoureuses de 'Personnel Rabbit Hole'. Plus typé rock progressif, 'Artwork And Fears' joue sur les changements de rythmes et d'ambiances en s'appuyant sur des guitares acoustiques, un riff plus agressif et un solo aérien. 

Autre instrumental remarquable, 'Fall Foliage' fait le lien avec le titre d'ouverture par un thème identique. Là encore, l'approche est jazz dans l'écriture et math rock dans la rythmique et les ajouts sonores subtils. Le titre monte lentement en puissance dans un esprit post rock avec un riff qui s'épaissit au fil des mesures. Une belle démonstration d'écriture inventive qu'une technique au-dessus de la moyenne et une production limpide magnifient, avec un solo qui est un modèle de virtuosité et de sensibilité. Le titre à lui seul vaut le détour, et comme 'The Tale Of The Cog' est forgé du même alliage, ce sont près de huit minutes de plaisir supplémentaire qui vous y attendent.

Dans un registre metal progressif plus traditionnel, les trois titres qui suivent font la part belle aux riffs heavy et aux rythmiques plus appuyées sans pour autant délaisser les passages alternatifs et les breaks intimistes. L'album se clôt sur 'To Become Alice', une pièce épique de près de 15 minutes. Sur le premier tiers, Pauline partage le chant avec Jean-Loup mais l'ensemble lancinant peine à décoller, jusqu'au break aérien guitare acoustique-voix qui prend aux tripes. La suite est un pur enchantement progressif avec un solo floydien sublime suivi d'un pont planant qu'un riff d'une lourdeur abyssale vient balayer pour nous emporter vers un final épique d'une grande beauté.

Mêlant intelligemment prog et pop atmosphérique, rock et metal avec une finesse de composition qui transpire de chaque morceau, "To Become" est certainement l'une des surprises de cette fin d'année et Outwards une révélation en puissance. Une brise de fraîcheur bruisse sur la scène metal prog française avec cet album riche et surprenant de maturité pour un groupe qui n'est qu'à l'aube de sa carrière.  À écouter d'urgence, et sans modération.


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/outwardsband
TONYB - 10.11.2018
Excellente découverte que ce groupe français qui manie avec finesse un aspect mélodique permanent tout en conservant une énergie effectivement proche du metal. Mais pas que.

EN RELATION AVEC OUTWARDS
DERNIERE ACTUALITE
OUTWARDS: Détails sur l'album "To Become"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant OUTWARDS
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
To Become (2018)
Entre prog et pop atmosphérique, rock et metal avec une finesse de composition qui transpire de chaque morceau, "To Become" est certainement l'une des surprises de cette fin d'année, et Outwards une révélation en puissance

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant OUTWARDS
ALBUMS CONSEILLES
  • THE-LAST-EMBRACE_Aerial THE LAST EMBRACE
    Aerial (2009)
    LONGFELLOW DEEDS - METAL PROGRESSIF

    4
  • THE-LAST-EMBRACE_Essentia THE LAST EMBRACE
    Essentia (2013)
    LONGFELLOW DEEDS - ROCK ATMOSPHERIQUE

    4
  • THE-LAST-EMBRACE_Inside THE LAST EMBRACE
    Inside (2006)
    LONGFELLOW DEEDS - METAL ATMOSPHERIQUE

    4
  • THE-LAST-EMBRACE_The-Winding-Path THE LAST EMBRACE
    The Winding Path (2015)
    AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (2 avis)
LECTEURS : 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT OUTWARDS
 
OUTWARDS_To-Become To Become (2018)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF/ ROCK INDÉ

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018