MW / Accueil / Chroniques / MACHINE HEAD: The Blackening

MACHINE HEAD: THE BLACKENING (2007)


ALBUM - ROADRUNNER - THRASH - NOISE - 27.04.2007
""

5/5
GROUPES PROCHES :
IRON MAIDEN, METALLICA, KORN, ALICE IN CHAINS, TRIVIUM, MARILYN MANSON

TRACKS :

01. Clenching The Fists Of Dissent, 02. Beautiful Mourning, 03. Aesthetics Of Hate, 04. Now I Lay Thee Down, 05. Slanderous, 06. Halo, 07. Wolves, 08. A Farewell To Arms, 09. Battery

FORMATION :
Adam Duce (Basse), Dave Mcclain (Batterie), Phil Demmel (Guitares), Robb Flynn (Chant / Guitares)

TAGs :
-
Sixième album des américains de Machine Head, « The Blackening » sort quatre ans après « Through the ages of empire », disque de la renaissance pour une formation au passé chaotique. En effet, il est bon de rappeler que Machine Head a fait partie du renouveau de la scène thrash métal américaine au milieu des années 90 et qu’après un départ fulgurant avec « Burn my eyes » en 1994, le groupe avait lentement décliné par la suite en se laissant rattraper par les modes passagères, du néo métal aux phrasés rap et perdre ainsi une bonne partie de son identité thrash. Au bord du split, Machine Head a su se relever avec un « Through …» revenant au thrash des débuts présentant une facette plus progressive, technique et mélodique pour un résultat très convaincant.

C’est donc un groupe très motivé qui a regagné le chemin des studios avec le même line-up - chose rare pour Machine Head - et avec l’envie énorme de regagner le terrain perdu face aux jeunes formations. Pour ce faire, le groupe a repris les bases de son disque précédent en appuyant particulièrement sur l’aspect technique et progressif pour accoucher de ce « Blackening » qui, s’il ne comporte que huit titres, en propose tout de même quatre approchant ou dépassant les 10 minutes.

Complexifier sa musique était un pari risqué pour Machine Head. Mais prendre le risque de surprendre sa base habituelle de fans sans pour autant être sur de convaincre de nouveaux auditeurs n’a pas semblé être un élément de tergiversation. La formation n’a cette fois-ci fait aucun compromis et a décidé de jouer pour se faire plaisir donnant un album difficile d’accès au premier abord mais au final terriblement riche et prenant.

Indéniablement le groupe a su évoluer à l’image de son chanteur guitariste, Rob Flynn qui n’a jamais été aussi doué à la guitare et qui vocalement a encore progressé par rapport au précédent album. Son duo avec Phil Demmel à la guitare rappelle les grandes heures du Heavy-Métal des années 80, de Mercyful Fate à Iron Maiden en passant par Judas Priest.

L’album s’ouvre ainsi sur un titre à tiroirs de plus de 10 minutes, « Clenching the fists of dissent » qui, après une intro assez longue à la guitare acoustique, se transforme en un tourbillon d’agressivité, entre Thrash à l’ancienne et influences progressives et mélodiques, alternant chant guttural et chant clair, le tout sublimé par des soli énormes donnant le frisson … Peut être un des meilleurs titres du genre jamais enregistrés depuis quelques années

S’ensuit un « Beautiful Morning » bien rentre dedans, très direct et efficace avec un bon refrain très mélodique, puis un « Asthetics of hate » colossal de puissance et de complexité, entre Hardcore et Thrash, aux soli très inspirés.

Adoucit par un chant tout en nuance, « Now I lay thee down » permettra de reprendre son souffle avant de repartir de plus belle avec trois morceaux de près de 10 minutes chacun.
Entre un « Halo », épique à souhait et son refrain en béton armé, « Wolves » tout en puissance et en changements de rythme et « A farewell to arms », porté par un excellent chant clair et montant doucement en puissance avant d’éclater dans un déferlement sonore, point de répit pour l’auditeur !

Ce « Blackening » est donc une sortie majeure de ce début d’année pour tout amateur de Heavy Thrash métal mais il devrait aussi séduire les amateurs de titres complexes et pourquoi pas les fans de progressif pour peu qu’ils arrivent à surmonter le chant guttural et le déluge de riff.
Machine Head est donc de retour au sommet de la galaxie métal et, au vu du potentiel affiché, devrait pouvoir conserver sa nouvelle place au soleil un certain temps. On notera pour finir que l’édition limitée propose une reprise intéressante du Battery de Metallica et on aura un mot pour la splendide pochette inspiré d’une gravure du 16ème siècle.


Plus d'informations sur http://www.machinehead1.com
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC MACHINE HEAD
DERNIERE ACTUALITE
MACHINE HEAD : Nouvelle lyric video
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MACHINE HEAD
 
DERNIER ARTICLE
Concert Marathon de 4 heures en compagnie de grands noms du metal dont les increvables Machine Head, ça tente quelqu'un ? En tout cas, MusicWaves était présent comme il se doit !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant MACHINE HEAD
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Catharsis (2018)
Machine Head se met à nu pour un résultat très varié avec d'indéniables réussites mais avec aussi un peu de remplissage.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant MACHINE HEAD
ALBUMS CONSEILLES
  • TRIVIUM_In-Waves TRIVIUM
    In Waves (2011)
    ROADRUNNER - METALCORE

    4
  • IRON-MAIDEN_Brave-New-World IRON MAIDEN
    Brave New World (2000)
    EMI - HEAVY METAL

    4
  • ALICE-IN-CHAINS_Black-Gives-Way-to-Blue ALICE IN CHAINS
    Black Gives Way to Blue (2009)
    EMI - HEAVY METAL

    4
  • MARILYN-MANSON_Heaven-Upside-Down MARILYN MANSON
    Heaven Upside Down (2017)
    AUTRE LABEL - METAL INDUSTRIEL

    4
  • METALLICA_St-Anger METALLICA
    St Anger (2003)
    ELEKTRA ENTERTAINMENT - HEAVY METAL

    4
    
 
RATING
STAFF : 4.5/5 (6 avis)
LECTEURS : 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MACHINE HEAD
 
MACHINE-HEAD_Catharsis Catharsis (2018)
NUCLEAR BLAST - THRASH

4
MACHINE-HEAD_Bloodstone--Diamonds Bloodstone & Diamonds (2014)
NUCLEAR BLAST - THRASH

4
MACHINE-HEAD_Machine-Fucking-Head-Live Machine Fucking Head Live (2012)
ROADRUNNER - THRASH

4
MACHINE-HEAD_Unto-The-Locust Unto The Locust (2011)
ROADRUNNER - THRASH

5
MACHINE-HEAD_The-Blackening The Blackening (2007)
ROADRUNNER - THRASH

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018