MW / Accueil / Chroniques / YES: Talk
GROUPE/AUTEUR:

YES

(ROYAUME UNI)

TITRE:
TALK
ANNEE PARUTION:
1994
LABEL:
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"Ce voyage à travers l'inconnu finit par se transformer en voyage vers l'inconnu en se perdant dans une suite qui aurait gagner à être amputée d'une trop longue introduction."
LOLOCELTIC - 10.10.2007 -
"Talk" est le dernier album de Yes avec Trevor Rabin à la guitare. Et le moins que l’on puisse dire c'est qu’il s’est impliqué dans le projet en assurant la majorité des compositions avec Jon Anderson, la production, mais également une partie des claviers et des vocaux alors que le groupe retrouve une structure plus classique après le pharaonique "Union".

L’album, que Trevor Rabin décrira plus tard comme "un voyage à travers l’inconnu", débute par deux pièces émotionnelles, à savoir 'The Calling' et 'I Am Waiting', toutes deux marquées par les envolées lyriques de Rabin et par la frappe lourde d’Alan White que l’on retrouvera d’ailleurs tout au long de l’album. Suivent l’inquiétant 'Real Love' et 'State Of Play' à l’agressivité hypnotique. 'Walls' et sa pop mélodique et 'Where Will You Be' avec son rythme indien tourbillonnant apportent un moment de naïveté planante avant la pièce majeure de l’album, à savoir la suite 'Endless Dream' en trois parties pour une durée totale de plus de 15 minutes. Et il faut en attendre près de 7 pour avoir droit à la première envolée après avoir traversé une intro planante et une partie expérimentale. Dommage car à partir de la dixième minute, cela devient vraiment intéressant, mais que l’attente est longue car il n’y a vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent en attendant. Dans le cas présent, il semblerait que le morceau aurait pu être amputé d’une bonne moitié sans que cela nuise à l’ensemble.

Nous avons donc affaire à l’album typique qui commence bien et qui s’essouffle petit à petit, et même si la nouvelle version de 'The Calling' qui est proposée sur la réédition de 2002 permet de finir sur une note un peu plus dynamique, elle a le défaut d’être d’un niveau inférieur à l’original placé au début de l’album. Tout ça ne suffit pas à faire un mauvais album de Yes, (d’ailleurs, sont-ils capable d’en faire un ?) mais on aurait préféré une meilleure dynamique pour se laisser emporter, alors que l’on a plutôt tendance à quitter l’album en cours de route. En fait de voyage à travers l’inconnu, il vaudrait mieux parler de voyage vers l’inconnu tellement il est de plus en plus difficile de comprendre où l’on va au fur et à mesure que les morceaux défilent.

Plus d'information sur http://www.yesworld.com

VIDEO

GROUPES PROCHES:
HAKEN, MOON SAFARI, T, IZZ, HAMADRYAD, AGENTS OF MERCY, RESISTOR, SIEGES EVEN, ASTRA (USA), LITTLE ATLAS

LISTE DES PISTES:
01. The Calling - 6:56
02. I Am Waiting - 7:25
03. Real Love - 8:49
04. State Of Play - 5:00
05. Walls - 4:57
06. Where Will You Be - 6:09
07. Endless Dream - 15:44
08. The Calling (version 2002) - 8:08


FORMATION:
Alan White: Batterie
Chris Squire: Chant / Basse
Jon Anderson: Chant
Tony Kaye: Claviers
Trevor Rabin: Guitares


TAGS:
Chant aigu, Concept-album, Planant, Symphonique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

REALMEAN - 12/12/2014 00:06:51
L'album qui me fit changer d'avis sur Yes. Avec Talk, la formation me proposait enfin autre chose qu'un prog abstrait ou une pop eighties de qualité aléatoire (+1 pour 90125, plutôt -1 pour Big Generator). Le vocal haut perché de Jon Anderson prend ici tout son sens, pour servir un rock exceptionnel, d'un lyrisme étincelant.
"The Calling" a quelque chose de transcendantal, comme une forme de compréhension de l'univers, "I am waiting" est d'une beauté à tirer des larmes, le péremptoire "Real love" est porté à bout de bras par son seul refrain, et la suite "Endless dream" est somptueuse, l'une des très rares de Yes à m'accrocher sur toute sa longueur.
Il n'y a guère que "State of play" qui ne soit pas trop à sa place, avec son gimmick plombé et matraqué à outrance, dont on ne sait pas trop s'il s'agit du refrain ou du couplet. Un écueil qui ne sera pas suffisant, de mon point de vue, à retirer plus d'une étoile à la notation maximale. Si le fan du Yes progressif ne pourra considérer Talk comme une pierre angulaire de la discographie, il est à ce jour le plus agréable à mon oreille. Et si l'on considère ce qu'on appelle le rock "noir", alors par opposition, il faut considérer un rock "clair", pour lequel l'équipage de Yes fait preuve d'un talent indéniable. Etat d'esprit musical qui me semble de plus en plus présent avec la production récente. Vais-je devenir un fan (dissident) de Yes ?
2174 16871
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC YES
DERNIERE ACTUALITE
YES: Détails sur le "50th Anniversary Live At The Apollo"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant YES
 
DERNIER ARTICLE
Music Waves rend un hommage à cet immense musicien qui vient de nous quitter et qui entre au panthéon des bassistes du prog...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant YES
 
NOTES
 
3.8/5 (4 avis)
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT YES
 
YES_Like-it-is Like It Is (2014)
FRONTIERS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
YES_Heaven-And-Earth Heaven And Earth (2014)
FRONTIERS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
YES_Fly-From-Here Fly From Here (2011)
FRONTIERS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
YES_Director-s-Cut Director's Cut (2008)
CLASSIC PICTURES / ROCK PROGRESSIF
YES_Yesspeak Yesspeak (2003)
CLASSIC PICTURES / ROCK PROGRESSIF
YES_Symphonique-Live Symphonique Live (2002)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / ROCK PROGRESSIF
YES_Magnification Magnification (2001)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / ROCK PROGRESSIF
YES_The-Ladder The Ladder (1999)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / ROCK PROGRESSIF
YES_open-your-eyes Open Your Eyes (1997)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / ROCK PROGRESSIF
YES_Keys-To-Ascension-2 Keys To Ascension 2 (1997)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
YES_Keys-To-Ascension Keys To Ascension (1996)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
YES_Talk Talk (1994)
EAGLE ROCK ENTERTAINMENT / ROCK PROGRESSIF
YES_Union Union (1991)
ARISTA / ROCK PROGRESSIF
YES_Big-Generator Big Generator (1987)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_90125 90125 (1983)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Drama Drama (1980)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Tormato Tormato (1978)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Going-For-The-One Going For The One (1977)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Relayer Relayer (1974)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Yessongs Yessongs (1973)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Tales-From-Topographic-Oceans Tales From Topographic Oceans (1973)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Fragile Fragile (1972)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Close-To-The-Edge Close To The Edge (1972)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_The-Yes-Album The Yes Album (1971)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Time-And-A-Word Time And A Word (1970)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
YES_Yes Yes (1969)
ATLANTIC / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019