MW / Accueil / Chroniques / AMASEFFER: Exodus - Slave For Life

AMASEFFER: EXODUS - SLAVE FOR LIFE (2008)


ALBUM - INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF - PROGGI - 11.06.2008
""

5/5
GROUPES PROCHES :
BEYOND TWILIGHT, ORPHANED LAND,

TRACKS :

01. Sorrow - 02:40, 02. Slave For Life - 08:27, 03. Birth Of Deliverance - 11:11, 04. Midian - 11:47, 05. Zipporah - 06:10, 06. Burning Bush - 06:30, 07. Wooden Staff - 09:13, 08. Return To Egypt - 03:25, 09. Ten Plagues - 11:28, 10. Land Of The Dead - 06:53

FORMATION :
Angela Gossow (Chant), Erez Yohanan (Batterie / Percussions, Narrateur), Hanan Avramovich (Guitares), Kobi Farhi (Chant), Mats Leven (Chant), Yuval Kramer (Guitares)

TAGs :
Concept-album
Amaseffer nous vient d'Israël et signe, pour son premier album, chez les très en vogue InsideOut Music. Ce trio travaille dès son premier Opus sur une trilogie ambitieuse racontant, selon l'ancien testament, l'exode du peuple juif d'Egypte. La première partie, "Slaves for Life", est axée sur l'esclavage et l'oppression exercés par le nouveau Pharaon sur les Israélites en leur imposant les travaux forcés.

Le groupe est l'initiative du batteur/compositeur Erez Yohanan, qui s'est entouré de 2 jeunes guitaristes, Yuval Kramer et Hanan Avramovich. A l'origine, pour cet album, Andy Kunz, chanteur de Vanden Plas, était le lead vocal en titre. Mais ils ont décidé de se séparer de lui étant donné son manque de temps à consacrer au projet. Il s'en est suivi la recherche d'un nouveau chanteur et la réécriture des textes, Andy Kunz ayant signé l'intégralité de ceux existants. L'élu fut Mats Leven, qui exerça ses talents chez Therion, Yngwie Malmsteen ou Krux. Il apparait aussi dans le side-project de Carptree "Jupiter Society" dont vous pourrez bientôt lire la chronique de notre ami Platypus. Il est parfois accompagné par le chanteur d'Orphaned Land, Kobi Farhi pour les passages en langue orientale par exemple, et par Angela Gossow d'Arch Enemy. Erez Yohanan se charge lui-même de la narration. Un orchestre philarmonique vient renforcer le tout et donner ainsi un aspect épique à l'ensemble.

Ce travail a été enregistré et mixé en Allemagne par Markus Teske (Vanden Plas, Abydos et Saga) et illustré (chaque titre l'a été, pas seulement la pochette) par Mattias Noren, bien connu pour ses illustrations pour Ayreon, Evergrey, Kamelot ou Epica.

Musicalement, ce disque est un mélange de métal Progressig et de musique orientale. L'orchestre philharmonique ajoute un côté musique de film parfois très prononcé. Pour preuve, les titres "Birth of Deliverance", dont l'introduction rappelle les plus grandes productions Hollywoodiennes d'aventure, ou "Return to Egypt".

Amaseffer n'hésite pas à développer ses idées tout de au long de cet album de 77 minutes avec pas moins de 3 morceaux de plus de 11 minutes, et d'autres dépassant allègrement les 6 minutes. Un approfondissement qui jamais ne lasse tant les thèmes sont riches et variés. Prenons "Midian", un des sommets de l'œuvre. Vous entendrez un orchestre en pizzicato façon Saga dans Generation 13 (ceux qui connaissent apprécieront), avec même la voix d'extraterrestre (Sam dans Saga), des hurlements (Kobi Farhi) à l'effet saisissant (Orkblut, qui s'y connait en extrême, m'a suggéré d'évoquer le black : dont acte), et des riffs de guitares puissants et très bien soutenus par un rythmique infaillible. Les voix sont tour à tour dans des harmonies orientales et occidentales, parfois simultanément, avec des chœurs orientaux derrière Mats Leven.

Arrêtons-nous quelques instants sur Mats Leven, que j'ai vraiment découvert avec ce disque. Outre le fait qu'il est expérimenté, il faut lui reconnaître un talent indéniable. Il joue dans la catégorie de Jorn Lande, ce qui n'est pas n'importe quelle référence, et apporte énormément à l'ensemble. Le contraste entre sa locution occidentale, ses lignes de chants même, et l'ambiance générale orientale rendent l'ensemble attachant, donnant des points de repère au public habituel de "Beyond Twilight" ou "Ark", voire "Dream Theater". Le duo "Zipporah" avec Angela Gossow, illustre parfaitement ce contraste (un des rares moments 'reposants' de l'album). On a du mal à imaginer ce qu'aurait donné Andy Kunz, dont le timbre est très différent de celui de Mats Leven.

