MW / Accueil / Chroniques / PERIPHERY: Iv: Hail Stan
GROUPE/AUTEUR:

PERIPHERY

(ETATS UNIS)

TITRE:
IV: HAIL STAN
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL PROGRESSIF / DJENT
""Hail Stan" est non seulement le meilleur album de Periphery à ce jour mais aussi la production djent la plus enthousiasmante depuis bien longtemps."
NEWF - 22.03.2019 -
Periphery ne gagne pas suffisamment d’argent pour en vivre décemment. C’est ce qu’a déclaré son fondateur Misha Mansoor. Les ventes d’album comme les tournées couvrent les frais du groupe mais les membres gagnent vraiment leur vie avec des activités extérieures à la formation. Dans ces conditions et dans la mesure où la passion de la musique l’emporte sur toute autre considération matérielle, autant être totalement libre et s’affranchir une bonne fois pour toutes des obstacles inutiles. Après tout, quand au début des années deux mille, Mansoor bricolait ses enregistrements de guitare sur son ordinateur, c’était pour les diffuser gratuitement sur le net. Il était alors loin d’imaginer qu’il deviendrait l’un des fers de lance du djent. Quinze ans plus tard, Periphery a gardé cet esprit geek touche-à-tout et Do It Yourself qui en 2010 avait mis un grand coup de pied dans la fourmilière du metal prog moderne avec son premier album. C’est donc tout naturellement pour assumer sa liberté de création que le groupe a créé son propre label 3DOT Recordings, destiné à produire les albums du combo et les projets annexes de ses membres. Après s’être échauffé avec la production de "The Vacancy" de Four Seconds Ago, projet electro de Misha Mansoor et du guitariste Jake Bowen, le label passe réellement aux choses sérieuses avec la parution du cinquième album des Américains, "Periphery IV : Hail Stan". Stimulé par cette liberté artistique chèrement acquise, Periphery a pu prendre son temps pour peaufiner ce nouvel opus pendant plus d’un an. Le jeu en valait clairement la chandelle. L’indépendance du groupe a été un facteur de cohésion supplémentaire entre ses membres et a dopé son inspiration. "Hail Stan" est le disque le plus aventureux, le plus personnel et le plus excitant du combo.

Le groupe frappe fort dès le premier titre ‘Reptile’, une pièce de seize minutes qui résume à elle seule l’intention de Periphery de ne se fixer aucune barrière et de faire exactement ce qu’il désire. Savant mélange de riffs assassins, de rythmiques asymétriques, de metalcore technique et de breaks atmosphériques, ce morceau en tout point remarquable fait de l’œil à plusieurs reprises à Devin Townsend et s’avère le plus progressif et le plus complexe que les Américains aient jamais composé. Avec ses couplets hurlés, ses refrains lumineux, ses nombreuses pistes de guitare et ses claviers aériens, ‘Reptile’ est la synthèse du djent puissant et éclectique de Periphery.

Soufflant en permanence le chaud et le froid, "Hail Stan" alterne avec bonheur sauvagerie et délicatesse. Tandis que les magnifiques ‘It’s Only Smiles’, très proche des compositions de Disperse et ‘Satellites’, véritable bijou de djent atmosphérique, envoûtent avec leurs mélodies addictives, ‘Blood Eagle’ et ‘Chvrch Bvrner’ sont des uppercuts metalcore implacables  lancés à la face du metal prog moderne et dominés par la maîtrise technique parfaite des musiciens et le chant rageur, incendiaire et frénétique de Spencer Sotelo.

Si Periphery ne fait en aucun cas table rase de son passé, incorporant çà et là des passages symphoniques et des touches electro déjà présents sur l’album précédent "Select Difficulty" (‘Crush’), il n’a encore une fois pas son pareil pour faire évoluer sa musique vers toujours plus de densité, de profondeur et de subtilité mélodique. La superbe revisite thrash atmosphérique de ‘Sentient Glow’, à l’origine titre instrumental de Haunted Shores (projet studio de Misha Mansoor et Mark Holcomb), montre à elle seule tout le chemin parcouru par le groupe dans sa recherche du juste équilibre entre puissance et émotion.

Moins abordable et plus exigeant que ses prédécesseurs, "Hail Stan" se dévoile au fil des écoutes et se pose comme un album incontournable pour tous les amateurs de metal progressif moderne. Si la liberté a un prix pour Periphery, c’est bien celui de l’excellence. Le groupe fait preuve d’une cohésion réellement perceptible sur chaque piste et d’une fraîcheur d’inspiration qui force le respect. "Hail Stan" est sans aucun doute son meilleur album à ce jour et la production djent la plus enthousiasmante depuis bien longtemps.

Plus d'information sur http://www.periphery.net

VIDEO

GROUPES PROCHES:
DEVIN TOWNSEND, SOILWORK, COHEED AND CAMBRIA, TESSERACT, AERIS, DISPERSE, MORPH, VEIL OF MAYA

LISTE DES PISTES:
01. Reptile
02. Blood Eagle
03. CHVRCH BVRNER
04. Garden In The Bones
05. It’s Only Smiles
06. Follow Your Ghost
07. Crush
08. Sentient Glow
09. Satellites


FORMATION:
Adam "nolly" Getgood: Basse
Jake Bowen: Guitares
Mark Holcomb: Guitares
Matt Halpern: Batterie
Misha Mansoor: Guitares
Spencer Sotelo: Chant


TAGS:
Fusion, Groovy, Technique, Chant hurlé
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC PERIPHERY
DERNIERE ACTUALITE
PERIPHERY SUR L'AUTOROUTE DU SUCCES AVEC MUSIC WAVES!
INTERVIEW

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant PERIPHERY
 
DERNIER ARTICLE
Figure majeure de la scène djent, Periphery revient avec "Periphery IV : Hail Stan", son album le plus agressif et progressif. Rencontre avec Jake Bowen et Spencer Sotelo, guitariste et chanteur de la formation, pour évoquer la sortie de cet album.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant PERIPHERY
 
NOTES
 
4.3/5 (3 avis)
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT PERIPHERY
 
PERIPHERY_Iv-Hail-Stan Iv: Hail Stan (2019)
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
PERIPHERY_Periphery-Iii-Select-Difficulty Periphery Iii: Select Difficulty (2016)
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
PERIPHERY_Juggernaut-Alpha-Omega Juggernaut: Alpha/ Omega (2015)
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL PROGRESSIF
PERIPHERY_Periphery Periphery (2010)
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019