MW / Accueil / Chroniques / FERNANDO PERDOMO: Zebra Crossing
GROUPE/AUTEUR:

FERNANDO PERDOMO

(ETATS UNIS)

TITRE:
ZEBRA CROSSING
ANNEE PARUTION:
2018
LABEL:
CHERRY RED RECORDS
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"Album de pop rock sophistiquée, "Zebra Crossing" fourmille de titres qui sauront vous apporter une belle quiétude en ce début d'année."
CALGEPO - 09.01.2019 -
Fernando Perdomo est un musicien de session studio de renom outre-Atlantique (Jenifer Lopez..) qui se cache également derrière la production d'albums plutôt pop et folk d'artistes bien connus en Amérique tel que Andy Pratt, Cait Brennan, Life On Mars... et diverses musiques de séries tel que Dexter, ou de publicités. Avec un tel pedigree, sa présence sur Music Waves serait-elle incongrue ? Quel est son lien avec la musique rock et plus particulièrement progressive ? Certains lecteurs bien informés l'auront reconnu et d'autres apprendront que le bonhomme a été le directeur musical du tribute à Greg Lake à Cruise To The Edge en 2017 et notamment guitariste et bassiste de Dave Kerzner (Sound Of Contact).

C'est dire que l'artiste a de la bouteille malgré sa jeunesse (38 ans) et a donc toute sa place parmi nous. Alors, plutôt que de rester derrière les consoles ou tables de mixage en sa qualité de producteur ou de simple exécutant pour diverses collaborations, Fernando s'est lancé plus personnellement dans la musique au travers de ses groupes : Dreaming In Steréo, Records and Tapes mais aussi sous son propre nom avec trois albums au compteur avant l'arrivée du prometteur "Zebra Crossing" ! Avec un tel rythme et une telle activité débordante, la question se pose de savoir si la quantité ne nuit pas à la qualité...

"Zebra Crossing" débarque donc fin 2018 afin de faire montre des multiples facettes et talents d'écriture de l'artiste. Cet album est placé sous le sceau de la pop sophistiquée derrière laquelle se cachent quelques belles surprises. L'une d'entre elle est la voix particulière de Fernando qui rappelle un peu le phrasé d'Andy Latimer allant même parfois jusqu'à effleurer les compositions du Camel des années 80 avec un 'Crown Of Stars' extrêmement touchant (qui pourrait être issu des sessions d'enregistrement de la période "Stationary Traveller"). L'autre surprise est la cover de 'While My Guitare Gently Weeps' (The Beatles) en compagnie de plusieurs artistes qui se partagent couplets-refrains (Diane Birch, Shawn Lee, Jason Rowe et Daphna Rowe), ce qui a pour avantage de mettre en valeur le texte sous différentes tessitures vocales et de retrouver les harmonies originales sous une autre forme (plus féminine). Il faut souligner qu'il y a un autre lien avec les quatre fantastiques de Liverpool puisque "Zebra Crossing" a été enregistré à Abbey Road et cela s'entend : l'album sent le parfum de perfectionnisme sonore du célèbre studio.

Alors certes, les chansons ne recherchent pas foncièrement l'originalité mais elles respirent une profonde volonté sincère de mettre en avant la mélodie et le plaisir d'écoute immédiat sans pour autant verser dans la facilité d'écriture. Il eût été facile de sombrer dans la mièvrerie souvent mise en avant de nos jours dans ce style, notamment par des violons dégoulinants. Ici, tel n'est pas le cas, l'équilibre est respecté et ces cordes servent au contraire les compositions avec des interventions bien trouvées ('Find Love', 'Somehow'). Pour les textes, Fernando s'est entouré également de paroliers de renom tels que Stephen Kalinich connu pour avoir collaboré avec les Beach Boys, ce qui rend "Zebra Crossing" très littéraire. Parfois, les instruments se voient offrir plus d'espace notamment dans le très délicat 'Not Meant To Be' qui propose un beau riff de guitare efficace qui constitue une ossature permettant de donner plus de relief à un ensemble de morceaux qui restent cependant un peu trop linéaires.

Cependant, cette légère linéarité est cassée par le titre progressif entièrement instrumental éponyme qui, fort de ses sept minutes, vient combler les attentes des amateurs du genre. Ce choix donne à l'auditeur libre cours à son imagination.  La collaboration avec Dave Kerzner a laissé indéniablement des traces. La premier mouvement est relativement agressif avec une guitare dominante pour ensuite se muer en un mouvement plus symphonique plein de nappes de claviers aériens et atmosphériques pour finir sur une note plus pop britannique seventeen sautillante et enjouée.

Si vous cherchez un album simplement beau, sans prise de tête pour vous reposer l'esprit et vagabonder dans des rêveries doucereuses, "Zebra Crossing" est fait pour vous. Sa variété et sa sophistication lui permettent de se démarquer des productions actuelles aseptisées et sauront vous apporter toute quiétude en ce début d'année.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/pg/fernandoperdomomusic/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
CAMEL, DAVE KERZNER

LISTE DES PISTES:
01. I'm Here (03:09)
02. Sometimes I Feel Like Nothing At All (04:07)
03. Find Love (Hold On) (02:56)
04. We Were Raised With Headphones On (04:11)
05. Somehow (04:40)
06. Not Meant To Be (04:43)
07. Smile (02:14)
08. Sundays (04:38)
09. Home (03:59)
10. Crown Of Stars (03:51)
11. Zebra Crossing (07:05)
12. While My Guitar Gently Weeps (04:42)


FORMATION:
Fernando Perdomo: Tous Les Instruments
Kaitlin Wolfberg: Violon / Alto
Ruti Celli: Violoncelle


TAGS:
80's, Accessible / FM, Mélancolique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC FERNANDO PERDOMO
DERNIERE ACTUALITE
FERNANDO PERDOMO: Zebra Crossing
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant FERNANDO PERDOMO
 
NOTES
 
4/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT FERNANDO PERDOMO
 
FERNANDO-PERDOMO_Zebra-Crossing Zebra Crossing (2018)
CHERRY RED RECORDS / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019