MW / Accueil / Chroniques / ANTHONY PHILLIPS: The Geese And The Ghost
GROUPE/AUTEUR:

ANTHONY PHILLIPS

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE GEESE AND THE GHOST
ANNEE PARUTION:
1977
LABEL:
VERTIGO
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"Petite perle du premier guitariste de Genesis, ce "Geese and the Ghost" est une mine de mélodies et d'ambiances incitant à la rêverie."
ABADDON - 18.12.2008 -
Mes Sœurs,

En ces temps agités de cacophonie musicale, où le médiocre côtoie le bruyant, quand ils ne s’associent pas, il est bon de pouvoir se reposer avec recueillement sur les vraies valeurs mélodiques.

Aussi c’est avec une fierté teintée - que le Très Haut me pardonne ! - de gourmandise, que je vous propose en cette veillée, de nous rassembler pour écouter le très délicat "The Geese And the Ghost"​ d’Anthony Phillips. Comme certaines d’entre vous le savent probablement, “Ant”, ainsi qu’on le surnomme, est un des membres fondateurs du mythique Genesis, groupe qu’il quitte après la parution du raffiné "Tresspass", où l’on identifie déjà le goût de ce guitariste, amateur de 12 cordes, pour les harmonies arachnéennes et les ambiances éthérées. Sa décision semble liée à une peur de la scène, ce qui peut se comprendre quand on observe le manque de recueillement des auditoires actuels. Puissions-nous, mes Sœurs, nous tenir à l’écart de toute cette vaine agitation !

Il faudra sept années de persévérance à Ant pour parvenir à mettre au monde cet album, né de sa collaboration avec Mike Rutherford. Les premières ébauches remontent donc à la période de "Trespass", et la parution est postérieure à "Trick of the Tail" ! La complicité avec Mike est très présente tout au long de "Geese", les deux amis partageant les guitares dont la très prisée douze cordes, qui donne une teinte très particulière à l’album, mais vous pouvez également noter que des noms célèbres sont présents parmi les collaborateurs : Phil Collins assure les vocaux sur deux titres (et il est dans un registre doux qui lui convient ma foi fort bien), et John Hackett joue de la flûte comme sur les albums de son frère Steve.

"The Geese and The Ghost" est délicatement présenté dans une pochette signée Peter Cross, qui travaillera souvent avec Ant. Le ton est donné avec une illustration toute en diaphanéité montrant un troubadour dans une ambiance pastorale et merveilleuse. La poétique naïveté de l’image se traduit dans la musique par une simplicité transparente. Les guitares dominent clairement le propos, accompagnées tantôt du souffle d’une flûte ou d’un hautbois, tantôt de la caresse d’un violoncelle. Seuls les deux derniers morceaux, enchaînés ('Collections', avec Ant au chant, et 'Sleepfall') bénéficient d’une orchestration plus ample. La direction imprimée à l’album est donc dépouillement et harmonie, et c’est une réussite incontestable, avec pour point culminant les deux morceaux les plus longs, 'Henry, Portrait From the Tudor Times' et 'The Geese and the Ghost', qui sont d’admirables incitations à la rêverie et que certains esprits modernes qualifieront d’“épiques”, appellation qui me parait assez bien adaptée.

Aucun des albums ultérieurs d’Ant ne délivre le même charme un peu suranné que ce "Geese and The Ghost". Profitons donc, mes sœurs, de ce moment de grâce et de calme que nous procure cet album, loin des convulsions et des turbulences, et goûtons les tendres variations de ce chercheur en harmonies.

