MW / Accueil / Chroniques / SUPERTRAMP: Brother Where You Bound
GROUPE/AUTEUR:

SUPERTRAMP

(ROYAUME UNI)

TITRE:
BROTHER WHERE YOU BOUND
ANNEE PARUTION:
1985
LABEL:
A&M
GENRE:
POP
""
ALADDIN_SANE - 21.10.2008 -
Depuis « Crime Of The Century », les amateurs de progressif se sont penchés sur la formation anglaise avec un intérêt croissant, album après album, cherchant à chaque fois les caractéristiques affiliant la musique du groupe au mouvement progressif (longueur des morceaux, mélodies enchaînées…), cette quête ayant trouvé son apothéose avec les 10 minutes de « Fool’s Overture » sur « Even In The Quietest Moments ».

A partir de « Breakfast In America », une bonne partie des amateurs de progressif ont commencé à bouder la musique du groupe, trop « pop », trop simple, alors que le grand public leur faisait un triomphe en terme de ventes, ceci ne s’améliorant pas avec l’album suivant « Famous Last Words », bien moins inspiré, il faut bien l’avouer.

Alors, en 1985, que peut-on attendre d’un album de Supertramp après le départ de Roger Hodgson censé incarner l’âme « progressive » du groupe ? Si l’on considère Supertramp comme un bon groupe de pop, plus ou moins sophistiquée, « Brother Where You Bound » s’avère un album tout à fait enthousiasmant, bien ancré dans son époque, et finalement bien plus inspiré que son prédécesseur.

« Cannonball » ouvrant l’album, donne le ton. Un morceau dynamique plutôt « funky » enrobé d’une production très 80’s (les cuivres nous renvoient à ceux d’ « Abacab » de Genesis), et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça swingue ! Il est vrai que la pression retombe un peu dès « Still In Love » et le morceau suivant « No Inbetween » qui font figure d’amuse gueule en attendant l’apéritif « Better Days », ses claviers rythmiques et son excellent solo de saxophone.

C’est avec la composition éponyme « Brother Where You Bound » que les choses prennent de l’ampleur. Supertramp renoue pour la dernière fois avec son passé en créant un morceau épique de plus de 16 minutes, et se permet même d’inviter David Gilmour pour des parties de guitares reconnaissables entre mille. Le tout est intense, élaboré et suffisamment varié pour retenir l’attention de l’auditeur jusqu’à un final d’une belle richesse mélodique mêlant les cuivres et la guitare électrique. S’il y a bien un morceau à retenir, c’est bien celui-là. Enfin, l’album se termine sur un « Ever Open Door » très doux mais plutôt anecdotique.

« Brother Where You Bound » peut-être considéré comme le dernier album digne d’intérêt de Supertramp avant la débâcle « Free As A Bird ». Si les productions 80’s ne vous rebutent pas, vous pouvez sans hésiter vous pencher sur cet album un peu à part dans la discographie du groupe.

Plus d'information sur http://www.supertramp.com

VIDEO

GROUPES PROCHES:
ALAN PARSONS, ROGER HODGSON, STYX, AL STEWART, MOETAR, MULTIFUSE, THE MOVE, WARZECKA, AGUENAOU

LISTE DES PISTES:
01. Cannonball - 7:40
02. Still In Love - 4:28
03. No Inbetween - 4:41
04. Better Days - 6:12
05. Brother Where You Bound - 16:34
06. Ever Open Door - 3:05


FORMATION:
Bob Siebenberg: Batterie
Dougie Thomson: Basse
John Helliwell: Saxophone
Rick Davies: Chant / Claviers


TAGS:
Accessible / FM, Electro, Funky
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

LOLOCELTIC - 27/04/2011 10:30:26
Pink Floyd est-il resté Pink Floyd après le départ de Waters ? Genesis après celui de Gabriel ? Marillion après celui de Fish ? La liste est aussi longue que creuse et sans intérêt car elle oublie que la musique est une affaire d'émotions avant d'en être une de personnes. En cela, "Brother Where You Bound" est tout simplement un excellent album, même si Hodgson n'est pas là ! "Cannonball", "Better Days" et surtout le fabuleux titre éponyme sont des morceaux qui ne peuvent pas laisser insensible, à la fois inventifs, dynamiques et gorgés d'émotions. Alors laissez tomber les aprioris et posez une oreille sur cet opus. Vous ne le regretterez pas !
1572 9736

LOLO_THE_BEST - 04/11/2008 09:34:23
Pas d'accord avec Abaddon. Brother where you bound reste un album très agréable à écouter. Better days est un titre qui se réécoute ad libidum, quant au titre éponyme il est tout simplement fabuleux. Un des meilleurs de la discographie de Supertramp, en dépit (ou à cause ?) du départ de Hodgson. Mais il est vrai que la magie retombera bien vite par la suite.
188 5264

ABADDON - 21/10/2008 11:49:01
Ne cherchez pas Supertramp dans Brother Where You Bound ... en quittant le groupe, Roger Hogdson aurait dû emporter le nom avec lui ! Reste ici une musique souvent dynamique, montrant un savoir-faire certain mais sans grande magie. L'épique morceau-titre sauve l'album de l'anonymat.
629 5196
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC SUPERTRAMP
DERNIERE ACTUALITE
SUPERTRAMP en tournée
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant SUPERTRAMP
 
DERNIER ARTICLE
Magnifique soirée nostalgique à l’espace Jean Marie Poirier en compagnie de Covertramp qui nous a mis une super… trempe !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant SUPERTRAMP
 
NOTES
 
3.1/5 (8 avis)
3/5 (5 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SUPERTRAMP
 
SUPERTRAMP_Slow-Motion Slow Motion (2002)
EMI / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Some-Things-Never-Change Some Things Never Change (1997)
EMI / ROCK
SUPERTRAMP_Free-As-A-Bird Free As A Bird (1987)
UNIVERSAL / POP
SUPERTRAMP_Brother-Where-You-Bound Brother Where You Bound (1985)
A&M / POP
SUPERTRAMP_Famous-Last-Words Famous Last Words (1982)
A&M / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Paris Paris (1980)
A&M / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Breakfast-In-America Breakfast In America (1979)
A&M / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Even-In-The-Quietest-Moments Even In The Quietest Moments (1977)
EMI / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Crisis--What-Crisis Crisis - What Crisis (1975)
A&M / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Crime-Of-The-Century Crime Of The Century (1974)
A&M / ROCK PROGRESSIF
SUPERTRAMP_Indelibly-Stamped Indelibly Stamped (1971)
A&M / ROCK
SUPERTRAMP_Supertramp Supertramp (1970)
A&M / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019