MW / Accueil / Chroniques / HATS OFF GENTLEMEN IT'S ADEQUATE: Out Of Mind
GROUPE/AUTEUR:

HATS OFF GENTLEMEN IT'S ADEQUATE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
OUT OF MIND
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"Production brouillonne, inspiration moyenne et jeu des musiciens peu inspiré : du travail en perspective !"
ABADDON - 31.01.2019 -
"Out of Mind" est le quatrième album d’un groupe londonien qui porte le nom surprenant de Hats Off, Gentlemen, It’s Adequate, cette dénomination ("Chapeau bas, Messieurs, ça en vaut la peine") relevant soit d’un solide sens du deuxième degré, soit d’une indicible prétention, laissant quelque peu perplexe. En principe, l’écoute devrait permettre de trancher.

Hats Off… c’est avant tout Malcolm Galloway, ici voix, guitare et claviers, qui a enregistré ses deux premiers albums en solo avant de s’adjoindre les services d’un bassiste en la personne de Mark Gatland. Sur cet album conceptualisé autour de la mémoire (vaste sujet…), Kathryn Thomas est venue en guest poser quelques lignes de flûte et de chant.

Parmi les multiples influences revendiquées, grand écart allant de Rage Against the Machine à Steve Rothery ou Bob Dylan, ressortent peu d’évidences : le style forgé par Malcolm Galloway est assez particulier, pas franchement typé mais s’appuyant sur des accords floydiens (le début de 'I Miss the Stars', décalque peu inspiré de 'Shine On…'), ou des traits de guitare type Rothery/Gilmour (l’entame de 'Coming Back'), puis lançant une basse souvent obsédante mais rapidement monotone. La plupart des titres manquent en fait de construction, tournant en rond dans une façon assez atmosphérique, mais avec une production brouillonne qui assourdit le propos.

Du coup, il y a très peu de choses à retenir dans cet opus. A l’écoute, seul le dernier titre 'Lidice', correctement mis en place (joli solo de flûte), arrive à sauver l’album d’un naufrage à peu près total. Le chant est mal assuré : même si Malcolm Galloway fait illusion sur le premier titre, se la jouant entre Roger Waters et David Bowie, son timbre est souvent assez désagréable ('Stand Up', carrément moche) et les lignes vocales tutoient l’indigence ('I Miss the Stars' le bien nommé, qui arrive à évoquer pleinement le vide sidéral !). Les intros se ressemblent, la batterie, très scolaire, reproduit souvent le même pattern ('Maze', 'Defiance', 'Stand Up' : même combat !)  et beaucoup de morceaux apparaissent dangereusement linéaires ('Losing Myself', 'The Rose that Was Red in the Dark')…

En somme, Malcolm Galloway se trouve là où la majorité des groupes tenus par un homme à tout faire se situe : production et exécution très moyennes, et avec une inspiration limitée. Il faudra beaucoup de travail pour livrer un opus qui fasse se déchapeauter les auditeurs !

Plus d'information sur http://www.hatsoffgentlemen.com/index/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
DAVID GILMOUR, MATTHEW PARMENTER

LISTE DES PISTES:
01. Coming Back (06:40)
02. When I Was a Ship (06:02)
03. Defiance (03:37)
04. De Humani Corporis Fabrica (06:06)
05. The Rose that Was Red in the Dark (05:56)
06. Maze (05:34)
07. Stand Up (03:59)
08. I Miss the Stars (07:09)
09. If You Think this World is Bad... (03:31)
10. Losing Myself (05:14)
11. The Electric Ant (04:15)
12. Lidice (07:21)


FORMATION:
Kathryn Thomas: Flûte / Chant (11)
Malcolm Galloway: Chant / Guitares / Basse / Programmation
Mark Gatland: Guitares / Basse / Claviers / Chapman Stick


TAGS:
70's, Mélancolique, Old School, Planant
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

CORTO1809 - 31/01/2019 18:15:08
Je serai beaucoup moins sévère que mon collègue sur cet album qui, bien que parfois un peu inégal, réserve néanmoins de belles mélodies. Le chant est certes particulier et ne plaira pas à tout le monde mais, une fois la première surprise passée, on s'y habitue et il ne constitue en rien un élément rédhibitoire. "Out of Mind" mérite qu'on lui accorde un coup d'oreille et procure une écoute plaisante à défaut d'être inoubliable.
1847 23273
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
productionuser_idproduction_comment_id
FK170 - 07/02/2019 23:35:05
J'ai apprécié l'atmosphère de cet album, un côté planant, de belles mélodies, je me suis simplement laissé porté par cette ambiance...
14193449
 
EN RELATION AVEC HATS OFF GENTLEMEN IT'S ADEQUATE
DERNIERE ACTUALITE
HATS OFF GENTLEMEN IT'S ADEQUATE : Out Of Mind
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant HATS OFF GENTLEMEN IT'S ADEQUATE
 
NOTES
 
2.7/5 (3 avis)
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT HATS OFF GENTLEMEN IT'S ADEQUATE
 
HATS-OFF-GENTLEMEN-IT-S-ADEQUATE_Out-of-Mind Out Of Mind (2019)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019