La narration d'Erez Yohanan, en hébreux, ajoute un côté sombre absolument envoutant à cette histoire. La voix du batteur est grave et on devine le propos. Dans "Wooden Staff", cette voix est synthétisée et rendue ainsi fluide comme de l'eau. Du plus bel effet ! L'ambiance est renforcée par des bruitages dignes du meilleur Pink Floyd. Dès les premières secondes et jusqu'à la fin, l'atmosphère sera soulignée par des sons illustrant la scène, le thème ou l'émotion, allant jusqu'à être indissociables de la composition.

Bref, du beau travail, du bel art ! Il y a longtemps que je suis convaincu que la musique moderne évoluera à travers le métissage, comme Peter Gabriel (entre autres) l'a démontré depuis longtemps. Les influences orientales ne sont pas rares dans le métal, qu'il soit progressif ou non, mais ici, il s'agit de fusion plus que d'influences. Orphaned Land, de manière moins accessible, nous a habitué à ce mélange, mais il me semble qu'ici, aucune des deux cultures ne prédomine, et le résultat est à la fois réussi et nouveau sans être déstabilisant, les références permettant d'avancer dans la découverte de cette aventure. J'attendais un album de ce type depuis longtemps, renouvelant un style qui commence à se répéter, sans que tout ce qui a été fait auparavant soit ignoré.

Un CD magnifiquement produit, épique, de vrai Métal Progressif, où le terme Progressif prend le dessus pour notre plus grand plaisir. Quand on sait que les 2 guitaristes avaient 24 ans lors de l'enregistrement, ça laisse rêveur. Ruez vous sur ce premier Opus d'Amaseffer, vous ne le regretterez pas.


Plus d'informations sur http://www.amaseffer.com
TONYB - 23.06.2008
Voilà un album qui ne laisse pas indifférent, c'est le moins que l'on puisse dire.
Passée une introduction rappelant le "Passion" de Peter Gabriel, on rentre dans le vif du sujet, à savoir un prog/métal orientalisant, ne dédaignant pas les passages calmes parfois néo, et laissant la part belle aux influences moyen-orientales.
Très vite, on se retrouve pris par cette atmosphère sombre, évoquant certes la fuite en Egypte, mais pouvant également (ce fut mon cas) évoquer d'autres images bien plus sombres et plus récentes de l'histoire du peuple juif.
Une musique qui révèle des images ? Serait-ce une musique de film ? Par moment oui. Mais surtout, cet album est d'une richesse absolue, les thèmes se succédant les uns aux autres. Et surtout, le groupe a la bonne idée de ne pas abuser du côté métallique, préférant glisser de ci de là un coup de triangle ou autres enluminures de très bon goût.
Contrairement à ce que j'ai pu lire ou entendre ici et ailleurs, cet album n'est pas torturé ni tortueux ; il est simplement d'une richesse infinie (et dans le prog, c'est plutôt une qualité) et mérite que l'on y accorde bien plus qu'une oreille distraite.

EN RELATION AVEC AMASEFFER
 
DERNIERE CHRONIQUE
5
Exodus - Slave For Life (2008)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant AMASEFFER
ALBUMS CONSEILLES
  • ORPHANED-LAND_The-Never-Ending-Way-Of-ORwarri ORPHANED LAND
    The Never Ending Way Of ORwarriOR (2010)
    CENTURY MEDIA - DEATH METAL

    4
  • BEYOND-TWILIGHT_Section-X BEYOND TWILIGHT
    Section X (2005)
    REPLICA - METAL PROGRESSIF

    5
  • ORPHANED-LAND_All-Is-One ORPHANED LAND
    All Is One (2013)
    CENTURY MEDIA - DEATH METAL

    4
  • ORPHANED-LAND_Mabool ORPHANED LAND
    Mabool (2004)
    CENTURY MEDIA - METAL PROGRESSIF

    3
  • BEYOND-TWILIGHT_The-Devils-Hall-Of-Fame BEYOND TWILIGHT
    The Devils Hall Of Fame (2001)
    MASSACRE - METAL PROGRESSIF

    4
    
 
RATING
STAFF : 4.8/5 (8 avis)
LECTEURS : 4/5 (4 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT AMASEFFER
 
AMASEFFER_Exodus--Slave-For-Life Exodus - Slave For Life (2008)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017