MW / Accueil / Chroniques / PRETTY MAIDS: Wake Up To The Real World
Le 20.12.2006 par ABADDON
GROUPE/AUTEUR:

PRETTY MAIDS

(DANEMARK)

TITRE:
WAKE UP TO THE REAL WORLD
ANNEE PARUTION:
2006
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE
""
Après 4 ans d'absence et un changement de label, les vétérans de la scène danoise sont de retour . Et disons-le tout de suite, notre patience a été récompensée !

Oeuvrant toujours dans un registre Hard-rock/heavy mélodique, voire FM par moment, le groupe amené par la paire originelle Ronnie Atkins au chant et Ken Hammer aux guitares nous offre un album solide, superbement produit dans lequel se côtoient des titres mid-tempos et des morceaux plus rentre-dedans qui sont définitivement la marque de fabrique du groupe et ont bâti sa réputation.

Ce qui frappe à la première écoute, c'est tout d'abord le son, qui évolue dans un registre plus moderne que les dernières productions et également la capacité du groupe à mélanger avec toujours autant de bonheur mélodies et riffs heavy imparables !

L'album démarre de la meilleure des façons avec le morceau titre de l'album, un résumé à lui seul du style "Pretty Maids" : Un hit en puissance et un refrain qui vous trottera longtemps dans la tête...

Parmi les 11 compositions, je mettrais particulièrement à l'honneur "As guilty as you" qui explore un territoire modern rock nouveau pour le groupe et partiulièrement rafraîchissant, "Why Die For A Lie", manifeste anti-militariste heavy mené sur un train d'enfer, "Such A Rush" au refrain très FM (allez ! bougez vos popotins !) et les deux ballades "Where True Beauty Lies" et surtout "Another Shot Of Our Love", morceau qui clôture magnifiquement cet opus et où la vox de Ronnie Atkins n'est pas sans rappeler par instant un certain Joe Elliot (Def Leppard).

Seul petit bémol, s'il fallait trouver une critique, la reprise "Perfect Stranger" qui, si elle est certes bien interprétée, n'apporte rien de neuf par rapport à la composition de Deep Purple car trop proche de l'originale et aurait mérité certainement un traitement particulier "sauce Pretty Maids" pour être plus intéressante. De toute évidence, le groupe s'est avant tout fait plaisir...et il en a le droit !

Globalement, tout au long de cet album, les instrumentistes nous offrent une prestation impeccable. Quand à la performance vocale de Ronnie Atkins, elle est comme d'habitude superbe, ce dernier alternant chant limpide et passages plus nerveux, voire hargneux ("Why Die For A Lie")...L'esprit "Red, Hot And Heavy" rôde dans les parages ce qui est plutôt bon signe.

Finalement, comme le bon vin, Pretty Maids est un groupe qui se bonifie avec le temps et qui, tout en restant fidèle à ses racines, parvient régulièrement à nous surprendre en nous offrant des albums de grande qualité tant sur le plan compositions que production. Coup de chapeau au groupe qui a assuré seul cette lourde tâche.

Retour gagnant donc, en espérant que notre attente soit cette fois-ci plus courte...

Plus d'information sur http://www.prettymaids.dk/


GROUPES PROCHES:
DEF LEPPARD, HAMMERFALL, SHAKRA, MAD MAX, PINK CREAM 69, HERMAN FRANK, PLACE VENDOME, TRAIL OF MURDER, CROWN OF GLORY, SEVEN TEARS

LISTE DES PISTES:
01. Wake Up To The Real World - 3:53
02. All In The Name Of Love - 3:36
03. I Am The End - 4:19
04. As Guilty As You - 3:39
05. Why Die For A Lie - 4:15
06. Such A Rush - 4:56
07. Where True Beauty Lies - 4:29
08. Brave Young New Breed - 3:35
09. Terminal Violence - 3:54
10. Perfect Strangers - 4:35
11. Another Shot Of Your Love - 4:05


FORMATION:
Allan Tschicaja: Batterie
H.c Roeder: Claviers
Ken Hammer: Guitares
Ken Jackson: Basse
Ronnie Atkins: Chant


TAGS:
-
 
EN RELATION AVEC PRETTY MAIDS
DERNIERE ACTUALITE
PRETTY MAIDS : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant PRETTY MAIDS
 
DERNIER ARTICLE
Le festival de Raismes est de retour pour une édition réussie et ensoleillée.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant PRETTY MAIDS
 
DERNIERE CHRONIQUE
Kingmaker (2016)
Encore une belle réussite à mettre à l'actif de Pretty Maids, décidément en grande forme depuis quelques années.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant PRETTY MAIDS
 
NOTES
 
4/5 (2 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT PRETTY MAIDS
 
PRETTY-MAIDS_Kingmaker Kingmaker (2016)
FRONTIERS RECORDS - HARD ROCK MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Louder-Than-Ever Louder Than Ever (2014)
FRONTIERS RECORDS - HARD ROCK MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Motherland Motherland (2013)
FRONTIERS RECORDS - HARD ROCK MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Pandemonium Pandemonium (2010)
FRONTIERS RECORDS - METAL MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Wake-Up-To-The-Real-World Wake Up To The Real World (2006)
FRONTIERS RECORDS - HARD ROCK MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Planet-Panic Planet Panic (2002)
MASSACRE RECORDS - METAL MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Carpe-Diem Carpe Diem (2000)
MASSACRE RECORDS - METAL MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Anything-Worth-Doing-Is-Worth-Ov Anything Worth Doing Is Worth Overdoing (1999)
MASSACRE RECORDS - METAL MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Spooked Spooked (1997)
MASSACRE RECORDS - METAL MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Scream Scream (1995)
MASSACRE RECORDS - METAL MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Stripped Stripped (1993)
COLUMBIA - ROCK

PRETTY-MAIDS_Sin-Decade Sin-decade (1992)
COLUMBIA - METAL MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Jump-The-Gun- Jump The Gun (1990)
CBS - HARD ROCK MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Future-World Future World (1987)
CBS - HARD ROCK MELODIQUE

PRETTY-MAIDS_Red-Hot-And-Heavy Red Hot And Heavy (1984)
CBS - HEAVY METAL

PRETTY-MAIDS_Pretty-Maids Pretty Maids (1983)
CBS - HEAVY METAL

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion

© Music Waves | 2003 - 2019