MW / Accueil / Chroniques / ELP: Elp
GROUPE/AUTEUR:

ELP

(ROYAUME UNI)

TITRE:
ELP
ANNEE PARUTION:
1970
LABEL:
CASTLE
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
""
VANDERGRAAF - 29.08.2003 -
L'album éponyme du groupe le plus "hardcore" de toute la galaxie prog' est sans doute l'un des meilleurs. Et si une grande partie de l'oeuvre de ELP a incontestablement mal vieilli, ce premier opus a bien mieux survécu à l'usure du temps.

Les trois composantes de ce trio brittanique sont déjà des pointures du genre quand ils se regroupent. Keith Emerson avait ouvert la voie de l'exploration du monde "classique" avec son groupe The Nice, Greg Lake fut le bassiste-chanteur de la formation historique de King Crimson, le groupe qui inventa le prog'. Quand à Carl Palmer, il joua nottamment dans Crazy World of Arthur Brown. Selon la légende, Emerson et Lake se sont rencontrés après un concert réunissant leurs deux groupes. Leur vision des choses convergait à tel point qu'ils décidèrent de former leur propre groupe, et débauchèrent le tout jeune Palmer.

Tout dans ce disque prédit le glorieux avenir d'ELP, et concentre leurs meilleures recettes. La reprise de thèmes classiques, chers à Emerson, donneront l'ultra-rapide "Barbarian" (tiré de l'Allegro Barbario de Bartok), et le psychédélique "Knife-Edge" (qui contient un morceau de la Sinfoniette de Janacek). ELP sait aussi conférer des accents folks (le paisible "Lucky men"), et le duo Emerson-Palmer rivalise de sa fameuse virtuosité dans "Tank". Seul le tryptique d'Emerson ("The three fates"), joué au piano et à l'orgue d'église, paraît aujourd'hui un peu désuet. Le sujet (Clotho, Lachesis, et Atropos, les trois déesses grecques du destin, qui filaient et coupaient le fil de la vie), était pourtant bien choisi.

C'est Greg Lake, également auteur de toutes les paroles et producteur, qui tire le mieux son épingle du jeu en écrivant "Take a pebble". Ouvert par un piano romantique, ce morceau de douze minutes vire au folk, puis passe au solo jazz. En laissant libre court à l'improvisation des trois amis, "Take a pebble" a montré toutes les qualités du groupe et reste le meilleur morceau de leur carrière.

On a régulièrement jasé sur l'aspect pompeux de certains morceaux d'ELP (suivez mon regard...toujours les mêmes dictateurs de la presse rock). C'est oublier que ce groupe a exploré jusqu'à ses plus intimes profondeurs l'esprit prog', parfois à ses dépens, mais aussi parfois pour notre plus grand bonheur.

Plus d'information sur http://www.emersonlakepalmer.com


GROUPES PROCHES:
KING CRIMSON, IZZ, KOTEBEL, SBB, NEXUS, DRUCKFARBEN, SYNDONE, LITTLE TRAGEDIES, EGG, GLASS

LISTE DES PISTES:
01. The Barbarian
02. Take A Pebble
03. Knife Edge
04. The Three Fates : Clotho - Lachesis - Atropos
05. Tank
06. Lucky Man


FORMATION:
Carl Palmer: Batterie
Greg Lake: Chant / Basse
Keith Emerson: Claviers


TAGS:
Expérimental, Jazzy, 70's, Musique Classique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

DADOO1617 - 12/04/2010 23:16:59
Cet album a l'air un peu plus plat, et moins rebondissant que les suivant ?
Oui, mais non.
D'abord il faut se mettre dans le contexte et à l'époque après avoir écouté une série d'albums de The Nice, ancien groupe de Keith Emerson un peu du même genre que ELP (du moins dans les débuts), écouter après cet album c'est une révélation.
Mention pour Take A Pebble, où l'on sent vraiment la différence de niveau avec The Nice.
Seule chose que je reproche à cet album c'est qu'il y a trop de passage instrumentaux et pas très recherché comme les 2, 3 morceaux ou volets, avant The Luky Man.
Le reste est plus qu'excellent, le groupe n'a même pas eu besoin d'une année pour trouver son style, des classiques dés leur premier album, incroyable.
2125 7778

KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 14:05:22
Premier album d'ELP et pourtant je l'ai découvert tardivement.

Peu de titres que je ne connaissais pas ayant le triple Live "Welcome Back my Friend ... ". La guitare saturée de "The Barbarian" rappelle la période où Greg Lake officiait chez "King Crimson". Les claviers sont grandioses !!! Mais sans le plaisir de la découverte de ces titres, il m'est difficile de donner mon avis. Album superbe, dont on peut se dispenser si l'on possède le triple Live su-cité.
287 1450
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC ELP
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Greg Lake
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ELP
 
DERNIER ARTICLE
Hommage à celui qui du Steinway au Hammond et au Moog a le mieux synthétisé l'esprit claviers...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ELP
 
NOTES
 
3.3/5 (6 avis)
4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ELP
 
ELP_In-The-Hot-Seat In The Hot Seat (1994)
VICTORY / ROCK PROGRESSIF
ELP_Live-At-The-Royal-Albert-Hall Live At The Royal Albert Hall (1993)
VICTORY / ROCK PROGRESSIF
ELP_Black-Moon Black Moon (1992)
MANTICORE / ROCK PROGRESSIF
ELP_Emerson-Lake--Powell Emerson, Lake & Powell (1986)
POLYDOR / ROCK PROGRESSIF
ELP_Love-Beach Love Beach (1978)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
ELP_Works-I Works I (1977)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
ELP_Works-II Works II (1977)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
ELP_Welcome-Back-My-Friends-To-The-Show-That- Welcome Back, My Friends, To The Show That Never Ends (1974)
MANTICORE / ROCK PROGRESSIF
ELP_Brain-Salad-Surgery Brain Salad Surgery (1973)
CASTLE / ROCK PROGRESSIF
ELP_Trilogy Trilogy (1972)
CASTLE / ROCK PROGRESSIF
ELP_Pictures-At-An-Exhibition Pictures At An Exhibition (1972)
ISLAND / ROCK PROGRESSIF
ELP_Tarkus Tarkus (1971)
A&M / ROCK PROGRESSIF
ELP_Elp Elp (1970)
CASTLE / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019