MW / Accueil / Chroniques / LORD SHADES: The Downfall Of Fïre - Enmek

LORD SHADES: THE DOWNFALL OF FÏRE - ENMEK (2008)


ALBUM - AUTOPRODUCTION - BLACK METAL - NOISE - 21.08.2008
""

3/5
GROUPES PROCHES :
CRADLE OF FILTH, EDGE OF SANITY, DEICIDE

TRACKS :

01. Prelude, 02. Despair, Hope & Wrath, 03. From Death To The Unknown, 04. Embers Of Hate, 05. Encounters, 06. Heading North, 07. Revel In Blood, 08. The Last Stand

FORMATION :
Alex (Chant / Basse), Claire Moinet (Chant / Claviers), Cyril (Guitares), Fabien (Chant / Guitares), Nico (Batterie)

TAGs :
Chant guttural
Lord Shades est un jeune groupe français originaire de la région de Bourges, fondé en 2001 à l’initiative d'Alex, à la fois chanteur et bassiste. Depuis sa création, le groupe est lentement monté en puissance, d’abord en écrivant des morceaux, puis en produisant des démos, la première en 2002, et ensuite en donnant quelques concerts à partir de 2005 quand le groupe a été complété par l’arrivée d’un deuxième guitariste. Musicalement, Lord Shades propose un black métal symphonique avec des influences death métal dans le chant, et quelques aspects proches du heavy tout en incluant quelques aspects folks.

"The Downfall Of Fïre-Enmek" est donc le tout premier album du groupe. Il sort après un long travail d'un peu plus d'un an en studio et il est entièrement auto produit. Ce disque est un concept album qui nous immerge en pleine Heroic Fantasy avec l’histoire d’un guerrier, Lord Shades, qui effectue un voyage spirituel autour de la terre.

Et pour un tout premier album, le résultat est de très bonne qualité. La production est certes parfois un peu faiblarde car il manque un peu de pêche, mais nous pardonnerons ce détail en n’oubliant pas que le disque est fait maison et que, donc, la production n’est pas la chose la plus importante. Car ce qui est le plus important est bien la qualité des compositions et des arrangements musicaux. Et de ce point de vue là, le groupe est parfaitement au point et on sent que tout le travail effectué depuis des années a été très utile. En effet, toutes les parties s’accordent bien entre elles, des passages symphoniques aux plus brutaux en passant par les parties épiques, alors que la longueur des morceaux permet de largement développer toutes les idées sans que cela soit un handicap. Le disque forme donc un ensemble très homogène tout au long des 8 titres qui le composent, et il est difficile de privilégier un morceau par apport à un autre. Néanmoins, il est possible de faire ressortir de nombreuses choses de chacun des titres.

Après une très longue introduction parlée, dans un style très sombre, parfaite pour mettre en place une ambiance, nous découvrons sur "Despair, Hope & Wrath", tout ce qui fait la force de la musique du groupe, avec des vocaux de plus en plus agressifs au fur et à mesure que le titre se développe, évoluant d’un style gothique à un style très typé death métal. De plus, le titre se fait musicalement de plus en plus sauvage avec même quelques blasts à la batterie, même si la présence de quelques nappes de claviers donne une couleur différente et largement plus sombre pour tomber dans un climat black métal du meilleur effet. Il apparaît cependant par moment, que le groupe a encore quelques progrès à faire techniquement parlant, notamment au niveau de la batterie parfois un peu étouffée.

Avec le deuxième titre, "From Death To The Unknown", nous avons à faire à un excellent mélange entre heavy métal, par les guitares typiquement heavy, et black métal, par les vocaux. Nous remarquerons surtout une très bonne partie de basse, qui rappelle un peu celle de Iron Maiden sur "Rime Of The Ancient Mariner", pour amener un climat glacial.

Ces bonnes impressions se confirment tout au long du disque, et cela même si quelques influences ressortent, avec par exemple "Embers Of Hate" et son aspect très lourd qui évoque assez Deicide, doté de soli de guitare assez mélodiques pour donner une couleur plus personnelle au titre. Cradle Of Filth vient également à l'esprit quand les vocaux se font plus furieux et aigus, comme sur "Encounters" qui se montre très violent et efficace, mais avec quand même des parties de chant féminin et quelques nappes de claviers du meilleur effet. Lord Shades sait aussi colorer son oeuvre d'un aspect folk et même légèrement oriental, chose rare dans le genre, sur "Heading North", avec la surprenante apparition d’un accordéon, qui donne au titre un aspect assez nostalgique très bien trouvé. L’aspect symphonique fait également son apparition sur "The Last Stand" qui clôture le disque, dans un aspect encore une fois assez proche d’un Cradle Of Filth ou d’un Edge Of Sanity.

Lord Shades signe donc là un excellent premier jet, complètement dépaysant et qui peut, outre les amateurs d’extrême, séduire un public métallique plus généraliste tant il sait mélanger les genres avec adresse à la manière d’un Orphaned Land des débuts. Nous souhaitons en tout cas au groupe de vite trouver un label pour continuer à avancer, et ainsi confirmer un statut de sérieux espoir de la scène française.


Plus d'informations sur http://www.lordshades.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC LORD SHADES
DERNIERE ACTUALITE
LORD SHADES : Nouvel album en décembre
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant LORD SHADES
 
DERNIER ARTICLE
A l'occasion de la sortie de leur dernier album ("The Uprising Of Namwell"), Lord Shades nous a accordé une longue interview, fantastique, héroïque et onirique, qui dévoile l'univers particulier de cette formation hors norme.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant LORD SHADES
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
The Uprising Of Namwell (2017)
Lord Shades enfonce le clou, livre une fresque barbare d'anthologie, mélodique, ambitieuse et alambiquée, à écouter absolument.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant LORD SHADES
ALBUMS CONSEILLES
  • CRADLE-OF-FILTH_Dusk--And-Her-Embrace CRADLE OF FILTH
    Dusk... And Her Embrace (1996)
    MUSIC FOR NATIONS - BLACK METAL

    4
  • CRADLE-OF-FILTH_Hammer-Of-The-Witches CRADLE OF FILTH
    Hammer Of The Witches (2015)
    NUCLEAR BLAST - BLACK METAL

    4
  • EDGE-OF-SANITY_Until-Eternity-Ends EDGE OF SANITY
    Until Eternity Ends (1994)
    BLACK MARK - DEATH METAL

    3
  • DEICIDE_Deicide DEICIDE
    Deicide (1990)
    ROADRUNNER - DEATH METAL

    3
  • CRADLE-OF-FILTH_Nymphetamine CRADLE OF FILTH
    Nymphetamine (2004)
    ROADRUNNER - BLACK METAL

    4
    
 
RATING
STAFF : 3/5 (1 avis)
LECTEURS : 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT LORD SHADES
 
LORD-SHADES_The-Uprising-Of-Namwell The Uprising Of Namwell (2017)
AUTRE LABEL - BLACK METAL

4
LORD-SHADES_The-Rise-Of-Meldrak-Nok The Rise Of Meldrak-Nok (2011)
AUTRE LABEL - BLACK METAL

4
LORD-SHADES_The-Downfall-Of-Fïre--Enmek The Downfall Of Fïre - Enmek (2008)
AUTOPRODUCTION - BLACK METAL

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017