MW / Accueil / Chroniques / EXTREME: III sides to every story

EXTREME: III SIDES TO EVERY STORY (1992)


ALBUM - A&M - HARD ROCK - NUNO777 - 12.10.2007
""

5/5
GROUPES PROCHES :
QUEEN, MR BIG, MOURNING WIDOWS, UGLY KID JOE, SOLID STATE, PANGEA

TRACKS :

01. Warheads 05:18, 02. rest in peace 06:02, 03. Politicalamity 05:04, 04. Color me blind 05:01, 05. Cupid's dead 05:56, 06. Peacemaker die 06:03, 07. Seven sundays 04:18, 08. Tragic comic 04:45, 09. Our father 04:02, 10. Stop the world 05:58, 11. God isn't dead 02:02, 12. Rise 'n shine 06:23, 13. Am I ever gonna change 06:57, 14. Who cares? 08:19

FORMATION :
Gary Cherone (Chant), Nuno Bettencourt (Chant / Guitares / Claviers), Paul Badger (Chant / Basse), Paul Geary (Chant / Batterie)

TAGs :
Concept-album, Guitar-Hero, Funky, Fusion, Groovy
Deux ans après un Pornograffitti vendu à plusieurs millions d’exemplaires, grâce notamment au hit intersidéral « More Than Words », les bostoniens d’Extreme reviennent avec leur troisième album : III Sides To Every Story. Peu de choses ont changé dans le groupe depuis deux ans -le line-up reste le même- sauf peut-être le look des musiciens qui fait beaucoup mieux référence aux années 90 avec l’abandon de la permanente à maman et du pantalon en cuir moule-burne. La musique, elle, a définitivement basculé dans la modernité avec ce concept-album laissant les anciennes appétences glam derrière elle.

En cette année 1992, Extreme va sortir pas moins que son meilleur album et celui-ci s’avère être un véritable joyau de mélodie, de technique et d’inspiration.
La paire Gary Cherone-Nuno Bettencourt qui se charge de la totalité de la composition de l’album a accouché d’un album à multiples facettes et engagé sur le plan des textes. En effet, trois parties composent ce IIISTES. Les six premières chansons sont réunies sous le titre « Yours », les trois suivantes dans le chapitre « Mine » et les trois dernières forment « The Truth ». Les trois faces de chaque histoire sont donc illustrées dans ce concept-album fortement inspiré de l'Ecclésiaste, dont les textes s’entremêlent entre plusieurs chansons à la fois.

Le thème « Yours » pourrait être la facette politique de chaque histoire, c’est en tout cas le sujet principalement traité par les titres de cette partie. Des chansons majoritairement rock et puissantes avec un gros zest de fusion comme sait le faire Extreme, dont les paroles se révèlent d’une profondeur et d’un intérêt tranchant avec la majorité des textes -souvent superficiels- des productions rock de l’époque. Sont passés en revue la guerre (« Warhead »), la paix entre les cultures et les races (« Rest In Peace », « Color Me Blind »), la perversité de certaines démarches politiques (« Politicalamity ») ainsi qu’un hommage à Martin Luther King Jr (« Peacemaker Die »).

Le chapitre suivant, « Mine », semble être la facette spirituelle de chaque histoire. Les morceaux sont plus orchestrés et le côté plus intime est forcément mis en valeur. Cherchant une réponse aux drames et tragédies de la vie, ce chapitre expose la recherche spirituelle sur laquelle l’homme peut se raccrocher, se consoler ou espérer. Dieu est presque interpellé et sommé de donner des réponses avec le morceau « God Isn’t Dead ? », intense et poignant comme une prière.

Mais la vérité semble être toute autre comme nous l’annonce la troisième partie « The Truth : Everything Under The Sun ». La seule vérité qui semble indiscutable, non sujette aux croyances et superstitions, est la vie, la nature et cet univers dans lequel nous évoluons et agissons. Et la phrase « For one that dies, another’s born » dit tout : la vie remplace la mort mais en lui restant fidèle, comme une plante renaît sur une terre déjà fertile.
On aura compris que ces histoires ne sont que des existences humaines. Chacun de nous construisant sa propre histoire et ses propres questionnements, dirigés vers les autres (« Yours »), recroquevillés sur soi (« Mine ») et, quoiqu’il en soit, recherchant une certaine vérité (« The Truth »). Au delà du message un peu naïf et cliché genre « aimons-nous les uns les autres », cet album dresse un tableau lucide et assez pessimiste de l’humanité, mais elle-même capable de belles choses.

