MW / Accueil / Chroniques / PHENOMENA: Dream Runner (remastered)
Le 31.01.2019 par LYNOTT
GROUPE/AUTEUR:

PHENOMENA

(DEFAULT)

TITRE:
DREAM RUNNER (REMASTERED)
ANNEE PARUTION:
2018
LABEL:
CHERRY RED RECORDS
GENRE:
A.O.R. / HARD ROCK
"Un trentenaire d'un modernisme enthousiasmant !"
En 1987, deux ans après leur premier et fort acclamé opus, les frères Galley remettent le couvert avec leur projet Phenomena. Tom le compositeur/producteur et Mel, le guitariste (également compositeur ici) issu de Whitesnake où il fit une apparition sur "Slide In It", invitent à leur table quelques convives de premier choix. Le bassiste Neil Murray issu du Serpent Blanc lui aussi, Richard Bailey le premier claviériste de Magnum et Glenn Hughes (Deep Purple) qui leur reste fidèle, mais qui doit ici partager la vedette au micro avec trois pointures : John Wetton d'Asia, Max Becon de GTR (le groupe 80's de Steve Hackett) et Ray Gillen qui créera Badlands - après son fugitif passage chez Black Sabbath - avec Jack E. Lee le gratteux d'Ozzy. Tout ça pour vous dire - et la liste des invités n'est pas complète - que nous ne sommes pas loin d'un all stars band.

Aujourd’hui c'est la version remastérisée de ce "Dreamrunner" qui est proposée aux foules oublieuses. On se gardera bien de faire des reproches à cet auditoire amnésique, car 1987 c'était il y a plus de trente ans. Alors forcément, la question qui se pose d'emblée est celle qui va de pair avec la moue dubitative affichée face à cet objet par le jeune mélomane pour qui ces années-là étaient précambriennes : cette antiquité ne va-t-elle pas trop sentir la naphtaline ? Nous n'allons pas vous faire languir plus longtemps, la réponse est non, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord car cet opus possède toujours un fagot de hits de hard mélodique qui le demeurent aujourd’hui comme le sensationnel 'Did It All For Love' interprété par Wetton qui nous ramène aux temps glorieux d'Asia, le parfait 'Stop !' qui aurait trouvé sa place dans le "Final Countown" de qui vous savez et le galvanisant 'No Retreat, No Surrender' que Hughes mène à la baguette.

Par ailleurs car les années 80 sont toujours dans le cœur des formations de cette obédience en vogue actuellement et que ce second album de Phenomena est hyper teinté 80's. Pour s'en convaincre il suffit d'écouter 'Double 6, 55, Double 4', 'Surrender', 'Hearts Of Fire' ou 'Move - You Lose !', tous ces titres nous ramènent au bon vieux temps.

Pour finir, le son, qui était déjà impressionnant pour l'époque, est monstrueux ici. La puissance des morceaux est renforcée et les performances vocales et guitaristiques sont décuplées. Et n'allez surtout pas croire que cette vieillerie est molle du genou, certaines rythmiques vous emmèneront à repasser au brushing chez votre coiffeur préféré. Cerise sur le gâteau, Scott Gorham (Thin Lizzy) est également de la partie, il vient sporadiquement nous faire profiter de son talent, et ça c'est un cadeau du ciel et un signe que Phenomena est un groupe qui a compté.

Conclusion, si vous êtes passés à côté de cet opus qui pourrait sembler daté aujourd’hui, prenez la précaution de vous rattraper avec cette version remasterisée et ne vous méprenez surtout pas, sa datation au carbone 14 est un leurre. Cet album est encore à la page trente-deux ans après sa sortie.

Plus d'information sur http://forgasbp.online.fr/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
ASIA

LISTE DES PISTES:
01. Stop !
02. Surrender
03. Did It All For Love
04. Hearts On Fire
05. Jukebox
06. Double 6, 55, Double 4
07. No Retreat, No Surrender
08. Move – You Lose !
09. Emotion Mama
10. t Must Be Love


FORMATION:
Keith Murrel: Chant
Leif Johansen: Claviers / Effets Électroniques
Marius Müller: Guitares / Backing Vocals
Michael Sturgis: Batterie
Scott Gorham: Guitares
Brian May: Guitares / Invité


TAGS:
80's, Accessible / FM, Concept-album
 
EN RELATION AVEC PHENOMENA
DERNIERE ACTUALITE
Phenomena: Awakening
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant PHENOMENA
 
DERNIERE CHRONIQUE
Innervision (remastered) (2018)
Un ratage complet pour votre plus grand déplaisir.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant PHENOMENA
 
NOTES
 
3.5/5 (2 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT PHENOMENA
 
PHENOMENA_Innervision-remastered Innervision (remastered) (2018)
CHERRY RED RECORDS - A.O.R./ HARD ROCK

PHENOMENA_dream-runner-remastered Dream Runner (remastered) (2018)
CHERRY RED RECORDS - A.O.R./ HARD ROCK

PHENOMENA_Awakening Awakening (2012)
ESCAPE MUSIC - HARD ROCK MELODIQUE

PHENOMENA_Blind-Faith Blind Faith (2010)
ESCAPE MUSIC - HARD ROCK MELODIQUE

PHENOMENA_Psycho-Fantasy Psycho Fantasy (2006)
ESCAPE MUSIC - HARD ROCK

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019