Plus d'information sur http://www.anthonyphillips.co.uk/


GROUPES PROCHES:
GENESIS, STEVE HACKETT, DELUGE GRANDER, WILLOWGLASS, MAJESTIC, MIKE RUTHERFORD, TIM MORSE, KOSMOS, BALLOON ASTRONOMY, GORDON GILTRAP & OLIVER WAKEMAN

LISTE DES PISTES:
01. Wind - Tales - 01:22
02. Wich Way The Wind Blows - 05:51
03. Henry; Portraits From The Tudor Times - 12:11
04. God If I Saw Her Now - 04:09
05. Chinese Mushrooms - 00:46
06. The Geese And The Ghost - 15:40
07. Collections - 03:07
08. Sleepfall : The Geese Fly West - 04:33


FORMATION:
Anthony Phillips: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie / Bouzouki
Charlie Martin: Violoncelle
Jack Lancaster: Flûte, Lyricon
John Hackett: Flûte
Kirk Trevor: Violoncelle
Lazo Momulovich: Hautbois, Cor Anglais
Mike Rutherford: Guitares / Basse / Claviers / Batterie / Timbales, Glockenspiel
Nick Hayley: Violon
Phil Collins: Chant
Rob Phillips: Hautbois
Viv Mccauliffe: Chant
Wil Sleath: Flûte, Piccolo


TAGS:
Intimiste, Sombre, Romantique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

ADRIANSTORK - 26/06/2014 18:26:52
Laissez-vous envelopper par les ambiances éthérées d'un album qui épouse la trajectoire de la courbe prise par Anthony Phillips après son départ de Genesis. Voilà les arpèges dans la vallée qui auraient pu être perçu si Ant avait pu dominer sa légendaire angoisse de la scène. Plus profond, plus poétique et plus apaisé que le travail de son successeur, une oeuvre intemporelle qui défie l'apparition de toute ride. Néanmoins, la voix de Phil Collins alourdit le paysage...
8831 15996

TOPPROG - 15/11/2011 18:04:58
C'est toujours un grand moment d'écouter le premier album solo du premier guitariste de Genesis 34 ans après sa sortie. Pensez.... On est en 1977, j'ai 19 ans, les premieres vociférations des punks commencent à se faire entendre, le reggae de Marley passe en boucle sur les ondes, les grands groupes de prog périclitent y compris Genesis lâché par Steve Hackett et qui va évoluer sous l'emprise de Collins vers des contrées musicales plus accessibles à un large public. Alors voici qu' Anthony Phillips nous sort cette merveille de délicatesse et de poésie, teintée de nostalgie à l'image de la magnifique pochette. Il y a un lien évident entre la musique proposée ici et "Trespass" (1971), sans la violence de "The knife". Les magnifiques arpèges des guitares 12 cordes parfois teintés de chorus, phasing ou flanger... Le chant délicat de Phil Collins, la rythmique typique de Rutherford (aussi aux drums!)et un tas d'autres instruments électriques ou acoustiques qui s'entremêlent sans aucune faute de goût. Un grand art de la composition qui donne un disque "out of time", une musique sereine, qui prend son temps. "les oies partent vers l'ouest", la nostalgie d'un été qui se termine, d'une époque peut-être meilleure, parce que justement on prenait du temps pour voir, écouter la beauté du monde...
1611 10869

PETER HACKETT - 18/12/2008 11:19:39
The Geese And The Ghost, c'est du Genesis calme ...
On retrouve des accords de guitares et des phrases musicales qui auraient fait merveille au coeur de Nursery Cryme ou de Foxtrot. Mais Anthony distille tout ça avec infiniment de douceur, tout en poésie bucolique.
Le bon disque pour atteindre la sagesse !
82 5443
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
productionuser_idproduction_comment_id
ADRIANSTORK - 26/06/2014 18:28:54
J'oubliais, meilleure chronique d'Abaddon!
8831201
 
EN RELATION AVEC ANTHONY PHILLIPS
 
NOTES
 
4.2/5 (5 avis)
4.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ANTHONY PHILLIPS
 
ANTHONY-PHILLIPS_Anthology Anthology (1995)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
ANTHONY-PHILLIPS_Slow-Dance Slow Dance (1990)
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
ANTHONY-PHILLIPS_The-Geese-And-The-Ghost The Geese And The Ghost (1977)
VERTIGO / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019