MW / Accueil / Chroniques / LED ZEPPELIN: Houses Of The Holy

LED ZEPPELIN: HOUSES OF THE HOLY (1973)


ALBUM - ATLANTIC - HARD ROCK - ZOSO - 07.08.2008
""

5/5
GROUPES PROCHES :
DEEP PURPLE, THE BEATLES, VAN HALEN, THE CULT, THE BLACK CROWES, WISHBONE ASH, COSMOGRAF, BLACK COUNTRY COMMUNION, THE MUGGS, THE ROLLING STONES

TRACKS :

01. The Song Remains The Same - 05:32, 02. The Rain Song - 07:39, 03. Over The Hills And Far Away - 04:50, 04. The Crunge - 03:17, 05. Dancing Days - 03:43, 06. D’yer Mak’er - 04:23, 07. No Quarter - 07:00, 08. The Ocean - 04:31

FORMATION :
Jimmy Page (Guitares), John Bonham (Batterie), John Paul Jones (Basse / Claviers), Robert Plant (Chant / Harmonica)

TAGs :
Chant aigu, 70's
Nous sommes en l’an de grâce 1973. En quatre ans, Led Zeppelin s’est attiré tous les superlatifs grâce à quatre albums magiques, qui restent la suite discographique la plus impressionnante de l’histoire du rock, voire de la musique tout court. Après une tournée magistrale en 1972, qui mettra à genoux les septiques les plus irréductibles, et dont "How The West Was Won" sera le tardif (mais sublime) témoignage, Led Zeppelin s’apprête à sortir son cinquième album, dernier du contrat avec Atlantic Records.

Elément notable, le disque a un nom pour la première fois, et il faut admettre qu’il en souffrira, étant rangé dans la mauvaise période Zeppelinienne et injustement détaché de la tétralogie mythique par le grand public. Pourtant cet album, bien que différent sur bien des points, n’en est pas moins la continuité logique de ses géniaux prédécesseurs. Riffs sauvages ("The Song Remains The Same", "The Ocean"…), douceur acoustique ("The Rain Song"), folk épique ("Over The Hills And Far Away"), rythmes dansants ("Dancing Days")… Tous les éléments qui font la force du dirigeable sont présents ici.

Composé en tournée, ce disque est plus que jamais le résultat de différentes expériences. Il délivre un croisement de cultures incroyablement homogène. En effet tous les morceaux, qui semblent piocher leurs influences à droite à gauche, sont frappés de l’empreinte Led Zep, qui donne une cohérence parfaite au disque.
On retrouvera notamment "D’yer Mak’er" (prononcez « Jamaica »), dans un style Reggae cher à Robert Plant, ou des titres comme "The Crunge", presque fusion avec ce groove incroyable. Chapeau particulièrement bas à John Paul Jones, qui révèle sur cet album son talent de claviériste, d’arrangeur, et son influence sur le groupe. "No Quarter" est définitivement sa chanson, un chef d’œuvre intemporel, qui montre avec quelle aisance le dirigeable explore les styles.

Les fans de la première heure regretteront tout de même des influences Hard-Blues un peu laissées à l’abandon, et l’album mettra donc plus de temps à être apprivoisé, chaque piste étant un voyage vers de nouveaux horizons musicaux. De plus, le groupe s’équilibre : le chant de Plant est moins fou, plus contrôlé ; les guitares de Page sont moins sauvages, mais très à propos ; le travail de Bonzo est plus fin, et John Paul Jones commence à s’exprimer aux claviers. Certains parleront d’essoufflement, de perte d’inspiration, de satanisme (!)… Pour moi, en cette année 1973, nous assistons simplement à une maturité incroyable pour un groupe qui ne tourne que depuis quatre ans…

La suite de l’histoire est tristement connue: la drogue pour Page, la voix pour Plant, le doute pour John Paul Jones, l’explosion du punk, et finalement les excès mortels de Bonzo… La fin d'un groupe qui ressemble à une déchirante agonie de géant. Pourtant cet album évite de peu la suite de catastrophes qui lui succèderont et s’impose comme un cinquième et nouveau chef d’œuvre. Nous l’avons échappé belle.


