MW / Accueil / Chroniques / UFO: Making Contact

UFO: MAKING CONTACT (1983)


ALBUM - CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE - LYNOTT - 18.04.2008
"Making Contact préserve en son sein les dernières traces de l'époque bénie des 80's"

3/5
GROUPES PROCHES :
BLUE OYSTER CULT, URIAH HEEP, THIN LIZZY, GREAT WHITE, THE ROLLING STONES, SORA, GARY JOHN BARDEN, COVERED CALL, LOST WEEKEND, LAUREN HARRIS

TRACKS :

01. Blinded By A Lie - 03:58, 02. Diesel In The Dust - 04:30, 03. Fool For Love - 03:57, 04. You And Me - 03:20, 05. When It's Time To Rock - 05:27, 06. Way The Wild Wind Blows - 04:16, 07. Call My Name - 03:15, 08. All Over You - 04:24, 09. No Getaway - 03:32, 10. Everybody knows 03:33

FORMATION :
Andy Parker (Batterie), Neil Carter (Chant / Guitares / Basse / Claviers / Saxophone), Paul Chapman (Guitares / Basse), Phill Mogg (Chant)

TAGs :
Accessible / FM
Making Contact est un album particulier dans la discographie du groupe UFO. Sorti en 1983, il fût leur premier véritable échec commercial depuis l’émergence de leur notoriété et il précéda de quelques mois la première séparation du combo.

Leur talentueux bassiste Pete Way avait quitté le navire juste après l’album précédent (Mechanix) et ce ne fût pas un évènement sans conséquence. Depuis l’extraordinaire Live Strangers in the Night, la qualité des prestations vinyliques d’UFO n’avait jamais connu de faiblesses. No Place to Run, mais encore plus Mechanix et (top du top) The Wild, the Willing and the Innocent avaient comblé d’aises les amateurs de l’OVNI anglais.

Et arriva Making Contact avec sa pochette sympathique qui assure côté publicité des Télécoms… Et la déception est un tantinet au rendez-vous…

Pourtant Blinded by a Lie en ouverture mériterait presque sa place dans Mechanix avec son riff très caractéristique d’UFO, son agréable mélodie et son final avec ses chœurs bien trempés, mais il manque le panache des albums antérieurs. Certes, la ballade You and Me est presque aussi réussie que Terry (Mechanix), mais tout cela est bien loin de Profession of Violence (The Wild, the Willing and the Innocent), Chapman ne nous refaisant pas, par exemple, le coup du solo inoubliable qui tire les larmes des yeux. Bien entendu les anglais nous proposent une belle envolée mélodique comme ils savent en produire avec The Way the Wild Wind Blows, mais tout ceci est un brin fade comparé à Let it Rain (Mechanix) ou It’s Killing Me (The Wild...). D’accord le mid-tempo Call my Name est mélodiquement bien troussé, mais ça sent le manque d’inspiration malgré l’agréable solo de Chapman. Assurément, le morceau bonus Everybody knows porte en lui quelques réminiscences mélodieuses à succès des albums précédents, mais que toutes ces satisfactions sont fugaces…

Au rayon des ratages, nous trouvons la mélodie de When it’s time to Rock, tout juste rattrapée par ses deux parties instrumentales bien envoyées, mais aussi les titres All Over You, Push, it’s Love et The Gateway vides de magie.

Au rayon des satisfactions, hormis celles déjà citées, comptons tout de même le très bon titre A Fool for Love, son chatoyant solo couplé guitare/synthé et son terme illuminé par de somptueux chœurs, les couplets fameux de Diesel in the Dust. Il n'y a pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent.

