MW / Accueil / Chroniques / JORDAN RUDESS: Wired For Madness
GROUPE/AUTEUR:

JORDAN RUDESS

(ETATS UNIS)

TITRE:
WIRED FOR MADNESS
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
MASCOT LABEL GROUP
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"Les claviers dans tous leurs états : virtuose, techniquement impeccable, "Wired For Madness" manque de sensibilité pour pleinement toucher."
ABADDON - 03.04.2019 -
Alors que le dernier opus de Dream Theater vient à peine d’atterrir dans les bacs, Jordan Rudess, clavier du groupe, fait paraître son quinzième album solo ("Wired for Madness"), sous une forme plus conventionnelle que ses opus précédents, en groupe rock, convoquant pour l’occasion des grands noms : ses copains James Labrie et John Petrucci de Dream Theater, le batteur Marco Minnemann qui avait été auditionné pour le remplacement de Mike Portnoy, et Vinnie Moore, Joe Bonamassa plus Guthrie Govan comme guitaristes de luxe (le dernier ayant collaboré avec Rudess en 2014 sur "Explorations"). Que du beau monde !

Avec un tel aréopage, la qualité d’interprétation ne souffre d’aucune critique. Le maître des lieux expose ses claviers avec maestria, au point que l’album pourrait être sous titré "les claviers dans tous leurs états" : synthés futuristes, piano classique, piano jazzy ('Off The Ground’), orgue, nappes de chords, tons cuivrés ('Just Can’t Win'), tout y passe comme dans un catalogue à la présentation soignée. La parenté avec un autre grand claviériste, Keith Emerson, est souvent prégnante, rappelant 'Tarkus', 'Pirates' ou même certains travaux de The Nice… Les guitares ont droit à leurs interventions solistes (excellent passage sur la fin de 'Off the Ground') et les voix sont présentes, utilisées avec parcimonie dans les deux morceaux-titres (l’intervention féminine centrale dans la 'Pt.2' est aérienne et très bienvenue), plus en évidence dans les deux ballades à caractère plus FM ('Off the Ground' et 'Just For Today'). La batterie de Marco Minnemann, précise et aérienne ('Perpetual Shine'), est dans un équilibre idéal (bien mieux que la mécanique mise en place dans Dream Theater…).

La prééminence laissée aux claviers éclate dans les deux parties du morceau éponyme, qui aligne sans réel fil conducteur les morceaux de bravoure avec une virtuosité démonstrative, laissant toutefois l’émotion de côté - c’est le risque de ce genre de production. Même si ces pièces ne souffrent d’aucun temps mort en dehors de quelques touches atonales, même si les transitions sont habilement soignées, l’exercice n’échappe pas à la démonstration, jusque dans les titres courts comme 'Just Can’t Win', étudiés pour faire briller les solistes.

En définitive, l’auditeur reste admiratif devant la technique montrée dans "Wired For Madness", mais comme il a du mal à s’y retrouver parmi la débauche de parties virtuoses, il n’ira pas jusqu’à l’enthousiasme : il manque la sensibilité qui fait le sel des œuvres abouties…

Plus d'information sur http://www.jordanrudess.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
DREAM THEATER, ELP, DANIEL J, MICHAEL PINNELLA, JOHN PETRUCCI & JORDAN RUDESS

LISTE DES PISTES:
01. Wired For Madness - Part 1
02. Wired For Madness - Part 2
03. Off The Ground
04. Twist
05. Perpetual Shine
06. Just Can't Win
07. Just For Today
08. Why I Dream


FORMATION:
Jordan Rudess: Claviers
Elijah Wood: Batterie / Invité
Guthrie Govan: Guitares / Invité
James Labrie: Chant / Invité
Joe Bonamassa: Guitares / Invité
John Petrucci: Guitares / Invité
Marco Minnemann: Batterie / Invité
Rod Morgenstein: Batterie / Invité
Vinnie Moore: Guitares / Invité


TAGS:
Epique, Technique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC JORDAN RUDESS
DERNIERE ACTUALITE
JORDAN RUDESS : Nouvelle lyric video
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant JORDAN RUDESS
 
DERNIER ARTICLE
Music Waves a eu la chance de pouvoir s'entretenir avec le maestro Jordan Rudess à l'occasion de son actualité brulante entre la sortie de son album solo "Wired For Madness" et celle quelques semaines plus tôt de l'album de Dream Theater.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant JORDAN RUDESS
 
NOTES
 
4/5 (2 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT JORDAN RUDESS
 
JORDAN-RUDESS_Wired-For-Madness Wired For Madness (2019)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK PROGRESSIF
JORDAN-RUDESS_The-Road-Home The Road Home (2007)
MAGNA CARTA / ROCK PROGRESSIF
JORDAN-RUDESS_Rhythm-Of-Time Rhythm Of Time (2004)
MAGNA CARTA / METAL PROGRESSIF
JORDAN-RUDESS_Feeding-The-Wheel Feeding The Wheel (2001)
MAGNA CARTA / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019