MW / Accueil / Chroniques / BLACK SABBATH: Vol. 4
GROUPE/AUTEUR:

BLACK SABBATH

(DEFAULT)

TITRE:
VOL. 4
ANNEE PARUTION:
1972
LABEL:
WARNER
GENRE:
HEAVY METAL
""
ZOSO - 02.02.2009 -
Nous sommes en 1972, et la machine Black Sabbath est déjà bien rodée. L’un des plus grands groupes de métal (s’il est possible d'en parler ainsi à l’époque…) a sorti trois superbes albums en l’espace de deux ans. Leur quatrième opus ne bénéficiera pas de conditions idéales de création, le groupe étant à l’époque dans la drogue jusqu’au cou pour la plupart des membres, et bien au-delà pour Ozzy Osbourne. Bill Ward déclarera d’ailleurs plus tard : « Oui, Vol. 4 est un bon album. Mais le réécouter maintenant me rappelle à quel point l’alcool et la drogue ont cessé d’être drôle à ce moment là… ».

Les histoires glauques entourant le groupe à l’époque faisait partie du grand cirque rock n’ roll, mais Black Sabbath reste Black Sabbath. L’introduction de "Wheels Of Confusion" nous rappelle aux grandes heures de "Paranoid", avec un riff heavy sur lequel semblent se greffer quelques inspirations mélodiques, comme les coups de crayons inspirés qui éclairent discrètement un dessin. La transition avec "The Straightener" est très réussi et nous plonge directement dans l’ambiance sombre bien connue du fan de ce groupe. Il y a toujours de gros riffs, tel celui de "Supernaut" (l’un des préférés de Franck Zappa, rien que ça), mais l’enchainement des titres est moins linéaire que sur l’effort précédent. Certaines compositions laissent de coté l'aspect sombre ("St. Vitus Dance") et sont plus rock n’ roll. L’album reprend en fait les bonnes recettes de ces deux prédécesseurs. Comme sur "Master Of Reality", les titres semblent heavy et directs, mais ils sont plus variés, et, comme ceux de Paranoid, ils sont truffés des bonnes idées mélodiques.

De manière générale, ces quelques innovations qui se retrouvent par ci par là empêchent le groupe de s'auto-parodier, et donne un intérêt supplémentaire à l’album. Prenons par exemple le double solo final d' "Under The Sun", ou deux guitares s’expriment en même temps, ce qui est assez rare chez Sabbath pour être apprécié. Autre exemple, l’instrumentale barrée Laguna Sunrise, sur laquelle la guitare aligne les mêmes plans sur toute la longueur du morceau, pendant que des synthétiseurs s’agitent en fond sonore, de moins en moins discrètement. Le plus gros risque reste néanmoins la balade Changes, sur laquelle Ozzy n’est accompagné que de synthétiseurs qui ont fort mal vieillis et d’un piano rythmé et mélancolique.

L'éternel problème des premiers albums de Black Sabbath reste cependant la production. Le son semble complètement désuet aujourd’hui, et les titres les plus heavy perdent donc un peu d’impact. Cela n'est d'ailleurs pas qu'une question de date, certains albums de la même époque ayant beaucoup mieux vieillis. Cela n’empêche pas Vol. 4 d’être un grand disque, plein de moments agréables. En réussissant à se renouveler quelque peu, Black Sabbath évite un écueil majeur et délivre encore un opus de qualité.

Plus d'information sur http://www.blacksabbath.com


GROUPES PROCHES:
DEEP PURPLE, OZZY OSBOURNE, DIO, THE MUGGS, VENOM, GRAND MAGUS, WEDNESDAY 13, PURE INC., EVIL MASQUERADE, SOUTHERN GENTLEMEN

LISTE DES PISTES:
01. Wheels Of Confusion/The Straightener - 08:01
02. Tomorrow's Dream - 03:11
03. Changes - 04:44
04. Fx - 01:43
05. Supernaut - 04:49
06. Snowblind - 05:33
07. Cornucopia - 03:54
08. Laguna Sunrise - 02:55
09. St. Vitus Dance - 02:29
10. Under The Sun/Every Day Comes And Goes - 05:52


FORMATION:
Bill Ward : Batterie
Geezer Butler: Basse
Ozzy Osbourne: Chant
Tony Iommi : Guitares


TAGS:
Chant aigu, 70's
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

HIZIA - 08/01/2012 18:43:10
Découvert pas plus tard qu'hier soir, et je n'ai qu'une chose à dire: un monstre! Mon album préféré du Sab' période Ozzy, et sans doute mon Black Sabbath préféré, tout court!
Sans pour autant renier cet aspect lourd et pesant des guitares saturées, Black Sabbath mêle ici à sa musique une dose de mélancolie (le superbe instrumental "Laguna Sunrise") et de touches atmosphériques absolument délicieuses (la progression dents de scie de "Wheels Of Confusion").
Enregistré dans un nuage de cocaïne (Osbourne et Ward racontent leurs plus grandes beuveries dans une interview disponible dans le livret de la réédition...Croustillant!!!), Vol.4 est avant tout l'album de "Snowblind", un titre puissant ou le Madman est en état de grâce. C'est sans aucun doute ces éxcés de drogue qui influenca le groupe dans sa démarche psychédélique.
Un grand album par un grand groupe: Vivement le Hellfest!
2305 11122
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC BLACK SABBATH
DERNIERE ACTUALITE
BLACK SABBATH : Nouvel extrait du prochain DVD/Blu-ray
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BLACK SABBATH
 
DERNIER ARTICLE
A quelques jours du Hellfest, Music Waves s'est penché sur ce sujet sensible source de débats houleux jusqu'à l'Assemblée Nationale... Premier volet d'un dossier construit autour de l'entretien entre le sociologue Nicolas Walzer et le prêtre Robert Culat.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant BLACK SABBATH
 
NOTES
 
3.7/5 (6 avis)
3.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT BLACK SABBATH
 
BLACK-SABBATH_13 13 (2013)
VERTIGO / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Forbidden Forbidden (1995)
EMI / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Cross-Purposes Cross Purposes (1994)
I.R.S. / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Dehumanizer Dehumanizer (1992)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Tyr Tyr (1990)
I.R.S. / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Headless-Cross Headless Cross (1989)
I.R.S. / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Eternal-Idol Eternal Idol (1987)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Seventh-Star Seventh Star (1986)
WARNER / HARD ROCK
BLACK-SABBATH_Born-Again Born Again (1983)
VERTIGO / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Live-Evil Live Evil (1982)
SANCTUARY / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Mob-Rules Mob Rules (1981)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Heaven-And-Hell Heaven And Hell (1980)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Never-Say-Die- Never Say Die ! (1978)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Technical-Ecstasy Technical Ecstasy (1976)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Sabotage Sabotage (1975)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Sabbath-Bloody-Sabbath Sabbath Bloody Sabbath (1973)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Vol-4 Vol. 4 (1972)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Master-Of-Reality Master Of Reality (1971)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Paranoid Paranoid (1970)
WARNER / HEAVY METAL
BLACK-SABBATH_Black-Sabbath Black Sabbath (1970)
WARNER / HARD ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019