Le groupe a certainement senti qu’il n’avait pas pondu là un album gigantesque quant on voit qu’il a fait appel à l’excellent mais néanmoins très théâtral bassiste Billy Sheehan sur la tournée qui suivit et quand on constate que ces shows étaient peuplés davantage d’œuvres musicales passées que de morceaux de Making Contact. Certains d’entre-vous se rappelleront peut être leur passage en France, notamment à Bordeaux à la Salle du Grand Parc le 8 février 1983 (j’ai la place n° 00001 à vendre !...mais non j’étais pas tout seul !...mauvaises langues !...). Sheehan assurait le spectacle avec sa sangle de guitare style « sapin de Noel »… de l’art de convaincre par l’hypnose…

Ainsi donc, vous pouvez l’entrapercevoir en ces lignes chers lecteurs, l’UFO des 80’s fût et ne sera plus jamais. Certes, l’OVNI est encore de ce monde, il a survécu à moult splits et rebondi sur des renaissances nostalgiquement bienvenues, mais il n’a jamais retrouvé sa puissance et ses qualités mélodiques, en tous cas combinées.


Plus d'informations sur http://www.ufo-music.info/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC UFO
DERNIERE ACTUALITE
UFO: Sortie d'un album de reprises
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant UFO
 
DERNIER ARTICLE
Pour sa deuxième journée le Raismes Fest propose une affiche tout aussi alléchante que la veille avec en point d'orgue la venue de vénérables représentants hard et heavy.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant UFO
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
The Salentino Cuts (2017)
Agréable surprise, "The Salentino Cuts" témoigne qu'un bon album de reprises vaut toujours mieux qu'un tiède disque original.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant UFO
ALBUMS CONSEILLES
  • URIAH-HEEP_Firefly URIAH HEEP
    Firefly (1977)
    WARNER - ROCK

    4
  • THE-ROLLING-STONES_Blue--Lonesome THE ROLLING STONES
    Blue & Lonesome (2016)
    POLYDOR - ROCK

    4
  • THE-ROLLING-STONES_Voodoo-Lounge THE ROLLING STONES
    Voodoo Lounge (1994)
    VIRGIN - ROCK

    4
  • GREAT-WHITE_Hooked GREAT WHITE
    Hooked (1991)
    CAPITOL - HARD ROCK

    4
  • THIN-LIZZY_Johnny-The-Fox THIN LIZZY
    Johnny The Fox (1976)
    VERTIGO - HARD ROCK

    4
    
 
RATING
STAFF : 2.8/5 (4 avis)
LECTEURS : 4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT UFO
 
UFO_The-Salentino-Cuts The Salentino Cuts (2017)
GLASS ONYON - HARD ROCK

3
UFO_A-Conspiracy-Of-Stars A Conspiracy Of Stars (2015)
STEAMHAMMER - A.O.R.

4
UFO_Seven-Deadly Seven Deadly (2012)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

3
UFO_The-Visitor The Visitor (2009)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

4
UFO_The-Monkey-Puzzle The Monkey Puzzle (2006)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

4
UFO_You-Are-Here You Are Here (2004)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK MELODIQUE

2
UFO_Sharks Sharks (2002)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

3
UFO_Covenant Covenant (2000)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

3
UFO_Walk-On-Water Walk On Water (1995)
AUTRE LABEL - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_High-Stakes--Dangerous-Men High Stakes & Dangerous Men (1992)
AUTRE LABEL - HARD ROCK

4
UFO_Ain-t-Misbehavin- Ain't Misbehavin' (1988)
FM - HARD ROCK

1
UFO_Misdemeanor Misdemeanor (1985)
CHRYSALIS - A.O.R.

3
UFO_Making-Contact Making Contact (1983)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

3
UFO_Mechanix Mechanix (1982)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_The-Wild-The-Willing-And-The-Innocent The Wild, The Willing And The Innocent (1981)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_No-Place-To-Run No Place To Run (1980)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

3
UFO_Strangers-In-The-Night Strangers In The Night (1979)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_Obsession Obsession (1978)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_Lights-Out Lights Out (1977)
CAPITOL - HARD ROCK

5
UFO_No-Heavy-Petting No Heavy Petting (1976)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_Force-It Force It (1975)
CAPITOL - HARD ROCK

5
UFO_Phenomenon Phenomenon (1974)
CAPITOL - HARD ROCK

4
UFO_Flying-One-Hour-Space-Rock Flying (One Hour Space Rock) (1971)
REPERTOIRE - ROCK

3
UFO_UFO-1 UFO 1 (1970)
REPERTOIRE - ROCK

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018