MW / Accueil / Chroniques / IN FLAMES: Clayman

IN FLAMES: CLAYMAN (2000)


ALBUM - NUCLEAR BLAST - DEATH METAL - NOISE - 26.01.2009
""

4/5
GROUPES PROCHES :
SOILWORK, DARK TRANQUILLITY, SCAR SYMMETRY, DAGOBA, KALISIA, FOR RUIN, ELUVEITIE, ETHS, THE VERY END, OMNIUM GATHERUM

TRACKS :

01. Bullet Ride (04:42), 02. Pinball Map (04:07), 03. Only For The Weak (04:55), 04. ...As The Future Repeats Today (03:28), 05. Square Nothing (03:56), 06. Clayman (03:27), 07. Satellites And Astronauts (05:01), 08. Brush The Dust Away (03:15), 09. Swin (03:13), 10. Suburban Me (03:34), 12. Another Day In Quicksand (03:48), 13. World Of Promises (04:05) (bonus track)

FORMATION :
Anders Friden (Chant), Björn Gelotte (Guitares), Daniel Svensson (Batterie), Jesper Strömblad (Guitares), Peter Iwers (Basse)

TAGs :
-
Avec "Colony", In Flames a enfoncé le clou et a ainsi prouvé qu’il était bien plus qu’un groupe de passage et qu’il faudrait compter sur lui à l’avenir parmi les leaders métallique internationaux. Le nouvel album du groupe arrive en 2000, très rapidement après "Colony", preuve de l’énorme confiance des Suédois en leur musique et en leur capacité à avancer et à faire mieux. Pour produire "Clayman", le groupe conserve une fois de plus son studio fétiche et Fredrik Nordström aux manettes et les compositions ont été comme d’habitude écrites par le duo en or, Strömblad et Gelotte.

"Clayman" apparait comme le disque le plus pensé et réfléchi du groupe. Tout y est parfaitement calibré pour fonctionner le plus efficacement possible, au détriment d’une certaine spontanéité présente sur les premiers albums. "Clayman" sonne comme la parfaite alchimie des quatre premiers opus, regroupant ainsi tous les éléments qui ont fait la force du groupe. L’aspect heavy métal y est prépondérant, surtout au niveau des guitares qui rappellent souvent Iron Maiden ou Judas Priest pour les envolées mélodiques. Les refrains sont particulièrement travaillés et vocalement Friden fait encore des prouesses. Les claviers et les vocaux clairs sont privilégiés sur plus d’un titre et les samples commencent doucement à faire leur apparition ici et là.

Si tous ces éléments rendent cet album très accessible avec un aspect death métal pur ayant pratiquement disparu et ne subsistant que par certaines parties de batterie et de guitare, ainsi que par les parties de chant hurlés, "Clayman" est sans doute le disque le plus représentatif de ce qu’était In Flames dans la première partie de sa carrière. Une sorte d'aboutissement avant de passer à autre chose et de continuer à évoluer, comme un pont tendu entre deux époques.

La somptueuse pochette, représentant une œuvre de Léonard De Vinci, contribue fortement à cette impression de plénitude que le groupe semble vouloir donner, notamment en raison de ses couleurs flamboyantes. L’aspect de surprise est en grande partie absent, mais ce "Clayman" s’annonce malgré tout absolument imparable à tous les niveaux, tant chaque titre semble avoir été pensé pour s’imposer comme un tube en puissance.

La majorité des titres alternent passages calmes et passages plus heavy ou légèrement death. Les titres purement brutaux sont rares, et nous trouvons même des morceaux lents dans leur quasi-intégralité, ce qui est une première pour le groupe.

Le disque commence avec un "Bullet Ride" énorme, qui mixe à merveille toutes les facettes du groupe. Démarrant par un riff bien heavy avant que le chant clair ne se mette de la partie sur une mélodie plus douce, le titre alterne par la suite chant clair et hurlé avec une musique tour à tour très mélodique puis bien heavy... Une recette efficace qui va se répéter donnant bien l’impression qu’In Flames cherche à rassembler un public très large.

C'est ainsi le cas avec le très bon "Pinball Map", musicalement très marqué heavy métal classique, ou avec l’imparable "Only For The Weak" qui a tout d’un futur hit en concert tant sa mélodie est entrainante. Si le chant clair y est omniprésent et se marie très bien au rythme de la chanson, les deux guitaristes ne sont pas en reste et s’en donnent à cœur joie niveau soli et riff heavy.

