MW / Accueil / Chroniques / STEVE HACKETT: To Watch The Storms
GROUPE/AUTEUR:

STEVE HACKETT

(ROYAUME UNI)

TITRE:
TO WATCH THE STORMS
ANNEE PARUTION:
2003
LABEL:
INSIDEOUT MUSIC
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
""
VANDERGRAAF - 29.08.2003 -
Avec sa belle couverture signée Kim Poor (Mme Hackett), le nouvel album de Steve Hackett fait belle impression. Un souvenir, celui de l'époque où le ténébreux artiste composait ses premiers albums, gris et chauds comme la campagne britannique. L'ex-guitariste de Genesis est-il toujours en course ?

Affirmatif. "To watch the storms" est un album mature, plein d'une inspiration parfaitement maîtrisée, et d'une originalité sans faille. Avec une équipe brillante de joueurs d'instruments à vent et divers outils sonores (dont John Hackett et Ian McDonald), Steve Hackett sait dessiner en contrastes l'univers tendre et torturé qui l'habite.

"Strutton Ground", pièce accoustique, la plus genesisante de l'album. Du délire aliénatoire et inclassable avec "Circus of Becoming", et surtout le déjanté "The Devil is an Englishman". Un disque définitivement britton, comme on l'aime, aux accents de Monty Python, le meilleur de l'esprit de son ancien groupe habite encore, et même mieux, ce guitariste hors-normes.

Emotion, sensibilité légendaire du compositeur dans "Frozen Statues", "Rebecca" ou "This World", et tentatives métalliques noires avec "Mechanical Bride". "To watch the storm" est un album étonnant tant il est complet, équilibré, et puissamment séduisant.

Pour finir, un petit "Serpentine Song". Qui a dit "ça ressemble à Horizon's" ? C'est du Steve Hackett, plus que jamais actuel, serein, et plein de belles idées.

Plus d'information sur http://www.hackettsongs.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
GENESIS, ANTHONY PHILLIPS, PARZIVALS EYE, ABEL GANZ, TALISMA, ARZ, FRANCK CARDUCCI, BOLUS, MIKE RUTHERFORD, SUBMARINE SILENCE

LISTE DES PISTES:
01. Strutton Ground - 03:04
02. Circus Of Becoming - 03:48
03. The Devil Is An Englishman - 04:27
04. Frozen Statues - 02:58
05. Mechanical Bride - 06:40
06. Wind, Sand And Stars - 05:08
07. Brand New - 04:41
08. This World - 05:19
09. Rebecca - 04:20
10. The Silk Road - 05:25
11. Come Away - 03:13
12. The Moon Under Water - 04:20
13. Serpentine Song - 06:56


FORMATION:
Gary O’ Toole: Batterie
Ian Mcdonald: Saxophone
Jeanne Downs: Chant
John Hackett: Flute
Rob Townsend: Claviers
Roger King: Claviers
Sarah Wilson: Violons
Steve Hackett: Chant / Guitares
Terry Gregory: Chant / Basse


TAGS:
Expérimental, 70's
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

REALMEAN - 25/04/2015 12:07:40
Plus de 10 ans après l'avoir découvert, je n'ai pas changé d'opinion sur cet album: un impressionnant vivier de pépites ('Circus of becoming', 'Wind, Sand & Stars', 'Brand new', Come away', 'Serpentine song', et j'en oublie), mais un échec conceptuel. Aucun ciment n'érige l'ensemble en véritable album: tout à fait d'accord avec Vandergraaf pour dire qu'il est complet, mais pas d'accord pour équilibré. Ce sera un peu le même couvert avec "Wild Orchids", 3 ans plus tard. A ranger sur l'étagère des albums à vouer aux playlists.
2174 17489

KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 14:05:32
"Steve Hackett" continue à baigner dans son univers musical hors du commun, qu'il construit depuis déjà quelques années. La couleur de cet album n'est pas très éloignée de celle de "Darktown". La production, les sons et la rythmique sont résolument modernes, ce qui peut dérouter l'auditeur qui en est resté aux quatres premiers et indispensables albums solo de l'ex guitariste de "Genesis". J'avoue avoir des difficultés à adherer à "To Watch The Storms" ... Musique parfois très froide, chant caverneux, ensemble hétérogène, suite d'expériences ... certaines vous interpelleront, d'autres pas ... Vous êtes seul juge.
287 2565

MELOPHEELO - 21/08/2007 14:05:32
Première écoute. Premier choc .Quoi ? c'est sorti en 2003 ce truc là ?!!De nos jours !? Comprenez moi....je viens d'écouter "Circle of Becoming" et pour moi , ça sonne tellement Genesis que j'en reste encore pantois..."quel morceau !!" je me dis. On se croirait sur du "Pigeons" sessions inédites "Wind And Wutherings" (pr ceux qui connaissent...).

