MW / Accueil / Chroniques / DEEP PURPLE: Burn

DEEP PURPLE: BURN (1974)


ALBUM - EMI - HARD ROCK MELODIQUE - ZOSO - 06.03.2009
""

4/5
GROUPES PROCHES :
BLACK SABBATH, LED ZEPPELIN, URIAH HEEP, WHITESNAKE, RAINBOW, DIO, TED NUGENT, BLACK COUNTRY COMMUNION, NAZARETH, JON LORD

TRACKS :

01. Burn - 06:05, 02. Might Just Take Your Life - 04:36, 03. Lay Down, Stay Down - 04:15, 04. Sail Away - 05:48, 05. You Fool No One - 04:47, 06. What's Goin' On Here - 04:55, 07. Mistreated - 07:25, 08. "a" 200 - 03:51

FORMATION :
David Coverdale (Chant), Glenn Hughes (Chant / Basse), Ian Paice (Batterie), John Lord (Claviers), Ritchie Blackmore (Guitares)

TAGs :
Chant éraillée, 70's, Bluesy
L'année 1973 sera assez marquante pour Deep Purple. Suite aux tensions entre Blackmore et Ian Gillan, ce dernier quitte le groupe. Il sera bientôt suivit par Roger Glover qui laisse ainsi le groupe sans bassiste ni chanteur. Le recrutement de Glenn Hughes en tant que bassiste-chanteur est sensé améliorer la situation, mais Blackmore n'aime pas la voix de Hughes, et c'est ainsi qu'est recruté un illustre inconnu à l'époque : David Coverdale. Le groupe entre donc en studio à Montreux pour accoucher de leur huitième album studio en six ans. Ce sera "Burn".

Le son de Deep Purple n'a pas subi de modifications majeures suite aux départs de Gillan et Glover. Les morceaux sont identifiables immédiatement comme appartenant au groupe, avec ce style carré et mélodique qui lui est bien connu. Blackmore est particulièrement reconnaissable avec des partie de guitares baroques et géniales qui parsèment l'album. Toutefois, quelques modifications sont forcément à noter. D'une part la basse de Glenn Hughes est différente de ce à quoi Roger Glover nous avait habitué. Là ou ce dernier avait des lignes rondes et fluides, le premier a un son plus claquant et rythmique et un jeu moins aventureux. D'autre part les vocaux sont gérés différemment. La présence de Hughes comme choriste permet d'ajouter des chœurs (sans blague ?) qui mettent efficacement en valeur certains refrains ("Burn"). Coverdale n'a quant à lui pas à souffrir de la comparaison avec Gillan car il possède un chant puissant et éraillé qui conviendra parfaitement aux fans.

Mais l'avantage de ce changement de personnel se ressent surtout au niveau des compositions. En effet, un véritable sang neuf est apporté à un groupe qui menaçait de s'auto-parodier. Coverdale est crédité sur sept des huit morceaux de l'album et Hughes, contrairement à ce qu'indique la pochette, est également impliqué dans la composition. Le résultat, ce sont des morceaux inspirés et variés. Que ce soient le jouissif "Burn" et ses délires de claviers qui retombent sur un riff assassin, les harmonies vocales de "Lay Down, Stay Down", ou le rythme free-jazzy de "You Fool No One", cet album regorge de passages enthousiasmants. John Lord délaisse un peu son éternel son d'orgue pour d'autre sonorités plus modernes, et pour tenter des interventions au piano ("What's Going On Here") dans l'ensemble assez réussies.

"Burn" possède donc tous les atouts d'un excellent album. Malheureusement j'émettrais quelques réserves sur la production. Le son est assez brouillon dans l'ensemble, et en particulier la batterie de Ian Paice, trop encombrante (la comparaison avec "In Rock" est édifiante). La voix de Coverdale pourrait également être mieux exploitée. J'ai l'air de pinailler, mais sans ces petits défauts qu'il est difficile d'ignorer, cet album serait excellent ! C'est donc dommage à ce niveau là, mais "Burn" reste un très bon album de Deep Purple, et un incontournable du hard rock.


