MW / Accueil / Chroniques / MIKE OLDFIELD: The Orchestral Tubular Bells
GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE ORCHESTRAL TUBULAR BELLS
ANNEE PARUTION:
1975
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
""
TONYB - 11.08.2008 -
Dans la série des Cloches Tubulaires si chères au père enchanteur des premières d'entre elles en 1973, je voudrais la première déclinaison, parue seulement deux ans après l'originale, et dont le line-up prend, 33 ans plus tard, une drôle de résonance tant le mimétisme avec la dernière production de notre homme à tout faire (Music Of The Spheres) s'avère troublant : The Royal Philarmonic Orchestra conducted by David Bedford, with Mike Oldfield on guitar. De guitare, l'artiste n'en joue finalement que très peu dans cette version : quelques interventions classiques de ci de là, et un solo électrique intimiste poignant en fin de part II. C'est donc ici des talents du compositeur qu'il convient de disserter, mais surtout des arrangements orchestraux effectués par David Bedford. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat n'est pas des plus convaincant.

Certes, les mélodies sont plutôt fidèles à la version originale, et les arrangements pour grand orchestre, plutôt que de reproduire plus ou moins fidèlement les harmonies originales, tentent de donner une nouvelle couleur à l'ensemble. Seules les timbales qui viennent rythmer les parties les plus dynamiques apportent un air de déjà vu. En revanche, là où le bât blesse, c'est dans l'impression générale de lourdeur dégagée par l'orchestre. Tout d'abord, les tempi sont généralement plus lents que dans TB 1.0 (d'où une durée allongée des deux parties de l'œuvre). Et surtout, si les cordes aiguës s'avèrent plutôt sautillantes, la performance des basses (contrebasse + violoncelles) s'apparente à la troupe d'Hannibal franchissant les Alpes. Et quand les cuivres s'en mêlent, la sauce devient particulièrement indigeste. Impossible alors de s'enthousiasmer par exemple sur un "Sailor's Hornpipe" où les différents instruments (violons, flûte, clarinette …) appelés à remplacer le frétillant banjo original se voient étouffés par un accompagnement totalement lourdingue, à peine rehaussé par les timbales en furie qui viennent clôturer la galette.
Un autre point désagréable est constitué par les variations extrêmes de volume entre la majeure partie des plages, distillée dans une tonalité d'ensemble très sombre et de façon plus qu'intimiste, et des chorus fortissimo qui obligent à baisser le potentiomètre de la platine, sous peine de se faire exploser les tympans.
Enfin, il est également de bon ton de noter l'absence sur cette version … des cloches tubulaires !

Parue très peu de temps après la sortie du master original, cet "Orchestral Tubular Bells" souffre en fait d'un manque de recul évident par rapport à son modèle. Bien que mettant en valeur le caractère symphonique des compositions de l'époque de Mike Oldfield, son élaboration semble avoir été quelque peu bâclée, vraisemblablement pour pouvoir surfer sur le sommet de la déferlante tubulaire. Cet album se révélera pourtant un échec commercial retentissant, sabordant du coup la sortie d'"Hergest Ridge" façon orchestral, réalisé à la même époque avec la même équipe, et dont la version (non aboutie) trouvable aujourd'hui sur le net s'avère pourtant bien supérieure à celle de "Tubular Bells".

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/


GROUPES PROCHES:
MAGENTA, FROMUZ, US, KOMPENDIUM, XII ALFONSO, EUREKA, BEN CRAVEN, COLIN MASSON, ANTONIUS REX, WILLOWGLASS

LISTE DES PISTES:
01. Part 1 - 26:10
02. Part 2 - 24:36


FORMATION:
Mike Oldfield: Guitare
The Royal Philarmonic Orchestra: dirigé par David Bedford


TAGS:
Instrumental, Symphonique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

REALMEAN - 22/09/2010 11:37:16
The Orchestral n'apporte pas grand-chose de plus, en effet, au prédicateur Tubular Bells, et même plutôt du moins bon.
S'il fallait noter cet album sans tenir compte de l'existence de son modèle, il gagnerait certainement un point ou deux. Mais on ne peut s'empêcher, dans un tel cas, d'effectuer une écoute comparative, et après l'excellence de Tubular Bells c'est une impression de déception qui se dégage en premier.
Pourtant, l'idée était sans doute louable, mais les accents symphoniques de cette mouture ne parviennent pas vraiment à donner une nouvelle dimension au projet.
Progressif ne rime pas toujours avec symphonique.
Si on est véritablement inconditionnel du point de départ musical de Mike Oldfield, on aura du mal, forcément, à éviter cet album. Mais il figure parmi les "non indispensables".
2174 8529
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MIKE OLDFIELD
 
NOTES
 
2/5 (3 avis)
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
 
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn Return To Ommadawn (2017)
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks Man On The Rocks (2014)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats Tubular Beats (2013)
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres Music of the Spheres (2008)
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade Light + Shade (2005)
MERCURY / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Art-In-Heaven-Live-In-Berlin Art In Heaven (Live In Berlin) (2003)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-03 Tubular Bells 2003 (2003)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tres-Lunas Tres Lunas (2002)
WEA / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Guitars Guitars (1999)
WARNER / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Millenium-Bell The Millenium Bell (1999)
WARNER / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-III Tubular Bells III (1998)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Voyager Voyager (1996)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Songs-Of-Distant-Earth The Songs Of Distant Earth (1994)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-II Tubular Bells II (1992)
WEA / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Heaven-s-Open Heaven's Open (1991)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Amarok Amarok (1990)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Earth-Moving Earth Moving (1989)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Islands Islands (1987)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Complete The Complete (1985)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Discovery Discovery (1984)
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_The-Killing-Fields The Killing Fields (1984)
VIRGIN / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Crises Crises (1983)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Five-Miles-Out Five Miles Out (1982)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_QE2 QE2 (1980)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Platinum Platinum (1979)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Exposed Exposed (1979)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Incantations Incantations (1978)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_The-Orchestral-Tubular-Bells The Orchestral Tubular Bells (1975)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Ommadawn Ommadawn (1975)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Hergest-Ridge Hergest Ridge (1974)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells Tubular Bells (1973)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019