MW / Accueil / Chroniques / M.I.G.O.D.: Specters On Parade
GROUPE/AUTEUR:

M.I.G.O.D.

(ALLEMAGNE)

TITRE:
SPECTERS ON PARADE
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
FASTBALL
GENRE:
METAL ALTERNATIF
"Sorte de bande originale d'un film, "Specters On Parade" a tout d'un blockbuster de Michael Bay : pas révolutionnaire mais terriblement efficace et bien foutu."
CALGEPO - 09.08.2019 -
On connait l'amour de l'Allemagne pour le hard rock, le metal qu'il soit mélodique ou industriel, peu importe. Rammstein, Scorpion, Vanden Plas, le Wacken Festival constituent la vitrine d'une musique qui a toujours su rencontrer son public outre-Rhin et rayonner au-delà de ses frontières. S'inscrivant dans ce sillon creusé depuis des années, M.I.GOD livre sa nouvelle offrande personnifiée par ce "Specters On Parade". S'il ne bénéficie pas de la même aura que ses aînés, le groupe a quand même pas mal d'années d'existence derrière lui puisque formé en 2001 et a connu depuis quelques changements de line-up de rigueur dont le plus marquant est la venue d'un second guitariste en 2012.

Du haut de ses 21 titres en un seul disque et de son titre inquiétant, "Specters On Parade" a tout pour revêtir les atours d'un metal à tendance progressive et mélodique. Bingo ! c'est tout à fait le cas. Sur la forme, cet album est architecturé comme tel avec des titres courts et des instrumentaux qui introduisent des morceaux plus consistants et deux interludes ('Cluster' et 'Sonata In Tenebris'). Avec des noms à faire pâlir Ghost tel que 'Atelier Macabre', 'Solitary Ghost'... le groupe installe une ambiance des plus sombres, inquiétantes et horrifiques, instaurée notamment par de multiples samples qui émaillent l'ensemble.

"Specters On Parade" est constitué comme la bande originale d'un film fantastique avec son alternance d'atmosphères. La première partie est très oppressante d'emblée avec l'introductif et atmosphérique 'Vertigo', cette foule et chants d'oiseaux vaporeux en fond sonore que l'auditeur pourra percevoir jusqu'à ce que tout se brouille avec des effets assez désagréables mais fait exprès, comme si le groupe voulait nous plonger en immersion. La transition est très bien faite avec 'Solitary Ghost' dont la structure rappelle Dream Theater ('Six Degrees Of Inner Turbulence') en plus condensé. Les riffs, s'ils n'ont rien de révolutionnaires, sont somme toute efficaces et participent à la rythmique syncopée soutenue par une batterie au son pas désagréable, le tout noyant tout de même la basse qui se fait donc trop discrète. L'horreur arrive peu à peu par l'apport de lignes de chant plus agressives avec l'utilisation du growl ('We All Belong To The Dark') qui restera relativement discret tout au long de l'album. Max Chemnitz possède une technique vocale assez impressionnante passant du grave à l’aigu facilement dans les refrains épiques, rappelant le meilleur de Vanden Plas.

Si le tout est très bien fait, on se perd un peu dans l'histoire, avec par exemple un 'Embracing The Neon' qui tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et dont on ne perçoit pas totalement son utilité pour introduire 'Titans Of The Void' au refrain irrésistible et aux couplets encore plus sombres que ceux les titres précédents. Plus l'album avance, plus il rappelle sous certains aspects Shadow Gallery (si on enlève le growl). Malgré les deux guitaristes les solos sont rares, le premier apparaissant véritablement dans ce titre. Après ce départ tonitruant, le groupe apporte quelques respirations bienvenues et se pose dans un 'Atelier Macabre' moins oppressant (spoiler). Cet aspect un peu fouillis est renforcé par 'Specters On Parade' qui en huit minutes part dans un heavy metal presque lyrique notamment avec le chant lorgnant vers Powerwolf. Toutefois le tout est très bien fait et ne gâche pas le plaisir d'écoute.

Passé le premier interlude ('Sonata In Tenebris'), M.I.GOD calme le jeu avec une ambiance presque pop ('Tears Of Today', 'Chances') qui aère le tout avec ce sentiment encore prégnant de ne pas savoir ce qu'elle vient faire ici. Etrangement, jusqu'à la fin de l'album, l'atmosphère se fait plus légère, plus lumineuse avec notamment un 'The Threshold' de haute volée aux breaks bien sentis accentuant l'aspect progressif.

Même si il manque d'une certaine cohérence, il faut reconnaître à M.I.GOD le sens de la mélodie juste. Si la musique se veut très technique, elle n’apparaît pas prépondérante et se veut au service du concept oppressant, crasseux par moment, qui conduit au final vers la lumière. Sorte de bande originale d'un film, "Specters On Parade" a tout d'un blockbuster de Michael Bay : pas révolutionnaire mais terriblement efficace et bien foutu. Un album à écouter avec un seau de pop corn à côté.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/migodband/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
DREAM THEATER, SHADOW GALLERY, VANDEN PLAS

LISTE DES PISTES:
01. Vertigo
02. The Solitary Ghost
03. Tongues Of Poison
04. We All Belong To The Dark
05. Embracing The Neon
06. Titans Of The Void
07. The Sleeping Cruelty
08. Atelier Macabre
09. Specters On Parade
10. Sonata In Tenebris (Interlude I)
11. Tears Of Today
12. What's Your Favorite Scourge
13. Chances
14. The Call
15. Weight Of A Million Souls
16. Cluster (Interlude II)
17. Bound To A Daydream
18. Between The Devil And The Deep Blue Sea
19. The Threshold
20. Terminus Life
21. I Feed You My Love


FORMATION:
Dan Heß: Guitares
Dodo Schmitt: Claviers
Eric Wunderlich: Batterie
Max Chemnitz: Chant
Mick Steger: Basse
Uli Holzermer: Guitares


TAGS:
90's, Accessible / FM, Dissonant, Musique de film, Sombre, Technique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC M.I.G.O.D.
 
NOTES
 
3/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT M.I.G.O.D.
 
M-I-G-O-D-_Specters-On-Parade Specters On Parade (2019)
FASTBALL / METAL ALTERNATIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019