MW / Accueil / Chroniques / CARPTREE: Insekt

CARPTREE: INSEKT (2007)


ALBUM - INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF - SMILE - 25.04.2007
""

5/5
GROUPES PROCHES :
MARILLION, ARENA, PETER GABRIEL, TIMOTHY PURE, ALTERNATIVE 4, ALSO EDEN, JUPITER SOCIETY, UNIFAUN, PERRUCHE

TRACKS :

01. Taxonomic Days - 5:29, 02. Mashed Potato Mountain Man - 6:52, 03. The Secret - 6:20, 04. Pressure - 7:13, 05. Sliding Down A Slippery Slope - 4:59, 06. My Index Finger - 6:27, 07. Slow Corrosion Of Character - 5:53, 08. Evening Sadness - 5:57, 09. Where Your Thoughts Move With Ease - 4:59, 10. Big Surprise - 6:54, 11. Stressless - 4:07

FORMATION :
Carl Westholm (Claviers / synthés, cymbales), Cia Backman (Chant), Jejo Perkovic (Batterie), Jonas Waldefeldt (percussion, tambourin), Niclas Flinck (Chant), Stefan Fandén (Guitares / Basse), Trollhättan Chamber Choir (), Ulf Edelönn (Guitares / Basse)

TAGs :
Symphonique, Intimiste, Concept-album
« Insekt », nouvelle offrande de Carptree, nous présente un univers qui se révèle tour à tour majestueux, évocateur et pourtant singulier, mélancolique et pourtant lumineux, évolutif et pourtant accompli.

Majestueux ; «Insekt » délivre une atmosphère envoûtante et mélodieuse, aux sonorités d'une pureté saisissante. Son décor? Proprement fascinant. Son ambiance? Symphonique, sombre, parfois lourde, mais jamais oppressante. Chaque élément est pesé et pensé avec minutie pour ne pas trop s'imposer aux autres, cultivé et façonné avec délicatesse pour ne faire qu’un, pour dégager un sentiment de beauté universelle. Le souci de la justesse et l’obsession du soin demeurent constants. Interprétées avec une rare acuité, les tonalités se mélangent entre elles et sont parfaitement maîtrisées par une voix expressive et par les portées d’un piano/synthé omniprésent, dont les notes proches de l’absolu maintiennent l’ensemble en équilibre. Le tout est admirable de cohérence et d’intelligence.

Evocateur et singulier ; «Insekt » ressuscite des émotions enfouies, souvenirs intenses d’un passé glorieux qui brille toujours en nous, comme une étincelle éternelle. « Taxonomic Days » évoque ainsi, dans son style musical et dans ses voix, un subtil mélange, un habile amalgame, une véritable osmose entre deux symboles vivants du monde progressif, emblèmes de mythes ancrés à jamais dans la légende : Marillion et Genesis, Fish et Gabriel, le Bouffon et l’Archange. Cette union perdure tout au long de notre voyage et nous entraîne, au final, au bord d’un étang où trône, imperturbable et calme, un flamant au plumage rose rayonnant et aux colorations floydiennes (version Waters) évidentes (« Stressless »). « Insekt » ne tombe cependant jamais dans le plagiat. Au contraire, il cultive ses influences à l’extrême et, de cette quintessence, de cet éclectisme, en extrait un son unique, inclassable, moderne et jamais rétro, qui contribue à forger son identité singulière et personnelle. Les chœurs, d'une rare finesse, y contribuent en partie. Omniprésents tout au long du périple, ils sont grandiloquents ; véritables instruments, ils apportent de l'ampleur à l’ambiance.

Mélancolique et lumineux ; Alternant son emprise sur nos tensions intérieures, « Insekt » présente un climat sombre mais constamment agrémenté d'élans d’allégresse, où la lumière et l’étincelle du bonheur scintillent. La substance de « The Secret » couve ainsi lentement avant d’imploser littéralement, délivrant, à mi-chemin, une envolée grandiose, dont le mélange piano-choeur-guitare s'avère épique, homérique! L'alchimie opère, la magie agit! L'un des moments les plus jouissifs du groupe à ce jour.

Evolutif et accompli ; moins évident et accessible que « Superhero », plus homogène que « Man Made Machine », « Insekt » s’efforce d’explorer des contrées nouvelles, plus agressives, plus lourdes et plus puissantes que par le passé (« Pressure », « Big Surprise »). Ce durcissement embellit les différences. Mieux, il fait ressortir les changements de rythmes. Les titres de ce nouvel opus apparaissent légèrement moins conventionnels et formatés que sur les œuvres précédentes. Ses auteurs semblent mélanger davantage les genres, tout en conservant et en peaufinant les secrets de leurs réussites antérieures: malgré des variations sonores plus opposées que par le passé, « Insekt » n’en délaisse pas pour autant les mélodies imparables (« Evening Sadness »). Il nous présente ainsi un univers musical qui apparaît plus intime et accompli.

Montant en puissance au gré des écoutes, « Insekt » se révèle être une œuvre somptueuse, d'une beauté captivante. Elle n’est pas synonyme de révélation, encore moins de confirmation, mais de séduisante progression dans l’histoire d’un groupe qui ne cesse de se bonifier, s’imposant toujours plus comme une référence incontournable dans l’univers du rock progressif symphonique. A savourer !