Plus d'informations sur http://www.ledzeppelin.com/
CORTO1809 - 18.07.2011
Après des tubes comme 'Since I've Been Loving You' (III) et 'Stairway To Heaven' (IV), Led Zep se devait de faire évoluer son style musical en s'éloignant de ses racines rock et blues sans se trahir complètement. Virage parfaitement négocié avec "Houses Of Holy" : 'No Quarter' est un nouveau tube intemporel auquel ses glorieux ainés ne font pas d'ombre et 'The Rain Song' est une superbe ballade offrant un petit crescendo poignant à souhait. La guitare de Page, si elle est un peu moins présente que sur les albums précédents, a conservé toute sa magie, l'introduction de parties de claviers participe au renouvellement stylistique du groupe et Robert Plant joue avec sa voix avec une maitrise parfaite pour le plus grand plaisir de nos oreilles.
Ce serait une grande erreur que d'ignorer ce très bel album de Led Zep.

EN RELATION AVEC LED ZEPPELIN
DERNIERE ACTUALITE
LED ZEPPELIN: Robert Plant refuse la reformation
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant LED ZEPPELIN
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Celebration Day (2012)
Enregistrement d'un unique concert donné à l’O2 Arena en 2007 : Led Zep fait honneur à sa réputation et ne trahit pas ses compositions par une interprétation aléatoire ou minimaliste.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant LED ZEPPELIN
ALBUMS CONSEILLES
  • COSMOGRAF_The-Man-Left-In-Space COSMOGRAF
    The Man Left In Space (2013)
    AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

    5
  • VOODOO-HIGHWAY_Broken-Uncle-s-Inn VOODOO HIGHWAY
    Broken Uncle's Inn (2011)
    ROCK'N'GROWL RECORDS - HARD ROCK

    3
  • VAN-HALEN_Balance VAN HALEN
    Balance (1995)
    WARNER - HARD ROCK MELODIQUE

    3
  • RENDEZ-VOUS_Remain-Silent RENDEZ-VOUS
    Remain Silent (2011)
    AUTOPRODUCTION - ROCK

    3
  • THE-BEATLES_Abbey-Road THE BEATLES
    Abbey Road (1969)
    EMI - POP

    5
    
 
RATING
STAFF : 4.4/5 (10 avis)
LECTEURS : 4.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT LED ZEPPELIN
 
LED-ZEPPELIN_Celebration-Day Celebration Day (2012)
ROADRUNNER - HARD ROCK

4
LED-ZEPPELIN_Led-Zeppelin-DVD Led Zeppelin DVD (2003)
ATLANTIC - HARD ROCK

5
LED-ZEPPELIN_How-The-West-Was-Won How The West Was Won (2003)
ATLANTIC - HARD ROCK

5
LED-ZEPPELIN_Coda Coda (1982)
SWAN SONG - ROCK

2
LED-ZEPPELIN_In-Through-The-Out-Door In Through The Out Door (1979)
SWAN SONG - ROCK

3
LED-ZEPPELIN_The-Song-Remains-The-Same The Song Remains The Same (1976)
SWAN SONG - HARD ROCK

4
LED-ZEPPELIN_Presence Presence (1976)
SWAN SONG - ROCK

4
LED-ZEPPELIN_Physical-Graffiti Physical Graffiti (1975)
SWAN SONG - ROCK

4
LED-ZEPPELIN_Houses-Of-The-Holy Houses Of The Holy (1973)
ATLANTIC - HARD ROCK

5
LED-ZEPPELIN_IV IV (1971)
ATLANTIC - HARD ROCK

5
LED-ZEPPELIN_III III (1970)
ATLANTIC - HARD ROCK

4
LED-ZEPPELIN_I I (1969)
ATLANTIC - HARD ROCK

5
LED-ZEPPELIN_II II (1969)
ATLANTIC - HARD ROCK

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018