MW / Accueil / Chroniques / UFO: No Place To Run

UFO: NO PLACE TO RUN (1980)


ALBUM - EMI - HARD ROCK MELODIQUE - LYNOTT - 15.05.2008
"Cet album de qualité, qui fût peut être celui qui passa le plus inaperçu dans la prolifique carrière du groupe, mérite que vous y jetiez une oreille"

3/5
GROUPES PROCHES :
BLUE OYSTER CULT, URIAH HEEP, THIN LIZZY, GREAT WHITE, THE ROLLING STONES, SORA, GARY JOHN BARDEN, COVERED CALL, LOST WEEKEND, LAUREN HARRIS

TRACKS :

01. Alpha Centauri - 02:06 , 02. Lettin' Go - 03:51 , 03. Mystery Train - 03:55 , 04. This Fire Burns Tonight - 04:13 , 05. Gone In The Night - 03:47 , 06. Young Blood - 03:59 , 07. No Place To Run - 03:58 , 08. Take It Or Leave It - 03:01 , 09. Money, Money - 03:29 , 10. Anyday - 03:48

FORMATION :
Andy Parker (Batterie), Paul Chapman (Guitares), Paul Raymond (Chant / Guitares / Claviers), Pete Way (Basse), Phil Mogg (Chant)

TAGs :
Accessible / FM
Lorsqu’ils entrèrent en studio pour donner naissance au successeur de l’extraordinaire double Live Strangers In The Night, Mogg et sa bande, en 1979, ont dû se poser la sempiternelle question qui taraude tous les artistes : « comment faire mieux que l’album précédent » ?... Or, la conjoncture à laquelle était confronté le groupe cette année-là était encore plus délicate que celles qu’ils avaient l’habitude de traverser, et ce pour deux raisons. La première provenait de la particularité du disque précédent, un Live d’anthologie. La seconde touchait à la structure même du combo, le Schenk s’étant fait la malle depuis le début de l’année. A première vue le handicap, était insurmontable tant Strangers In The Night était proche de la perfection et tant le blond guitariste imprégnait de sa touche magique les œuvres passées de l’OVNI anglais.

Alors, que faire pour calmer les crises d’angoisse existentielle ? Faire appel à un producteur de légende en la personne de Georges Martin (l’attitré des Beatles) ? Recruter une pointure du manche pour remplacer le teuton à la Flying V ? Les deux ne seraient très certainement pas de trop.

No Place To Run sortira l’année suivante et décevra, forcément, malgré la présence du surnommé "le cinquième Beatles" (excusez du peu !) et les efforts louables, voire méritants, du père Chapman convié à faire oublier la bête de la six-cordes. Cet opus plombe quelque peu la dynamique du décollage de la soucoupe volante britannique qui reprendra son envol avec le très bon The Wild, The Willing And The Innocent l’année suivante.

Mais ne vous méprenez pas, No Place To Run est malgré cela un bon album. Il s'agit tout de même d’UFO ; UFO, ce groupe de gamins qui pond en 1970 un premier album éponyme teinté largement de Space Metal, option que nous retrouverons avec l’entrée en matière instrumentale et sombre de l’album, le dénommé Alpha Centauri ; UFO, ce groupe de jeunes gens qui sort en 1974 Phenomenom, un 3ème album studio de Rock à la fois planant et rugueux, caractéristiques musicales retrouvées avec les tendres Gone In The Night et Take It Or Leave It pour la première et Mystery Train, Young Blood et Money Money pour la seconde ; UFO, ce groupe de jeunes hommes qui enfante en 1978 son septième album, le rutilant Obsession, guidé par un esprit Melodic Rock, style que l’on retrouve dans quelques titres de No Place To Run comme This Fire Burns Tonight et le titre éponyme de l’album.

Ainsi, No Place To Run plonge ses racines dans le passé du groupe. Toutefois, on peut reconnaître dans certaines sonorités, les graines qui produiront le bouquet musical d’UFO à l’avenir, durant sa pèriode dorée : rythmique majestueuse, soli chatoyants et mélodies entêtantes. Ecoutez Lettin’ Go et Anyday par exemple qui n’auraient pas dépareillé dans The Wild, The Willing And The Innocent.