Plus d'informations sur http://www.carptree.com
TOPPROG - 20.05.2008
4ème album sorti depuis 2001 par ce groupe suédois bicéphale.
Au premier album « Carptree » sorti en 2001 et resté relativement confidentiel, ont succédé en 2003 et 2005 « Superhéro » et « Man Made Machine » qui ont immédiatement montré l'immense capacité artistique de ses 2 créateurs.
« Insekt » continue dans la même voie : les 11 titres de cet album sont toujours imprégnés par cette atmosphère et ce style propres à Carptree.
On y retrouve ce côté souvent sombre, mélancolique et intimiste des mélodies.
Le chant, parfois éthéré, parfois renforcé judicieusement par des choeurs est omniprésent, et il guide la construction musicale et l'âme des morceaux, souvent en donnant l'impression de survoler la musique.
Le mélange des genres existe cependant en permanence sur ce disque. Par exemple à « Big Surprise » morceau énergique, distordu, extrême, succède « Stressless » complètement différent, avec un chant venu du fond des ténèbres.
Cet album est encore plus abouti que les 2 précédents. Les différentes phrases musicales sont plus complexes, plus denses avec un caractère davantage homogène. Les introductions des morceaux sont particulièrement soignées et nous invitent à s'approprier la matière et l'univers musical déclinés au fil des notes.
Un album brillant, réalisé par un groupe qui est appelé à prendre sans aucun doute une place prépondérante dans la Musique Progressive. Mon disque de l'année 2007!

DIVINEO - 18.12.2007
On ne peut jamais mettre 10/10 à un album. C'est comme en classe la note maximum est rarement atteinte.
Pour ce quatrième album de CARPTREE c'est un peu la même chose mais je reconnais que cet "Insekt" la m'a bien piqué et son "venin musical" à bien pénétré tout mon corps. Je peux vous dire qu'il en redemande et que ce CD rejoint "Superhero" dans la qualité des compositions mais surtout dans la qualité de construction des chansons.
Ca commence fort avec "Taxonomic days" et ses riffs de guitares qui tranchent les refrains et j'ai toujours autant de plaisir de retrouver la voix de Niclas Flink.
Si toutes les chansons sont d'excellente qualité, avec cet univers si particulier du duo suédois, il faut reconnaitre que certaines se détachent comme le titre cité plus haut mais surtout "The secret", "Pressure" 100% CARPTREE, ou encore "Evening sadness"et ses claviers aériens.
Mais c'est sans doute "Sliding down a slippery slope" qui me donne le plus d'émotion. C'est une merveille à l'état pur et à elle seule cette chanson mérite que cet album intègre votre discothèque. Elle vous pénètre au plus profond de votre être pour ne jamais en ressortir.
Dommage que INSIDE OUT n'est pas re-signé avec CARPTREE (et non ils ne sont pas chez INSIDE OUT cette fois-ci, mais FOSFOR CREATION le propre label du groupe), les ventes de l'album précédent les ayant peut être déçue.
C'est bien dommage car il y a dans ce groupe quelque chose de différent, quelque chose qui le rend très attachant, rien que pour le plaisir de retrouver une voix proche de celle de FISH époque MARILLION mais avec un style bien à lui, accés sur les claviers et les sons de toutes sortes. La production est forte sans faiblesse, un bon cru que cet "Insekt", je ne suis pas contre une nouvelle piqure de la bestiole.

BENOÎT - 15.05.2007
Une petit merveille qui se promène entre un symphonisme de talent et des envolées instrumentales de grande classe. Carptree a aujourjoud'hui franchi un cap. Cet album est bien au delà de Man made machine qui pourtout avait placé la barre très haut. Pour moi, Carptree se situe toujours dans un ailleurs musical pas vraiment prog calssique mais pas non plus pop symphonyque, dans cet ailleurs il y a peu de monde. C'est sans doute la multiplication de ces mondes parallèles (Carptree, Pure Raison Revolution) qui apportera un vrai renouveau au progressif, loin du métal, dans les années à venir.

EN RELATION AVEC CARPTREE
DERNIERE ACTUALITE
CARPTREE: Tous les détails de "Emerger"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant CARPTREE
 
DERNIERE CHRONIQUE
5
Emerger (2017)
"Emerger" met fin, de fort belle façon, à sept ans d'absence. C'est un joyau, un diamant ciselé qui peut prétendre au titre de meilleur album neo prog de l'année.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant CARPTREE
ALBUMS CONSEILLES
  • PETER-GABRIEL_New-Blood PETER GABRIEL
    New Blood (2011)
    REALWORLD - AUTRES

    4
  • MARILLION_Misplaced-Childhood MARILLION
    Misplaced Childhood (1985)
    EMI - ROCK PROGRESSIF

    5
  • MARILLION_Recital-Of-The-Script MARILLION
    Recital Of The Script (1983)
    EMI - ROCK PROGRESSIF

    5
  • PETER-GABRIEL_Scratch-My-Back PETER GABRIEL
    Scratch My Back (2010)
    VIRGIN - AUTRES

    4
  • JUPITER-SOCIETY_From-Endangered-to-Extinct JUPITER SOCIETY
    From Endangered to Extinct (2013)
    FOSFOR CREATION - METAL PROGRESSIF

    4
    
 
RATING
STAFF : 4/5 (7 avis)
LECTEURS : 4.7/5 (9 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT CARPTREE
 
CARPTREE_Emerger Emerger (2017)
REINGOLD - ROCK PROGRESSIF

5
CARPTREE_Nymf Nymf (2010)
FOSFOR CREATION - ROCK PROGRESSIF

5
CARPTREE_Insekt Insekt (2007)
INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

5
CARPTREE_Man-Made-Machine Man Made Machine (2005)
INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

4
CARPTREE_Superhero Superhero (2003)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

5
CARPTREE_Carptree Carptree (2001)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018