S'ensuit un sombre et totalement expérimental "Devil is an Englishman" , assez interessant , mais surtout très déconcertant .Ce morceau sonne à la fois de façon electronique , et à la fois de façon progressive .Il rappelle un certain "Darktown"....

Passons à présent à une des pièces maîtresse : "Mechanical Bride" où le morceau le plus progressif et le plus noir de cet album. Totalement déjanté .Totalement sombre. Totalement Hackett. Le refrain se compose d'une envolée de guitare electrique, entrecoupée par des moments de grands délires à la King Crimson , avec des dérapages , toujours très contrôlés (notre artiste ne fait rien au hasard ,vous pouvez en être sûr....) qui donne un son global d'une qualité et d'une inventivité exeptionnelle au morceau .En bref, une petite perle de pessimisme et de découragement ,sur fond de rage instrumentale.

Après quelques interludes à la guitare classique , et autres délires "blues" de Hackett (qui non sans être d'aucun intérêt ne toucheront peut être pas tout le monde...) , le guitariste/compositeur nous entraîne dans ce que je nomme la "trilogie" de l'album à savoir trois morceaux magnifiques s'enchaînant. Il s'agit De Brand New ,où le saxo de Ian Mc Donald pointe le bout de son nez , morceau rappellant ennormement les délires de "Yes" , This World ,balade calme ,troublante d'un optimisme tout à fait contrastant avec ce que fait Hackett d'habitude (écoutez Mechanical Bride puis ce morceau,vous vous demanderez si c'est le même artiste , et à forciori si c'est le même album !!!); et Rebecca ,ressemblant grandement aux "Stars of Siryus" et autres mélodies d'un Voyage of The Acolyte.

Rajouté à ceci une magnifique "Serpentine Song" où l'artiste, accompagné de son frère John se la joue dans un style "Beatles" , tout en nous rajoutant une mini montée en puissance digne des plus grande pièces progs ; et vous obtiendrez un album , certes pas très homogène (pas mal d'interludes dont certains dispensables...) mais tellement bon .Hackett artiste intemporel ?Définitivement oui .

La première chose que je me suis dîtes en écoutant cet album c'est "si quelqu'un arrive encore à sortir un truc de ce genre de nos jours , qui me fait replonger dans les méandres de Genesis , alors tout n'est vraiment pas perdu pour le prog que j'aime".

Je convertit mon 9 subjectif et enthousiaste en 8.5 objectif , et se basant purement sur un aspect critique des choses .Mais je sais que je tiens là un album brillant.
69 718
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC STEVE HACKETT
DERNIERE ACTUALITE
STEVE HACKETT: Nouvel album en janvier
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant STEVE HACKETT
 
DERNIER ARTICLE
Music Waves a de nouveau rencontré Steve Hackett pour évoquer la sortie de son 25e album solo "The Night Siren" mais également l'année écoulée particulièrement sombre en termes de disparition de héros musicaux...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant STEVE HACKETT
 
NOTES
 
3.4/5 (5 avis)
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT STEVE HACKETT
 
STEVE-HACKETT_At-The-Edge-Of-Light At The Edge Of Light (2019)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_THE-NIGHT-SIREN The Night Siren (2017)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_The-Total-Experience-In-Liverpool The Total Experience In Liverpool (2016)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Wolflight Wolflight (2015)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited--Live-At-The-Royal-Albert-Ha Genesis Revisited - Live At The Royal Albert Hall (2014)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited--Live-At-Hammersmith Genesis Revisited - Live At Hammersmith (2013)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited-II Genesis Revisited II (2012)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Beyond-The-Shrouded-Horizon Beyond The Shrouded Horizon (2011)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Out-Of-The-Tunnel-s-Mouth Out Of The Tunnel's Mouth (2009)
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Tribute Tribute (2008)
CAMINO / AUTRES
STEVE-HACKETT_Wild-Orchids Wild Orchids (2006)
CAMINO / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Metamorpheus Metamorpheus (2005)
INSIDEOUT MUSIC / AUTRES
STEVE-HACKETT_Live-Archive-05 Live Archive 05 (2005)
CAMINO / ROCK
STEVE-HACKETT_To-Watch-The-Storms To Watch The Storms (2003)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Till-We-Have-Faces Till We Have Faces (1994)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Momentum Momentum (1988)
CAMINO / AUTRES
STEVE-HACKETT_Bay-Of-Kings Bay Of Kings (1983)
CAMINO / AUTRES
STEVE-HACKETT_Highly-Strung Highly Strung (1982)
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Cured Cured (1981)
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Defector Defector (1980)
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Spectral-Mornings Spectral Mornings (1979)
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Please-Don-t-Touch Please Don't Touch (1978)
CAMINO / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Voyage-Of-The-Acolyte Voyage Of The Acolyte (1975)
CAMINO / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019