MW / Accueil / Chroniques / IRON MAIDEN: Dance Of Death
GROUPE/AUTEUR:

IRON MAIDEN

(ROYAUME UNI)

TITRE:
DANCE OF DEATH
ANNEE PARUTION:
2003
LABEL:
EMI
GENRE:
HEAVY METAL
""
NOISE - 16.10.2008 -
Avec l’album « Brave New World » et la tournée mémorable qui a suivi, Iron Maiden a réussi à reprendre sa place parmi les leaders de la scène métal mondiale. Après un petit break, le groupe retrouve le chemin des studios avec son producteur désormais attitré, Kevin Shirley. Un single, "Wildest Dreams", sera joué lors de la tournée d’été précédant la sortie de l’album en Septembre 2003.

Si Iron Maiden a su parfaitement attiser la curiosité des fans, l’effet de re-formation n'a pas fonctionné cette fois-ci. Cet album restera l’un des plus controversés du groupe, certains reprochant à la "Vierge" de vivre sur ses acquis sans trop chercher à se renouveler. Pourtant, ce disque mérite une écoute attentive, car il contient quelques surprises agréables. Nous noterons en particulier, qu'au point de vue des partages des compositions, il y en a très peu en solo (Une seule pour Steve Harris), renforçant l’impression qu’il n’y a plus tellement de clans au sein du groupe depuis le retour de Bruce Dickinson.

L’album commence de manière très classique avec « Wildest Dreams », un single typique de Maiden, dans la lignée de « The Wicker Man », de « Man On The Edge », « Futureal » et de bien d’autres. Rien de bien original certes, mais un titre très efficace et taillé pour le live. « Rainmaker » enchaîne et se situe dans la même tendance que « Wildest Dreams ». C’est un morceau rapide, dû en partie à Dave Murray dont la patte est reconnaissable... Excellent morceau classique, mais typique du style Maiden, avec de bons soli et un refrain très accrocheur avec les écoutes. « No More Lies » est le seul titre écrit en solo par Steve Harris. Son début peut rappeler « The Clansman » par ses intonations celtiques. Le morceau est quand même plus faible que ce dernier, la faute à un refrain un peu trop présent, trop pensé en vue de la scène sans doute. Une fois ce défaut assimilé, il s’agit d’un bon titre épique dont nous noterons surtout les soli des trois guitaristes, vraiment réussis.

« Montségur » est un titre assez accrocheur, sombre, très heavy dans lequel Dickinson se montre particulièrement incisif. Il vaut aussi par ses paroles traitant de la répression des Cathares par l’église catholique au 13ème siècle lors du siège de Montségur. « Dance Of Death » se place quant à lui dans la tradition épique de Maiden avec notamment la partie instrumentale endiablée ainsi que le formidable talent de conteur de Bruce Dickinson qui fait entrer l’auditeur dans la chanson comme dans un livre.

La suite s'avère assez inégale avec des titres moyens (« Gates Of Tomorrow », « New Frontier ») et des morceaux au contraire fort bien inspirés tels l'épique « Paschendale » relatant la bataille du même nom qui s'est déroulé en Belgique et durant laquelle 500.000 soldats périrent entre Juillet et Novembre 1917 pour un gain dérisoire ou encore « Journeyman », premier morceau entièrement acoustique du groupe, réel chef d’œuvre qui colle le frisson à chaque écoute. Il est aussi à noter que « Face In The Sand » sera le première composition dans laquelle Nicko McBrain utilisera une double pédale sur sa batterie.

Ce « Dance Of Death » est donc un bon album de Maiden, certes un poil en deçà de « Brave New World », faute à une ou deux faiblesses et certains titres un peu prévisibles malgré leurs qualités. Il n’en reste pas moins que Maiden sait évoluer. L’album a son lot de surprises et il ne faut pas oublier qu’il semble avoir été composé relativement rapidement. Pour l'anecdote, pointons du doigt la pochette ratée. David Patchett (Cathedral) qui n’a dessiné que Eddy, la mascotte du groupe, et les moines en arrière plan a interdit que son nom figure dans le livret de l’album. Les personnages autour sont une idée du manager du groupe qui trouvait la pochette un peu vide, et ils ont été rajouté à la va-vite. Il suffit de regarder de près pour s’en rendre compte.

Plus d'information sur http://www.ironmaiden.com/


GROUPES PROCHES:
HELLOWEEN, JUDAS PRIEST, SAXON, DEF LEPPARD, TRUST, CRADLE OF FILTH, THIN LIZZY, RUNNING WILD, GAMMA RAY, BRUCE DICKINSON

LISTE DES PISTES:
01. Wildest Dreams - 03'52
02. Rainmaker - 03'48
03. No More Lies - 07'21
04. Montségur - 05'50
05. Dance Of Death - 08'36
06. Gates Of Tomorrow - 05'12
07. New Frontier - 05'04
08. Paschendale - 08'27
09. Face In The Sand - 06'31
10. Age Of Innocence - 06'10
11. Journeyman - 07'06


FORMATION:
Adrian Smith: Guitares
Bruce Dickinson: Chant
Dave Murray: Guitares
Janick Gers: Guitares
Nicko McBrain: Batterie
Steve Harris: Basse


TAGS:
Chant aigu
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

ZOSO - 16/10/2008 11:15:10
Il s'agit sans doute ici du Maiden le plus réussi de ce début de millénaire. Le groupe garde certains schémas, c'est vrai, mais de nombreux morceaux sont plus expérimentaux par rapport à ce que fait le groupe actuellement, et me font dire qu'on tient ici l'hériter de Seventh Son... Je pense aux trois derniers titres, et surtout à l'épique Dance of Death, absolument incroyable à mes yeux...
Mis à part la pochette, ils frappent ici plus fort que Brave New World. Un des disques de Maiden à retenir.

8,5/10
1677 5171
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC IRON MAIDEN
DERNIERE ACTUALITE
Quand les pochettes d'albums deviennent des puzzles
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant IRON MAIDEN
 
DERNIER ARTICLE
Le 25 août dernier, Music Waves a eu le privilège d’être convié à l’écoute très privée du très attendu "The Book of Souls".

Lire l'article
Voir tous les articles concernant IRON MAIDEN
 
NOTES
 
3.4/5 (8 avis)
3.4/5 (5 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT IRON MAIDEN
 
IRON-MAIDEN_The-Book-Of-Souls The Book Of Souls (2015)
WARNER / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Maiden-England-88 Maiden England' 88 (2013)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_En-Vivo En Vivo! (2012)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_The-Final-Frontier The Final Frontier (2010)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Flight-666 Flight 666 (2009)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_A-Matter-Of-Life-And-Death A Matter Of Life And Death (2006)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Dance-Of-Death Dance Of Death (2003)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Brave-New-World Brave New World (2000)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Virtual-XI Virtual XI (1998)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_The-X-Factor The X Factor (1995)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Fear-Of-The-Dark Fear Of The Dark (1992)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_No-Prayer-For-the-Dying No Prayer For the Dying (1990)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Seventh-Son-Of-A-Seventh-Son Seventh Son Of A Seventh Son (1988)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Somewhere-In-Time Somewhere In Time (1986)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Live-After-Death Live After Death (1985)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Powerslave Powerslave (1984)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Piece-Of-Mind Piece Of Mind (1983)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_The-Number-Of-The-Beast The Number Of The Beast (1982)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Killers Killers (1981)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Iron-Maiden Iron Maiden (1980)
EMI / HEAVY METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019