MW / Accueil / Chroniques / DARKTHRONE: Old Star
GROUPE/AUTEUR:

DARKTHRONE

(NORVÈGE)

TITRE:
OLD STAR
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
PEACEVILLE
GENRE:
BLACK METAL
"Avec "The Underground Resistance" et "Arctic Thunder", "Old Stars" paraît former un triptyque dont la sève heavy doom qui le nourrit ne l'exonère pas de cette atmosphère froide et nocturne propre au black metal."
CHILDERIC THOR - 05.08.2019 -
Il ne reste plus grand chose du black metal norvégien du début des années 90. Nombreuses sont les hordes noires à avoir disparu (Burzum, Emperor...) alors que d'autres ont évolué et fini par larguer les amarres vers d'autres rivages (Enslaved) ou ont sombré dans le ridicule voire la parodie (Gorgoroth). Mais Darkthrone, lui, est toujours vivant, inoxydable, même s'il a incontestablement levé le pied depuis dix ans. Mieux, après s'être quelque peu égaré sur les voies d'un proto black aux relents thrash et punk entre "F.O.A.D." (2007) et "Circle The Wagons" (2010), le légendaire duo dresse à nouveau le manche froid d'une inspiration renouvelée, en assumant ses racines épiques et heavy à la manière d'un Manilla Road qui aurait posé sa cartouchière dans les ténèbres du Grand Nord.

En flirtant avec un doom sinistre, "The Underground Resistance" (2013) puis "Arctic Thunder" (2016) ont réveillé notre intérêt pour un groupe dont on pensait qu'il avait craché depuis longtemps ses meilleurs rots. Et s'il y aura bien toujours quelques grincheux pour regretter l'époque de "Transilvanian Hunger" (1994), le fait est que Darkthrone a encore une raison d'exister. Loin d'être les jalons supplémentaires d'une carrière longue de plus de trente ans, ses dernières offrandes peuvent même être considérées comme ce qu'il a enfanté de plus excitant depuis "Ravishing Grimness" à l'aube des années 2000. Et ce n'est pas "Old Star" qui nous contredira.

Plus encore que ses plus récents aînés, celui-ci s'enfonce même davantage encore dans de viciés et lugubres abîmes, comme si Nocturno Culto et Fenriz étaient connectés aux entrailles de la terre, jusqu'aux Enfers. A l'exception (relative) de 'Duke Of Gloat', crachat fiévreux au goût de rouille, les cinq autres saillies sont prisonnières d'une épaisse gangue de mazout, mid-tempos paresseux (dans le bon sens du terme) qui filent aussi vite qu'une tortue shootée au Valium. Bien qu'il imprime une cadence soutenue, l'inaugural 'I Muffle Your Inner Choir' se voit perforé par de profondes crevasses au fond desquelles bouillonne un jus malsain.

Toujours capable d'appuyer sur l'interrupteur, étirant alors le suaire morbide d'une nuit glaciale, le tandem n'a pas non plus son pareil pour vidanger des riffs à la fois obsédants et accrocheurs, ce dont témoigne 'The Hardship Of The Scots', joyau taillé dans la roche d'un heavy doom ténébreux. Mais derrière le paravent cradingue d'une basse venimeuse qui claque comme une peau tendue par des crocs de boucher et des vocalises lavées au détergent, on devine un travail d'écriture et d'instrumentation extrêmement précis, œuvre de musiciens aussi aguerris que complices. Par les nombreuses couches sur lesquelles il est construit, 'Alp Man' illustre ainsi la force souterraine d'une partition faussement simpliste à laquelle un canevas étiré donne le temps de se répandre en déroulant ses lourds tentacules.

Avec "The Underground Resistance" et "Arctic Thunder", "Old Stars" paraît former un triptyque dont la sève heavy doom qui le nourrit ne l'exonère pas de l'atmosphère froide et nocturne propre au black metal, démontrant en cela que Darkthrone n'a pas déserté la cause qu'il exprime à sa façon, aussi personnelle qu'intemporelle et toujours si malsaine et evil. Le duo norvégien continue donc d'entretenir sa légende, plus que jamais sourd aux modes. Il n'y a pas de raison qu'il change ni qu'il stoppe la machine.  The cult is alive !

Plus d'information sur https://www.facebook.com/darkthrone-101075189934422/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
MARDUK, SARKE, AKITSA, SATYRICON, KOLDBRANN, THE BATTALION, GRAVEWÜRM, XERIÓN, ABÎME, HRIZG

LISTE DES PISTES:
01. I Muffle Your Inner Choir - 6:25
02. The Hardship of the Scots - 7:35
03. Old Star - 4:27
04. Alp Man - 5:27
05. Duke of Gloat - 6:49
06. The Key is Inside the Wall - 7:22


FORMATION:
Fenriz: Batterie
Nocturno Culto: Chant / Guitares / Basse


TAGS:
80's, Dissonant, Epique, Lourde, Old School, Raw, Sombre
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC DARKTHRONE
DERNIERE ACTUALITE
Darkthrone: The Underground Resistance
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DARKTHRONE
 
NOTES
 
4/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DARKTHRONE
 
DARKTHRONE_Old-Star Old Star (2019)
PEACEVILLE / BLACK METAL
DARKTHRONE_ARCTIC-THUNDER Arctic Thunder (2016)
PEACEVILLE / BLACK METAL
DARKTHRONE_The-Underground-Resistance The Underground Resistance (2013)
PEACEVILLE / HEAVY METAL
DARKTHRONE_Ravishing-Grimness Ravishing Grimness (1999)
AUTRE LABEL / BLACK METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019