MW / Accueil / Chroniques / NASHVILLE PUSSY: From Hell To Texas
GROUPE/AUTEUR:

NASHVILLE PUSSY

(ETATS UNIS)

TITRE:
FROM HELL TO TEXAS
ANNEE PARUTION:
2009
LABEL:
SPV STEAMHAMMER
GENRE:
HARD ROCK
""
LOLOCELTIC - 05.03.2009 -
Alors qu’ils nous avaient habitués jusque-là à un rythme effréné, aussi bien en ce qui concerne les sorties d’albums que les tournées, il aura fallu 4 ans aux Nashville Pussy pour nous offrir une suite studio au très bon « Get Some ». Autant dire que l’inquiétude commençait à pointer son nez quant au contenu de ce nouvel album intitulé « From Hell To Texas ». Mais les premiers accords de l’excellent « Speed Machine » balaient toute trace de doute. Nashville Pussy est de retour et il est en forme.

Le combo ricain officie toujours dans ce style si personnel mélangeant du Hard-Rock à la AC/DC, du Heavy-Punk à la Motörhead et du Southern Rock à la ZZ Top ou à la Molly Hatchet. Les thèmes abordés sont toujours aussi philosophiques et traitent de sexe, de fun, de rock’n’roll, d’abus d’alcool, de drogue et de barbecue entre potes. Vous l’aurez compris, on ne se prend pas la tête chez les « foufounes de Nashville ». Pourtant, la production semble avoir été plus affinée qu’à l’accoutumée. Des samples, semblant directement tirés de la bande originale d’un western, sont présents tout au long de l’album et font office d’intro ou d’enchaînements, et leur présence n’est pas étrangère à cette sensation d’une finition plus propre que sur les précédents albums. Attention : cela reste du bon gros hard-rock crado, mais l’énergie du groupe se trouve renforcée par ces petites attentions.

D’autre part, si tous les précédentes offrandes discographiques du groupe comportaient leur lot de titres incontournables, « From Hell To Texas » fait preuve d’une plus grande homogénéité que ses prédécesseurs. La fougue punk est toujours présente mais elle est mieux maîtrisée (« Ain’t Your Business » ou « Late Great USA »). Les refrains sont souvent immédiats et inoubliables, renforcés par l’utilisation des chœurs féminins utilisés comme jamais auparavant (« Lazy Jesus », « I’m So High » ou « Why Why Why »). Enfin, le gang de Blaine et Ruyter prouve qu’il est capable de varier le tempo restant irrésistible, aussi bien sur le boogie-southern-blues-rock de « Lazy Jesus » que sur le rock’n’roll festif à la Twisted Sister de « Why Why Why » ou sur le gros blues de « Stone Cold Down ».

Sans être des références incontournables de leurs instruments respectifs, chaque membre fait mieux qu’assurer à son poste. Blaine crache ses textes de sa voix éraillée mais sait varier ses intonations. Ruyter dégaine toujours le riff qu’il faut au bon moment et ses soli n’ont rien à envier à ses collègues masculins officiant dans le même style. Enfin, la section rythmique est plus mise en valeur que sur les précédents albums et la basse ronronnante de Karen se taille parfois la part du lion (« Speed Machine » ou « Pray For The Devil »).

Vous l’aurez compris, les adeptes de structures alambiquées et de textes traitant de physique quantique peuvent passer leur chemin. Par contre, si vous aimez les groupes authentiques et pourvoyeurs de bonne humeur, « From Hell To Texas » est fait pour vous. Et si ce style ne fait que vous effleurer, n’hésitez pas à vous passer cet album après une mauvaise journée et alors que votre moral donne des signes de faiblesse. L’effet bénéfique est garanti sur facture !

Plus d'information sur http://www.nashvillepussy.com/


GROUPES PROCHES:
AC/DC, ROSE TATTOO, AMERICAN DOG, ZZ TOP, AIRBOURNE, MOLLY HATCHET, NITROVILLE

LISTE DES PISTES:
01. Speed Machine - 3:06
02. From Hell To Texas - 2:07
03. Drunk Driving Man - 3:37
04. Lazy Jesus - 3:04
05. I'm So High - 3:56
06. Ain't Your Business - 2:31
07. Dead Men Can't Get Drunk - 3:00
08. Late Great USA - 2:08
09. Pray For The Devil - 3:57
10. Why Why Why - 2:52
11. Stone Cold Down - 4:35
12. Give Me A Hit Before I Go - 3:57


FORMATION:
Blaine Cartwright: Chant / Guitares
Jeremy Thompson: Batterie
Karen Cuda: Basse
Ruyter Suys: Guitares


TAGS:
Chant éraillé, Bluesy, Happy / Délirant, Old School, Punk, Sudiste
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC NASHVILLE PUSSY
DERNIERE ACTUALITE
MUSIC WAVES TOUCHE LA NASHVILLE PUSSY A LA VOISINE!
INTERVIEW

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant NASHVILLE PUSSY
 
DERNIER ARTICLE
Après près de 25 ans de carrière, les incroyables Américains de Nashville Pussy sont de retour avec un nouvel album !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant NASHVILLE PUSSY
 
NOTES
 
3.7/5 (3 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT NASHVILLE PUSSY
 
NASHVILLE-PUSSY_Pleased-To-Eat-You Pleased To Eat You (2018)
EAR MUSIC / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_Up-The-Dosage Up The Dosage (2014)
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_From-Hell-To-Texas From Hell To Texas (2009)
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_Get-Some Get Some (2005)
SPITFIRE / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_Say-Something-Nasty Say Something Nasty (2002)
ARTEMIS / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_High-As-Hell High As Hell (2000)
AXE KILLER / ROCK
NASHVILLE-PUSSY_Let-Them-Eat-Pussy Let Them Eat Pussy (1998)
MERCURY / HARD ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019