Plus d'informations sur http://www.deeppurple.com/
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC DEEP PURPLE
DERNIERE ACTUALITE
DEEP PURPLE : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DEEP PURPLE
 
DERNIER ARTICLE
Deep Purple est de retour dans le Nord pour un concert en forme d'évènement, le groupe ayant annoncé se lancer dans une longue tournée d'adieu.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant DEEP PURPLE
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Infinite (2017)
Deep Purple fait preuve sur "Infinite" d’une énergie que bien des jeunes formations pourraient lui envier et d’un sens des compositions vigoureuses qui n'oublient pas d'être intelligentes.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant DEEP PURPLE
ALBUMS CONSEILLES
  • BLACK-SABBATH_Heaven-And-Hell BLACK SABBATH
    Heaven And Hell (1980)
    WARNER - HEAVY METAL

    5
  • RAINBOW_On-Stage RAINBOW
    On Stage (1977)
    POLYDOR - HARD ROCK

    4
  • BLACK-SABBATH_Black-Sabbath BLACK SABBATH
    Black Sabbath (1970)
    WARNER - HARD ROCK

    4
  • WHITESNAKE_Saints--Sinners WHITESNAKE
    Saints & Sinners (1982)
    EMI - HARD ROCK MELODIQUE

    4
  • DIO_The-Last-In-Line DIO
    The Last In Line (1984)
    VERTIGO - HEAVY METAL

    5
    
 
RATING
STAFF : 4.4/5 (8 avis)
LECTEURS : 4.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DEEP PURPLE
 
DEEP-PURPLE_Infinite Infinite (2017)
EAR MUSIC - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_Live-In-Paris-1975 Live In Paris 1975 (2013)
EAR MUSIC - ROCK

4
DEEP-PURPLE_Now-What Now What (2013)
VERYCORDS - ROCK

4
DEEP-PURPLE_Rapture-Of-The-Deep Rapture Of The Deep (2005)
EDEL - HARD ROCK MELODIQUE

4
DEEP-PURPLE_Bananas Bananas (2003)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

3
DEEP-PURPLE_Abandon Abandon (1998)
EMI - ROCK

3
DEEP-PURPLE_Purpendicular Purpendicular (1996)
RCA - HARD ROCK MELODIQUE

4
DEEP-PURPLE_The-Battle-Rages-On The Battle Rages On (1993)
WARNER - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_Slaves-And-Masters Slaves And Masters (1990)
RCA - HARD ROCK MELODIQUE

4
DEEP-PURPLE_The-House-Of-Blue-Light The House Of Blue Light (1987)
POLYDOR - HARD ROCK MELODIQUE

3
DEEP-PURPLE_Perfect-Strangers Perfect Strangers (1984)
POLYDOR - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_Live-In-London Live In London (1982)
EMI - HARD ROCK

5
DEEP-PURPLE_Made-In-Europe Made In Europe (1976)
EMI - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_Come-Taste-The-Band Come Taste The Band (1975)
PURPLE RECORDS - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_Burn Burn (1974)
EMI - HARD ROCK MELODIQUE

4
DEEP-PURPLE_Stormbringer Stormbringer (1974)
EMI - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_Who-Do-We-Think-We-Are Who Do We Think We Are (1973)
WARNER - HARD ROCK

3
DEEP-PURPLE_Machine-Head Machine Head (1972)
WARNER - HARD ROCK

5
DEEP-PURPLE_Made-In-Japan Made In Japan (1972)
WARNER - HARD ROCK

5
DEEP-PURPLE_Fireball Fireball (1971)
WARNER - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_In-Rock In Rock (1970)
WARNER - HARD ROCK

5
DEEP-PURPLE_Concerto-For-Group-And-Orchestra Concerto For Group And Orchestra (1969)
WARNER - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_Deep-Purple Deep Purple (1969)
EMI - HARD ROCK

4
DEEP-PURPLE_Shades-Of-Deep-Purple Shades Of Deep Purple (1968)
EMI - HARD ROCK

3
DEEP-PURPLE_The-Book-Of-Taliesyn The Book Of Taliesyn (1968)
EMI - HARD ROCK

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017