MW / Accueil / Chroniques / AENIMUS: Dreamcatcher
GROUPE/AUTEUR:

AENIMUS

(ETATS UNIS)

TITRE:
DREAMCATCHER
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
DEATH METAL
""Dreamcacther" est un album puissant et très bien exécuté, qui peine à piéger ses humeurs sombres dans les filets de ses digressions musicales."
THIBAUTK - 13.03.2019 -
Aenimus est une formation originaire de San Francisco qui construit une musique entre death technique, metal progressif et passages évanescents. Depuis sa création, elle n’a pas déchaîné les passions, son premier essai (“Transcend Reality”) ayant été jugé trop convenu. Aujourd'hui les Américains proposent “Dreamcatcher” qui pourrait imprimer l'essence de ses rêves dans un paysage onirique protéiforme, car entre guitares intenses, passages aériens et vocalises douces-amères, la formation marche sur les traces des illustres Ne Obliviscaris, Fallujah ou Intronaut.

Ce sont les moments de folle technique qui différencient l’opus, comme ‘The Dark Triad’ et sa guitare sublime ou ‘Between Iron and Silver’ à l'émotion transparente et à la  voix claire digne de Scar Symmetry. Certains instants poussent à une rêverie angoissée car le voyage est sombre (‘Second Sight’). La piste éponyme quant à elle débouche sur une plénitude rassurante gorgée de cordes emphatiques, de guitare ahurissante et d'arpèges angéliques.

L’élément central de la rondelle est le contraste entre le doux et l’amer. Ces deux facettes sont présentes quand les voix claires et criardes s’épousent (‘Eternal’, ‘The Ritual’ ou ‘The Overlook’) ou quand le brasier humide se mêle aux passages limpides. Dès ses premières mesures (‘Before The Eons’), l’opus impose ainsi des accélérations épileptiques, des passages écrasants, même si la tendresse revient rapidement grâce à une six-cordes dépouillée et une basse solitaire digne du jazz.

Même si “Dreamcatcher” est riche, obscur et imprégné de clarté, il aurait dû s’aventurer vers des contrées inexplorées. Il est ainsi une déception, car même excellemment bien joué et par moments étourdissant, lisse, émouvant ou froid, il n'arrive pas à imposer sa forte identité... Dès lors contrairement à l'attrape-rêves de sa pochette, l'album peine à piéger ses humeurs sombres dans les filets de ses digressions musicales.

Plus d'information sur https://www.aenimusofficial.com

VIDEO

GROUPES PROCHES:
FALLUJAH, NE OBLIVISCARIS, INTRONAUT

LISTE DES PISTES:
01. Before The Eons
02. Eternal
03. The Ritual
04. The Dark Triad
06. Between Iron And Silver
07. The Overlook
08. Second Sight
09. Day Zero
10. Dreamcatcher


FORMATION:
Alex Green: Chant
Cody Pulliam: Batterie
Jordan Rush: Guitares
Sean Swafford: Guitares
Seth Stone: Basse


TAGS:
Dissonant, Sombre, Technique, Chant grave, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC AENIMUS
DERNIERE ACTUALITE
AENIMUS: Les détails sur "Dreamcatcher"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant AENIMUS
 
NOTES
 
3/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT AENIMUS
 
AENIMUS_Dreamcatcher Dreamcatcher (2019)
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019