Même sans s’intéresser au contenu des textes, cet album est musicalement et rythmiquement une réussite majeure. L’ombre de Queen est manifeste (notamment l‘épique « Who Care ? » : orchestration signée Nuno et sublime montée en émotion). Sans être progressives, les musiques sont variées et denses, souvent agrémentées de cuivres, violons, bruitages (insertion d’un extrait de discours de M.L.King ) et de magnifiques parties instrumentales. IIISTES est véritablement l’acmé du groupe.

Gary Cherone n’a jamais aussi bien chanté dans ce style qui lui sied à merveille. Les chœurs sont précis et apportent réellement aux mélodies. Et que dire du fils spirituel d’Eddie Van Halen, Nuno Bettencourt, si ce n’est qu’il est d’une efficacité redoutable autant harmoniquement que rythmiquement. Les solos du virtuose portugais sont toujours d’une créativité insolente (« Our Father », « Color Me Blind », « Who Cares ? », écoutez la partie instrumentale de « Cupid’s Dead » : rythmiquement c’est un casse tête). Seul Paul Geary exécute le minimum syndical, imprimant un tempo linéaire et une touche trop neutre. On imagine la tuerie si Mike Mangini s'était chargé des fûts...

Après un Pornograffitti éclectique mais assez orienté glam-FM-fusion, Extreme passe à la vitesse supérieure avec le très ambitieux III Sides To Every Story. Et le résultat est sublime. Ce disque est un classique du hard-rock-fusion qui n’a pas pris une ride (à part peut-être les claviers un peu vieillots de « Seven Sundays »).
Si vous vous êtes arrêtés à « More Than Words » pour juger Extreme, n’hésitez pas une seconde de plus et laissez-vous enthousiasmer par cet album qui touche au génie. Vivement la reformation.


Plus d'informations sur http://extreme-band.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC EXTREME
DERNIERE ACTUALITE
Extreme sortira un live pour les 25 ans de "Pornograffitti"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant EXTREME
 
DERNIER ARTICLE
Extrêmement bien !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant EXTREME
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Take Us Alive (2010)
En attendant un prochain album studio "Take Us Alive" est un beau cadeau que le groupe nous offre en guise de retour. Espérons qu’il sera le premier d’une longue série.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant EXTREME
ALBUMS CONSEILLES
  • SOLID-STATE_So-Solid SOLID STATE
    So Solid (2010)
    GOFANNON - HARD ROCK

    4
  • MOURNING-WIDOWS_Mourning-Widows MOURNING WIDOWS
    Mourning Widows (1998)
    POLYDOR - ROCK

    5
  • MR-BIG_Actual-Size MR BIG
    Actual Size (2001)
    ATLANTIC - A.O.R.

    4
  • QUEEN_A-Day-At-The-Races QUEEN
    A Day At The Races (1976)
    EMI - ROCK

    5
  • MOURNING-WIDOWS_Furnished-Souls-For-Rent MOURNING WIDOWS
    Furnished Souls For Rent (2000)
    POLYDOR - HARD ROCK

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3.8/5 (5 avis)
LECTEURS : 4/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT EXTREME
 
EXTREME_Take-Us-Alive Take Us Alive (2010)
FRONTIERS RECORDS - HARD ROCK

4
EXTREME_Saudades-de-Rock Saudades de Rock (2008)
FRONTIERS RECORDS - HARD ROCK

4
EXTREME_Waiting-For-The-Punchline Waiting For The Punchline (1995)
A&M - HEAVY METAL

3
EXTREME_III-sides-to-every-story III sides to every story (1992)
A&M - HARD ROCK

5
EXTREME_Pornograffitti Pornograffitti (1990)
A&M - HEAVY METAL

5
EXTREME_Extreme Extreme (1989)
A&M - HEAVY METAL

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018