MW / Accueil / Chroniques / SACRED REICH: Awakening
GROUPE/AUTEUR:

SACRED REICH

(ETATS UNIS)

TITRE:
AWAKENING
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
METAL BLADE RECORDS
GENRE:
THRASH
"Sacred Reich est enfin de retour mais pas au niveau que l'on pouvait espérer : "Awakening" manque trop souvent d'inspiration pour convaincre et déçoit bien souvent."
NOISE - 08.08.2019 -
Revenus aux affaires en 2006, les thrasheurs de Sacred Reich ont pris leur temps pour proposer un cinquième album. Celui-ci arrive 23 ans après "Heal" et se nomme "Awakening". De la grande époque, il ne reste que Phill Rind et Wiley Anett depuis les départs récents de Jason Rainey et Greg Hall. On retrouve dans le line-up Dave McClain revenu au bercail à la batterie et Joey Radziwill à la guitare. Toute la question avec ce nouvel opus sera de savoir si Sacred Reich sera capable de retrouver l’aura des débuts, car on se souvient que la fin de sa première carrière était peu mémorable.

Le disque est très court, à peine 30 minutes pour 8 titres et plonge l’essentiel du temps dans un thrash classique typiquement américain. Mais sans doute trop typique, car le groupe ne se réinvente guère. Certes Phil Rind a gardé intact un timbre de voix hargneux mais à côté il ne se passe pas grand-chose.  Seuls ‘Revolution’, ‘Awakening’ et ‘Manifest Reality’ émergent. Le premier est court et direct et tabasse avec un côté bien speed. Le deuxième est intéressant avec un bon refrain et une partie instrumentale puissante.  Le dernier est classique du style qu’on aime chez le groupe avec un bon côté galopant et un excellent solo.

Mais à côté c’est le désert. On ne retient que quelques riffs et soli ici et là comme sur ‘Divine And Conquer’ ou ‘Killing Machine’, mais ils sont noyés dans une banalité à faire peur avec des refrains répétitifs et un manque d’accroche certaine. De plus il y a des titres évitables : ‘Death Valley’ est plus proche du heavy que du thrash et est bien long et sans génie, tandis que ‘Something To Believe’ est plus court mais dans cette même voie musicale bien trop éloignée du thrash.

Pour qui attendait le retour studio de Sacred Reich avec impatience, ce come back a tout du pétard mouillé : "Awakening" est convenu et manque cruellement d’inspiration. Le groupe américain rate son retour et on se dit même qu’il aurait dû continuer à surfer sur la nostalgie, celle-ci a souvent du bon.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/sacredreichofficial

VIDEO

GROUPES PROCHES:
ANTHRAX, FLOTSAM AND JETSAM, EXODUS, FORBIDDEN, XENTRIX

LISTE DES PISTES:
01. Awakening
02. Divide & Conquer
03. Salvation
04. Manifest Reality
05. Killing Machine
06. Death Valley
07. Revolution
08. Something To Believe


FORMATION:
Dave Mcclain: Batterie
Jason Rainey: Guitares
Phil Rind: Chant / Basse
Wiley Arnett: Guitares


TAGS:
80's, Lourde, Old School, Chant éraillé
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC SACRED REICH
DERNIERE ACTUALITE
SACRED REICH : Nouvelle vidéo
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant SACRED REICH
 
NOTES
 
2/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SACRED REICH
 
SACRED-REICH_AWAKENING Awakening (2019)
METAL BLADE RECORDS / THRASH
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019