MW / Accueil / Chroniques / RAMMSTEIN: Rammstein
GROUPE/AUTEUR:

RAMMSTEIN

(ALLEMAGNE)

TITRE:
RAMMSTEIN
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL INDUSTRIEL
"Pour son grand retour, Rammstein signe un disque de qualité très convenable qui le voit revenir à ses premières amours avec efficacité même si ici et là il y a encore quelques moments plus faibles."
NOISE - 20.05.2019 -
Le temps qu’a pris Rammstein pour proposer "Liebe is Für Alle Da" n’est rien en comparaison du délai qui vient de s’écouler pour la sortie de son successeur. Depuis dix ans le groupe n’est pas resté inactif entre best of et tournées, mais rien de concret sur un nouveau disque. Celui-ci a commencé à prendre forme courant 2017 et depuis, le groupe a fait monter la sauce en parfait maître du marketing. Le résultat est un album éponyme à la pochette très sobre que l'on pourrait décomposer en deux parties.

Le premier acte de ce "retour" regroupe les singles et le moins que l’on puisse dire est que cette idée est brillante. Rammstein retrouve une forme olympique avec ce savant mélange d’electro, de metal épicé à la sauce dance qu’il a popularisé. ‘Deutschland’ et ‘Zeig Dich’ sont jouissifs, les refrains fédérateurs et le rythme irrésistible. La force martiale est au rendez-vous et le chant de Till brille de mille feux avec ce côté vicieux si séduisant. Entre les deux, il y a le dansant ‘Radio’, très electro et proche du son d’un Kraftwerk, avec un refrain qui reste en tête. Dans cette première partie de feu, il faut aussi citer ‘Sex’ et ‘Ausländer’ tout aussi efficaces, remuant et martial pour le premier, plus mélodique mais toute aussi dansant pour le second.

Si le disque s’arrêtait là, il serait l’égal des premiers disques mais il a une seconde partie et celle-ci est chaotique. Le rythme est plus lent et mélancolique et si Till y brille, l’ennui guette. ‘Weit Weg, ‘Hallomann’ et ‘Was Ich Liebe’ s’écoutent sans passion, manquant du petit truc qui fait la différence. Seul ‘Tattoo’ retrouve le ton electro martial de la première partie avec un refrain impeccable et ce rythme entraînant irrésistible. On citera aussi ‘Diamant’, une très courte et jolie ballade à fleur de peau porté par un Till qui se fait conteur mélancolique.

Au final, ce "Rammstein" découpé en deux est un album à la première partie excitante qui retrouve un son digne des premiers pas et une autre plus posée, moins percutante et efficace. Malgré les bémols, ce nouvel opus de Rammstein est tout à fait correct et redresse la barre de manière intéressante. Il n’est certes pas encore au niveau d’excellence des  trois premiers albums mais il s’en rapproche et c’est une très bonne nouvelle.


Plus d'information sur http://www.rammstein.de/blog/lang/en/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
STAHLMANN, OOMPH!, NOVEMBER 7, DIE APOKALYPTISCHEN REITER, BAD TRIPES, DIE!, KRAFTWERK

LISTE DES PISTES:
01. Deutschland
02. Radio
03. Zeig Dich
04. Ausländer
05. Sex
06. Puppe
07. Was ich Liebe
08. Diamant
09. Weit Weg
10. Tattoo
11. Hallomann


FORMATION:
Christoph Schneider: Batterie
Flake Lorenz: Claviers
Oliver Riedel: Basse
Paul Landers: Guitares
Richard Z. Kruspe: Guitares
Till Lindemann: Chant


TAGS:
Electro, Lourde, Mélancolique, Chant grave
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
productionuser_idproduction_comment_id
MARSU - 20/05/2019 15:46:44
Une chronique pas assez développée. Dommage. Un titre très intéressant comme Puppe, ne serait-ce que pour le chant de Till qui n'a peut être jamais été aussi violent et habité, méritait à lui seul une mention à mon sens. Et il était dans la 2e partie, soit disant plus faible... Inversement, un titre comme Auslander parait de manière évidente être l'un des plus faibles de Rammstein, mais se voit qualifié "d'efficace" et "dansant" sans développer davantage, alors qu'il est pourvu étonnamment d'arrangements electro très contemporains (comprendre par là : extrêmement convenus et donc à mille lieux de ce qui se faisait précisément sur le 1er album). Le constat final est toutefois juste, cet album ne valant pas les premiers, mais se défendant très bien aussi. Après tout, Rammstein est et restera avant tout un groupe de scène.
14527472
 
EN RELATION AVEC RAMMSTEIN
DERNIERE ACTUALITE
RAMMSTEIN annonce une tournée des stades en 2020
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant RAMMSTEIN
 
NOTES
 
4/5 (4 avis)
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT RAMMSTEIN
 
RAMMSTEIN_Rammstein Rammstein (2019)
AUTRE LABEL / METAL INDUSTRIEL
RAMMSTEIN_Liebe-Ist-Für-Alle-Da Liebe Ist Für Alle Da (2009)
UNIVERSAL / METAL INDUSTRIEL
RAMMSTEIN_Rosenrot Rosenrot (2005)
UNIVERSAL / METAL INDUSTRIEL
RAMMSTEIN_Reise-Reise Reise Reise (2004)
MERCURY / METAL INDUSTRIEL
RAMMSTEIN_Mutter Mutter (2001)
UNIVERSAL / METAL INDUSTRIEL
RAMMSTEIN_Live-Aus-Berlin Live Aus Berlin (1999)
UNIVERSAL / METAL INDUSTRIEL
RAMMSTEIN_Sehnsucht Sehnsucht (1997)
MERCURY / METAL INDUSTRIEL
RAMMSTEIN_Herzeleid Herzeleid (1995)
XIII BIS / METAL INDUSTRIEL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019