Cet album de qualité, qui fût peut être celui qui passa le plus inaperçu dans la prolifique carrière du groupe, mérite que vous y jetiez une oreille. Il représente en fait l’antichambre de la période de succès qui récompensera les anglais les années suivantes. Rien que pour ça, les connaisseurs apprécieront.


Plus d'informations sur http://www.ufo-music.info/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC UFO
DERNIERE ACTUALITE
UFO: Sortie d'un album de reprises
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant UFO
 
DERNIER ARTICLE
Pour sa deuxième journée le Raismes Fest propose une affiche tout aussi alléchante que la veille avec en point d'orgue la venue de vénérables représentants hard et heavy.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant UFO
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
The Salentino Cuts (2017)
Agréable surprise, "The Salentino Cuts" témoigne qu'un bon album de reprises vaut toujours mieux qu'un tiède disque original.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant UFO
ALBUMS CONSEILLES
  • URIAH-HEEP_Wonderworld URIAH HEEP
    Wonderworld (1974)
    AUTRE LABEL - HARD ROCK

    3
  • THE-ROLLING-STONES_Blue--Lonesome THE ROLLING STONES
    Blue & Lonesome (2016)
    POLYDOR - ROCK

    4
  • THIN-LIZZY_Vagabond-Of-The-Western-World THIN LIZZY
    Vagabond Of The Western World (1973)
    DECCA - ROCK

    4
  • GREAT-WHITE_Full-Circle GREAT WHITE
    Full Circle (2017)
    AUTRE LABEL - HARD ROCK

    3
  • GREAT-WHITE_Great-Zeppelin--A-Tribute-To-Led- GREAT WHITE
    Great Zeppelin - A Tribute To Led Zeppelin (1999)
    CAPITOL - HARD ROCK

    4
    
 
RATING
STAFF : 3/5 (3 avis)
LECTEURS : 3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT UFO
 
UFO_The-Salentino-Cuts The Salentino Cuts (2017)
GLASS ONYON - HARD ROCK

3
UFO_A-Conspiracy-Of-Stars A Conspiracy Of Stars (2015)
STEAMHAMMER - A.O.R.

4
UFO_Seven-Deadly Seven Deadly (2012)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

3
UFO_The-Visitor The Visitor (2009)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

4
UFO_The-Monkey-Puzzle The Monkey Puzzle (2006)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

4
UFO_You-Are-Here You Are Here (2004)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK MELODIQUE

2
UFO_Sharks Sharks (2002)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

3
UFO_Covenant Covenant (2000)
SPV STEAMHAMMER - HARD ROCK

3
UFO_Walk-On-Water Walk On Water (1995)
AUTRE LABEL - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_High-Stakes--Dangerous-Men High Stakes & Dangerous Men (1992)
AUTRE LABEL - HARD ROCK

4
UFO_Ain-t-Misbehavin- Ain't Misbehavin' (1988)
FM - HARD ROCK

1
UFO_Misdemeanor Misdemeanor (1985)
CHRYSALIS - A.O.R.

3
UFO_Making-Contact Making Contact (1983)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

3
UFO_Mechanix Mechanix (1982)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_The-Wild-The-Willing-And-The-Innocent The Wild, The Willing And The Innocent (1981)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_No-Place-To-Run No Place To Run (1980)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

3
UFO_Strangers-In-The-Night Strangers In The Night (1979)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_Obsession Obsession (1978)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

5
UFO_Lights-Out Lights Out (1977)
CAPITOL - HARD ROCK

5
UFO_No-Heavy-Petting No Heavy Petting (1976)
CHRYSALIS - HARD ROCK MELODIQUE

4
UFO_Force-It Force It (1975)
CAPITOL - HARD ROCK

5
UFO_Phenomenon Phenomenon (1974)
CAPITOL - HARD ROCK

4
UFO_Flying-One-Hour-Space-Rock Flying (One Hour Space Rock) (1971)
REPERTOIRE - ROCK

3
UFO_UFO-1 UFO 1 (1970)
REPERTOIRE - ROCK

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018