Avec "Square Nothing", nous avons affaire à un titre en partie lent, avec juste quelques envolées brutales, sur lequel le groupe montre de réelles capacités pour ce style. C'est également le cas sur "Satellites And Astronauts", tube en puissance de l’album, qui pourra toucher un large public tant il est facile d’accès avec son riff acoustique et ses voix chuchotées. Même les vocaux plus death ne gênent guère pour qui n’en à pas l’habitude, tant le tout est très bien intégré mélodiquement. Entourant ce titre - comme pour le faire mieux accepter aux fans - quelques morceaux plus rentre-dedans sont proposés, bénéficiant eux aussi de quelques innovations. Sur "As The Future Repeats Today", quelques claviers et samples sont perceptibles, alors que "Clayman", le titre le plus dur du disque, se voit aussi garni de samples ainsi que d’effets sur les voix. C’est également le cas de "Brush The Dust Away", dont les voix claires sonnent quasiment pop pour un résultat assez surprenant mais réussi.

"Clayman" est donc le disque de la maturité qui montre un In Flames ayant envie de voguer vers d’autres horizons en laissant un peu de côté le death métal mélodique qui a fait son succès. Si la suite de la carrière du groupe s’annonce ainsi passionnante, ce changement de cap va cependant provoquer la controverse chez les fans qui ont déjà eu du mal à accepter les innovations présentes depuis "Colony".


Plus d'informations sur http://www.inflames.com/main.html
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC IN FLAMES
DERNIERE ACTUALITE
IN FLAMES : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant IN FLAMES
 
DERNIER ARTICLE
Björn revient sur l'écriture de "Battles", dernier né d'In Flames et sur la nouvelle évolution du groupe qui ne devrait pas manquer de diviser, mais certainement moins que "Siren Charms"...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant IN FLAMES
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Battles (2016)
"Battles" souffle un peu trop le chaud et le froid pour convaincre entièrement. Reste un album globalement efficace, et dont certains titres devraient aisément trouver leur place sur les prochaines set-lists du groupe.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant IN FLAMES
ALBUMS CONSEILLES
  • DESTRAGE_Urban-Being DESTRAGE
    Urban Being (2007)
    AUTOPRODUCTION - NEO/NU METAL

    3
  • ETHS_Ankaa ETHS
    Ankaa (2016)
    SEASON OF MIST - NEO/NU METAL

    4
  • ELUVEITIE_EVOCATION-II ELUVEITIE
    Evocation Ii (2017)
    NUCLEAR BLAST - PAGAN/VIKING METAL

    5
  • SCAR-SYMMETRY_The-Unseen-Empire SCAR SYMMETRY
    The Unseen Empire (2011)
    NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

    4
  • DARK-TRANQUILLITY_We-Are-The-Void DARK TRANQUILLITY
    We Are The Void (2010)
    CENTURY MEDIA - DEATH METAL

    4
    
 
RATING
STAFF : 4.3/5 (3 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT IN FLAMES
 
IN-FLAMES_Battles Battles (2016)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

3
IN-FLAMES_Siren-Charms Siren Charms (2014)
EPIC - DEATH METAL

2
IN-FLAMES_Sounds-Of-A-Playground-Fading Sounds Of A Playground Fading (2011)
CENTURY MEDIA - DEATH METAL

4
IN-FLAMES_A-Sense-Of-Purpose A Sense Of Purpose (2008)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

2
IN-FLAMES_Come-Clarity Come Clarity (2006)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

4
IN-FLAMES_Soundtrack-To-Your-Escape- Soundtrack To Your Escape (2004)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

3
IN-FLAMES_Reroute-To-Remain Reroute To Remain (2002)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

4
IN-FLAMES_Clayman Clayman (2000)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

4
IN-FLAMES_Colony Colony (1999)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

5
IN-FLAMES_Whoracle Whoracle (1997)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

4
IN-FLAMES_The-Jester-Race The Jester Race (1996)
NUCLEAR BLAST - DEATH METAL

4
IN-FLAMES_Subterranean Subterranean (1995)
REGAIN - DEATH METAL

4
IN-FLAMES_Lunar-Strain Lunar Strain (1994)
REGAIN - DEATH METAL

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017