MW / Accueil / Chroniques / DIVERS ARTISTES ITALIENS: The Spaghetti Epic II : the good, the bad and the ugly

DIVERS ARTISTES ITALIENS
THE SPAGHETTI EPIC II : THE GOOD, THE BAD AND THE UGLY(2007)


0
ALBUM - MUSEA - ROCK PROGRESSIF - ABADDON - 28.09.2007
""  

GROUPES PROCHES :
DIVERS ARTISTES

TRACKS :

01. The Good, 02. The Bad, 03. The Ugly

FORMATION :
Alfio Costa (3) (Claviers), Andrea Ricci (3) (Chant), Andy Tillison (2) (Claviers), Flavio Costa (3) (Guitares / Violoncelle), Graziano Raniolo (1) (Sax), Guy Manning (2) (Chant / Guitares), Livio Rabito (1) (Chant / Basse), Marco Crispi (1) (Guitares), Nicola Randone (1) (Chant / Guitares / Claviers), Paolo Cassago (3) (Batterie), Riccardo Cascone (1) (Batterie), Roberto Aiolfi (3) (Basse)

TAGs :
Concept-album
Il était une fois ... dans le Nord, une association de musique progressive (les Finlandais de Colossus) qui eurent l’idée de monter un projet un peu fou : il s’agissait de proposer à des groupes prog de créer des épics (vous savez, ces morceaux que les détracteurs disent “à rallonge”, et qui atteignent ou dépassent les 15 , voire 20 minutes), sur le thème des films de Sergio Leone. Ainsi est née, avec l’aide du label Musea, la série des “Spaghetti Epics”, en trois tomes. Pour corser la difficulté, les compositeurs devaient rester dans le style des 70’s, sans ajout de samples ou autres percussions électroniques, et n’utiliser que des instruments vintage - minimoog et autres mellotrons bienvenus - et si possible de glisser des réminiscences classico-baroques dans les créations. Respect donc aux groupes qui se sont pliés à l’exercice, le cahier des charges n’étant pas des plus légers !

Pour ce deuxième volet, basé sur le script du “Bon, la Brute et le Truand”, on trouve donc dans les différents rôles : le groupe de Nicola Randone (Italie : “le Bon”), la Voce del Vento (une émanation du groupe britannique the Tangent, puisqu’on retrouve le duo Guy Manning - Andy Tillison pour “la Brute”) et les Italiens de Tilion (“le Truand”).

Nicola Randone est celui des trois groupes qui colle le plus à la musique originale d’Ennio Morricone ( le thème que nous connaissons tous est intégré à la partition). Si le motif principal n’est pas très heureux ( tendance carnaval espagnol ), les allusions musicales se multiplient en direction des standards des années 70 : quelques phrasés type Banks aux claviers, des flashes de Tubular Bells par exemple. La coloration italienne est présente avec une fréquente utilisation d’un sax comme instrument à vent.

La Voce del Vento rappelle le savoir faire de Manning et Tillison en matière de morceaux longs. C’est impeccablement articulé, avec des claviers variés et indéniablement 70’s (on retrouve même des sonorités du Keith Emerson de “The Nice”). L’épic le plus intéressant de cet album, même si je reste personnellement réservé sur la prestation vocale de Guy Manning, manquant cruellement de relief.

Tilion est probablement le plus original, mais aussi le moins systématiquement mélodique, privilégiant les ambiances aux constructions purement musicales. Du coup, c’est plus personnel, mais d’approche moins aisée puisque moins homogène.

Point commun des trois prestations : le cahier des charges est rempli, et plutôt bien , puisque les morceaux (des créations, rappelons-le) sont tous intéressants et tiennent la distance, ce qui est la difficulté première dans les “epics”.

Je suis plus réservé sur la philosophie même du projet : 1) l’album est nécessairement hétérogène, 2) entrer dans un morceau épique n’est pas facile quand il y en a un dans un album d’un seul groupe, alors plusieurs epics de plusieurs groupes, c’est assez ardu, le fil conducteur est trop ténu pour maintenir une cohérence ... Ce n’est donc pas une œuvre que l’on a entre les mains mais bien un collage de talents variés. L’exercice n’est pas inintéressant, mais s’avère tout de même très artificiel et donc limité d’un point de vue émotionnel (ce qui pénalise la note finale malgré l’incontestable talent des participants).
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC DIVERS ARTISTES ITALIENS
 
DERNIERE CHRONIQUE
The Spaghetti Epic II : the good, the bad and the ugly (2007)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant DIVERS ARTISTES ITALIENS
 
ALBUMS CONSEILLES
  • DIVERS-ARTISTES_Butchering-The-Beatles- DIVERS ARTISTES
    Butchering The Beatles (2006)
    REPRISE - ROCK
  • DIVERS-ARTISTES_My-Own-Wolf-A-New-Approach-A- DIVERS ARTISTES
    My Own Wolf : A New Approach (A Tribute To Ulver) (2008)
    PROPHECY - BLACK METAL
  • DIVERS-ARTISTES_New-World-Man DIVERS ARTISTES
    New World Man (2010)
    MAGNA CARTA - ROCK PROGRESSIF
  • DIVERS-ARTISTES_Tribute-To-Jeff DIVERS ARTISTES
    Tribute To Jeff (1996)
    I.R.S. - ROCK
  • DIVERS-ARTISTES_Treasure-Island DIVERS ARTISTES
    Treasure Island (2007)
    MUSEA - ROCK PROGRESSIF
    
 
RATING
Staff 2/5
(1 avis)
Lecteurs 3/5
(1 avis)
Ma note :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DIVERS ARTISTES ITALIENS
 
DIVERS-ARTISTES-ITALIENS_The-Spaghetti-Epic-I The Spaghetti Epic II : the good, the bad and the ugly (2007)
MUSEA - ROCK PROGRESSIF

DIVERS-ARTISTES-ITALIENS_Canossa--Rock-Opera Canossa - Rock Opera (2006)
MARACASH - ROCK PROGRESSIF

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Magna Carta, Metal Mind, Mascot, Lynx, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Progress Records, Unicorn, Season Of Mist, F2, Frontiers, Karisma, Black Widow, 10t, Mals, Nightmare, Scarlet, Metalodic, Bad Reputation, K-scope, Dixiefrog, Ear Music, Klonosphere, Trail, R.a.i.g., Progressive Promotion, Avantgarde Music, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2016